«La clinique de l'horreur»fait frémir l'Italie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«La clinique de l'horreur»fait frémir l'Italie

Message  livaste le Mer 11 Juin - 14:37

«La clinique de l'horreur»fait frémir l'Italie

C.M. (lefigaro.fr) avec AFP et AP
11/06/2008
.
Une douzaine de médecins multipliaient ablations et opérations inutiles dans le seul but d'obtenir plus de remboursement de la Sécu.
Le scandale de la clinique Santa Rita de Milan est d'ores et déjà qualifié de «boucherie» par la presse, qui a multiplié ses Unes sur le sujet mardi. Sous le choc, l'Italie a découvert que 13 médecins avaient pratiqué 86 opérations inutiles, dans le seul but de faire gagner de l'argent à la clinique. La mort de cinq patients est considérée comme «suspecte». Le Corriere della Sera évoque même la possibilité d'une vingtaine d'autres victimes.

L'acte d'accusation est édifiant : il évoque le cas d'une femme de 42 ans, qui a subi une ablation du sein pour deux nodules, dont l'un graisseux, celui d'une jeune fille de 18 ans qui a eu la même mutilation pour un adénome fibreux qui n'était pas cancéreux ou encore celui d'un homme de 38 ans atteint d'une pneumonie qui aurait pu être traité avec un drainage et des antibiotiques et auquel on a retiré une partie du poumon. Une femme de 88 ans a aussi été opérée à trois reprises, chaque intervention ayant été facturée 12.000 euros. Une autre patiente, âgée de 85 ans, qui souffrait de difficultés respiratoires et chez laquelle on soupçonnait une tumeur au poumon a été opérée sur le champ «malgré un risque élevé» sans même subir auparavant de biopsie. Elle est décédée.

Les chefs d'accusation vont de la fraude à la sécurité sociale qui concerne tous les suspects à homicide volontaire avec la circonstance aggravante de «cruauté» pour certains d'entre-eux, selon le communiqué diffusé lundi par la police financière qui a été chargée de l'enquête.


Fraude de 2,5 millions d'euros

La fraude de la clinique privée a été évaluée à 2,5 millions d'euros pour les années 2005-2006, selon la police financière. Le principal suspect, le chef du service de chirurgie thoracique de la clinique, Pier Paolo Brega Massone, qui a été incarcéré, tout comme son adjoint, Pietro Fabio Presicci, a affirmé mardi avoir «toujours pensé au bien-être des malades», niant toutes les accusations portées contre lui lors de son premier interrogatoire. Les autres suspects ont été assignés à résidence.

La région de Milan a annoncé mardi soir la suspension «pour une durée indéterminée» du contrat qui la liait à la clinique privée mais conventionnée qui recevait à ce titre des financements locaux.



qu'est ce que certains n'inventeraient pas pour le fric !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: «La clinique de l'horreur»fait frémir l'Italie

Message  Invité le Mer 11 Juin - 14:39

J'ai vu ça tout à l'heure, ça me soulève le coeur! Faut vraiment être des salauds finis pour inventer ça! Evil or Very Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum