Désindustrialisation

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 21:24

Elle profite de moins en moins à la production industrielle française qui est entrain de disparaître. Comme je l'ai dit il n'y a pas élasticité et on dit même que c'est les biens d'équipements qui tirent aujourd'hui la production industrielle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 21:31

Au final, tu proposes quoi , Saco? Le protectionnisme de tes amis ? ou bien aller chercher les points de croissance ailleurs ? Car le protectionnisnisme freinera cette survie nécessaire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 21:47

Tu veux aller les chercher où les points de croissance...? Avec les dents? Razz Tu deviens sarkosystes? Si tu ne veux pas protéger le marché français et bien tu es libéral, David.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  sarkonaute le Dim 17 Mai - 21:52

saco a écrit:production industrielle française qui est entrain de disparaître
la production industrielle n'est qu'un indicateur de variation de la production, il ne dit rien de la VA de la production par exemple.
il ne peut pas montrer un recul du secteur industriel en france, si c'est ce que tu cherches à lui faire dire.
avatar
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 21:55

Plus sérieusement, la consommation des ménages est très peu élastique à la production industrielle. La production industrielle se maintient d'abord par les biens d'équipements. Il faut arrêter à un moment de dire n'importe quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:08

sarkonaute a écrit:
saco a écrit:production industrielle française qui est entrain de disparaître
la production industrielle n'est qu'un indicateur de variation de la production, il ne dit rien de la VA de la production par exemple.
il ne peut pas montrer un recul du secteur industriel en france, si c'est ce que tu cherches à lui faire dire.

Il ne dit rien de la valeur ajouté car il n'est pas une donnée comptabilité nationale. Donc rien de plus normal. Non?

Pour le reste, il reste quand même un indicateur relativement fiable de la situation industrielle française et donc de l'industrie. Il est utilisé comme tel par de nombreux économistes.

« La désindustrialisation n'est pas une fatalité »

ImageDe plus en plus d'entreprises semblent songer à la délocalisation. La France est-elle en train de se vider de sa substance industrielle ?

Comme les autres pays développés, la France voit effectivement sa part dans la production et dans l'emploi industriel mondial décroître au profit notamment des pays d'Europe de l'Est et d'Asie. Il faut bien voir que les délocalisations ne se limitent pas seulement à la fermeture d'usines et à leur transfert dans des pays à bas coût de main d'œuvre. Elles se traduisent traduit surtout par une réorientation des nouveaux investissements vers ces pays émergents. Ainsi, l'Europe de l'Est a attiré près de la moitié des emplois industriels créés sur le Vieux continent par les multinationales depuis 1998 et 2002. Certes, cette concurrence ne se traduit pas encore par une baisse de la production industrielle. Mais celle-ci progresse désormais plus lentement, entre 1% et 3% par an selon les pays et les années. Ce qui a inévitablement des effets négatifs sur l'emploi manufacturier, aggravés par les gains importants de productivité du travail. Depuis 1990, l'industrie allemande a ainsi perdu 3,6 millions d'emplois, l'Italienne 1,6 millions. L'industrie française a mieux résisté : 500000 postes seulement ont disparu.

Cette tendance à au déclin industriel est-elle inéluctable ?

Il faut prendre conscience de l'existence de tendances lourdes assez négatives. . D'abord, les écarts de coûts de production sont considérables : de 1 à 10 pour la main d'œuvre non qualifiée entre l'Europe de l'Ouest et le Maghreb, de 1 à 15 avec la Roumanie, et de 1 à 50 avec la Chine. Et ils sont accentués par les différences juridiques en matière de droit du travail et de protection sociale. Par ailleurs, l'écart de dynamisme entre les pays développés et les pays émergents créé pour les entreprises une puissante incitation à s'implanter près des sources de croissance les plus prometteuses. C'est aussi important pour elles que la recherche des bas coûts. Sans compter que l'environnement général des affaires s'améliore rapidement dans ces pays. Les pays industrialisés ne sont plus les seuls, comme Il y a quinze ans, à offrir aux investisseurs des garanties de sécurité, d'ouverture et d'égalité satisfaisantes.

Est-ce grave, tant que la France sait se repositionner sur des produits ou des services à haute valeur ajouté, comme Airbus ou le TGV ?

Cette vision est la plus optimiste. Elle relève d'une approche plutôt libérale, selon laquelle les délocalisations débouchent sur une nouvelle division internationale du travail, dans laquelle tout le monde est gagnant. Je ne la partage pas complètement. Il ne faut pas négliger en effet le risque de désindustrialisation massif et cumulatif auquel sont confrontés aujourd'hui certains pays, et sur le caractère illusoire des solutions tournées exclusivement vers les technologies nouvelles et les services. Reste qu'elle est confortée aujourd'hui par les faits. La région de Chambéry par exemple a été confronté depuis les années 1980 à un déclin de ses industries traditionnelles, comme l'électrométallurgie et la chimie Mais, dans le même temps, s'est développé un grand technopole au bord du lac d'Annecy, regroupant des laboratoires de recherche et des entreprises innovantes, où travaillent aujourd'hui 7000 personnes.

Certes, mais ce sont des personnels très qualifiés, bien plus que celles qui ont perdu leur emploi...

C'est vrai. C'est pourquoi les délocalisations sont plus un défi social qu'économique. Ce qui est grave, ce n'est pas qu'une entreprise se délocalise, mais que ses ex-employés peinent autant à retrouver du travail une fois licenciés. Le scénario sombre le plus probable n'est pas celui d'une France vidée de sa substance industrielle et privée de croissance par les délocalisations. Mais celui d'une France dont la production industrielle croît, grâce au travail de salariés hautement qualifiés, tandis que des millions de salariés seraient frappés d'inemployabilité. Ce scénario n'est malheureusement pas exclu en France. D'autant qu'elle n'est pas excessivement bien placé dans les hautes technologies, notamment par rapport aux pays d'Europe du nord et des Etats-Unis, et qu'il ne faut pas sous estimer la vitesse de rattrapage des pays émergents en matière de capacités technologique et d'innovation.

Comment faire pour éviter d'en arriver là ?

L'Etat doit mener une politique à la fois offensive et défensive. Offensive, en encourageant le développement des activités innovantes et la modernisation des industries traditionnelles. Cela implique le soutien aux pôles de compétitivité régionaux, la mise en oeuvre d'une politique de recherche renforçant le partenariat entre le publique et le privé, et la création de dispositifs fiscaux renforçant l'attractivité de la France pour les entrepreneurs et les investisseurs. Défensive, en recherchant des conditions de concurrence équitables pour l'industrie française et européenne à travers l'amélioration de notre environnement fiscal et réglementaire, mais aussi en appliquant des principes de sauvegarde face à des concurrents étrangers ne respectant pas un minimum de règles sociales et environnementales.

Propos recueillis par Emmanuel Lechypre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:21

saco a écrit:Tu veux aller les chercher où les points de croissance...? Avec les dents? Razz Tu deviens sarkosystes? Si tu ne veux pas protéger le marché français et bien tu es libéral, David.
Ceci prouve bien que tu y connais rien.
Dans l'Industrie Française Automobile nous produisons en France autant qu'il y a 10 ans. Le savais-tu ? Nan a priori .
Puis, après , il faut pas être neuneu comme ton programme, , d'autres constructeurs sont venus et les parts de marché stagnent... Bref, les parts de marché en France = zéro !!! Europe pareil.
Tu sais ce que signifie une part de marché ? et pour acheter une voiture il faut des sous aussi ? Pour conserver cette industrie Française , il faut bien la protéger par conquérir les marchés porteur , nan . Ou bien tu es fortiche avec toutes tes courbes ( sans rien y comprendre) , mais dans l'opérationnel, que dalle ...
Ceci n'est pas opposé à une politique de valorisation salariale des Français et du SMIC, justement, comptz tenu des bénéfices qui peuvent être générés.
Bien à toi,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:26

La production industrielle a reculé de 2,4% en novembre, entraînée à la baisse par l'industrie automobile, selon les données de l'Insee publiées vendredi 9 janvier. La production industrielle française s'était déjà effondrée de 3,7% en octobre (chiffre révisé en baisse).
La production manufacturière (hors énergie et industries agricoles et alimentaires) recule de 3,1% en novembre après avoir déjà chuté de 4,4% le mois précédent.
La production automobile, laminée par la crise internationale, poursuit sa descente aux enfers et cède encore 8,1% en novembre. L'Institut national de la Statistique a également révisé en nette baisse les chiffres d'octobre, avec une production automobile qui s'effondre de 22,2% (contre 14,3% annoncé initialement).

Toutes les composantes du secteur auto concernées

Sur la période allant de septembre à novembre, la production industrielle de la France accuse ainsi une baisse de 3,8% par rapport aux trois mois précédents, et de 6,5% par rapport à la même période de l'année précédente, souligne l'Insee.
Pour la seule industrie automobile, la chute est de 19,7% sur trois mois, et de 26% par rapport à la même période de l'année précédente.
La production de biens intermédiaires, très liée à la filière automobile, accentue son repli en novembre, perdant 5,6% après une baisse de 3,3% le mois précédent.
La baisse dans ce secteur concerne toutes les composantes, relève l'Insee.

La construction résiste

La production de biens d'équipement est encore en léger repli (-0,5% après -1,8%), notamment dans les équipements électriques et électroniques (-2,0%) et les équipements mécaniques (-0,5%). Elle est en revanche en hausse dans les "bateaux, avions, trains, motos" (+1,0%).
L'activité dans la construction, autre secteur menacé par le ralentissement économique, semble pour l'instant résister (-0,2% en novembre après -0,6%).
La production de biens de consommation affiche quant à elle une hausse (+0,8%, après -0,8% en octobre): elle augmente dans l'imprimerie, l'édition (+3,5%) et les produits pharmaceutiques, de parfumerie et d'entretien (+1,1%). Elle diminue cependant dans l'habillement et le cuir (-3,6 %) et les équipements du foyer (-3,1 %).
La production d'énergie diminue légèrement (-0,3%) mais celle des industries agricoles et alimentaires se redresse, progressant de 0,6% en novembre (-2,6% en octobre).

Tiré de la revue Challenge. C'est faux?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  sarkonaute le Dim 17 Mai - 22:31

ça ne prouve absolument pas ce que tu lui prêtes, à savoir la désindustralisation de la france.
je crois que tu n'as pas compris ce qu'est l'indice de la production industrielle.
avatar
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:39

J'ai dis par rapport à : 10 ans . Une vie Industrielle se résume pas au dernier mois ????????; il me semble que l'histoire Industrielle de PSA et Renault ne se résument au dernier semestre ! Tu es sec? Laughing
Et pour le reste de mes commentaires, aucune reponse ? Tu mets plus de smiley ?
Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:41

Sarkonaute, tu arrêtes de dire des bêtises... il est évident que la baisse de cette indice aura des conséquences en matière de désindustrialisation .

Comme les autres pays développés, la France voit effectivement sa part dans la production et dans l'emploi industriel mondial décroître au profit notamment des pays d'Europe de l'Est et d'Asie. Il faut bien voir que les délocalisations ne se limitent pas seulement à la fermeture d'usines et à leur transfert dans des pays à bas coût de main d'œuvre. Elles se traduisent traduit surtout par une réorientation des nouveaux investissements vers ces pays émergents. Ainsi, l'Europe de l'Est a attiré près de la moitié des emplois industriels créés sur le Vieux continent par les multinationales depuis 1998 et 2002. Certes, cette concurrence ne se traduit pas encore par une baisse de la production industrielle. Mais celle-ci progresse désormais plus lentement, entre 1% et 3% par an selon les pays et les années. Ce qui a inévitablement des effets négatifs sur l'emploi manufacturier, aggravés par les gains importants de productivité du travail. Depuis 1990, l'industrie allemande a ainsi perdu 3,6 millions d'emplois, l'Italienne 1,6 millions. L'industrie française a mieux résisté : 500000 postes seulement ont disparu.

Ce texte est de Fabrice Hatem qui est à mon avis un peu plus compétent que toi pour savoir si cette baisse de la production industrielle aura des conséquences en terme de désindustrialisation.

Affirmer que la baisse de cette indicateur n'aura aucune conséquence en matière de désindustrialisation, c'est de la bêtise pure et simple.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 22:45

David a écrit:J'ai dis par rapport à : 10 ans . Une vie Industrielle se résume pas au dernier mois ????????; il me semble que l'histoire Industrielle de PSA et Renault ne se résument au dernier semestre ! Tu es sec? Laughing
Et pour le reste de mes commentaires, aucune reponse ? Tu mets plus de smiley ?
Laughing

On ne peut pas relancer par la demande en économie ouverte sans créer des effets très pervers. Si tu relances pas la consommation cela aura pour conséquence de doper les marchés étrangers qui sont plus compétitifs et moins soutenus par des initiatives extérieures.

Je ne te répond car tu es bête à manger de la paille. Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  sarkonaute le Dim 17 Mai - 22:54

nan mais c'est vraiment n'importe quoi ce sujet.
si ton but c'est de dire que la crise se traduit par uen baisse de la production industrielle qui pourrait déboucher sur des licenciements et/ou des faillites dans l'industrie, on a pas besoin de ton cinéma pour le savoir.
si ton sujet ce sont les délocalisations, c'est un autre sujet, tres contesté. jusqu'à présent leur impact sur l'emploi est tres peu visible, on trouve même des études pour dire qu'il est positif in fine.
avatar
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 23:00

Ce qui est n'importe quoi c'est d'affirmer que la baisse de l'indice de production industrielle n'aura pas de conséquence sur la désindustrialisation du pays. ça c'est n'importe quoi. La baisse de la production industrielle ne fait qu'accompagner 10 années piteuses et ne peuvent être entièrement du à la crise (je renvoie encore une fois à l'analyse qui date de 2004!).

Si le sujet ne t'intéresse pas ou que tu le trouves nuls, tu peux créer un sujet sur la déconnexion de la baisse de l'IPI et de la désindustrailisation du pays, ou sur l'envolée de l'IPI et de la réindustrialisation du pays (édit sur 10 ans bien sûr).

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Dim 17 Mai - 23:12

[quote="sarkonaute"]
saco a écrit:
(AOF) - La production industrielle a reculé de 2% dans la zone euro en mars 2009 par rapport à février. Sur un an, elle s'est effondrée de 20,2%. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un recul de 1% sur un mois et de 18% sur un an.
effets mécaniques de la crise.

Non, pour conclure, il s'agit d'une tendance de fond accentuer par la crise qui aura des causes en terme de désindustrialisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 19:28

saco a écrit:
David a écrit:J'ai dis par rapport à : 10 ans . Une vie Industrielle se résume pas au dernier mois ????????; il me semble que l'histoire Industrielle de PSA et Renault ne se résument au dernier semestre ! Tu es sec? Laughing
Et pour le reste de mes commentaires, aucune reponse ? Tu mets plus de smiley ?
Laughing

On ne peut pas relancer par la demande en économie ouverte sans créer des effets très pervers. Si tu relances pas la consommation cela aura pour conséquence de doper les marchés étrangers qui sont plus compétitifs et moins soutenus par des initiatives extérieures.

Je ne te répond car tu est bête à manger de la paille. Razz

Voici donc Saco le Tocard qui se plaint de mon manque d'envie de répondre ici.Quand on voit le niveau de réponse , vous comprendrez qu'il permet de me justifier de ne pas en faire des tonnes( ce que j'avais par ailleurs indiqué dans un précedent post) . Ses âneries, Sarkonaute aussi commence à les comprendre, le mytho d'en face commence a faire illusion... Mais bon, il n'y connait rien donc il préfère dire "je ne préfère pas répondre tu es bête à manger du foin' 'je ne répond pas'...serveur mettez deux bottes de foin, je crois que Saco va manger avec moi... !

Donc M Saco, plutôt que de tenter de noyer le débat sous des phrases longues comme un jour sans fin, et au final sans aucun rapport ou a côté de la plaque , merci de relire mon post et d'y repondre de façon compréhensible.Pour ce faire, je répète.

1) la production en france de PSA a t- elle baissée depuis 10 ans ?

2) Explique moi donc en trois lignes comment tu veux que l'Industrie Automobiles conserve ses emplois en France en prônant le protectionisme économique ( pour l'industrie par ex) , alors que comme je te l'ai indiqué ; les parts de marché sur le marché intérieur stagnent et que les points de croissance sont à l'international ??? D'un côté tu vas surtaxer une Entreprise Russe par exemple et lui demander de nous accueillir à bras ouvert à Moscou ???
3) ce n'est pas honnête de faire croire cela aux gens, on se repli sur nous et tout ira bien.. Vrai , Faux ?

Enfin, malgré toutes mes lacunes en économie, il me sera vraisemblablement difficile de dire autant de conneries que les vrais économistes ou pseudos dont l’activité se résume souvent à expliquer le lendemain pourquoi ils se sont trompés la veille.

A te lire, bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:10

Tu dis n'importe quoi. déjà pour commencer, je n'ai pas parler d'une baisse de production dans l'industrie automobile. J'ai juste dit que la baisse de l'IPI était une confirmation de la désindustrialisation. Je ne te répondrais car tu es bête et limité. Ou ai-je écrit que l'automobile baissait depuis 10 ans?

Il n'est pas étonnant que tu te retrouves d'accord avec Sarkonaute car vous avez vocation à faire des gouvernements ensemble.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:25

saco a écrit:Tu dis n'importe quoi. déjà pour commencer, je n'ai pas parler d'une baisse de production dans l'industrie automobile. J'ai juste dit que la baisse de l'IPI était une confirmation de la désindustrialisation. Je ne te répondrais car tu es bête et limité. Ou ai-je écrit que l'automobile baissait depuis 10 ans?

Il n'est pas étonnant que tu te retrouves d'accord avec Sarkonaute car vous avez vocation à faire des gouvernements ensemble.

bien à toi,

saco
Le vide sidéral. " je ne réponds pas' ensuite on taxe les autres de ne pas répondre..... Laughing Minable, un semblant de contradiction et tu es perdu. On se demande qui est ' limité
rien sur le protectionisme au delà de tes attaques personnelles . Tu ne fais plus illusion... Tocard. Laughing
Tu vas chercher où tes points de croissance, tes bénéfices , dans l'Industrie Automobile ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:27

Je ne comprend rien à ce que tu dis. Tu es bête. Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:29

Tu as au moins conscience que tu es hors sujet et qu'il sera dur d'aller chercher des points de croissance dans le secteur automobile en ce moment? Tu comprends ça ma grosse buse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:30

saco a écrit:Je ne comprend rien à ce que tu dis. Tu es bête. Razz
Merci de corroborer parfaitement mes propos et montrer ton vrai visage aux autres ici , minable!!! ..comme ailleurs d'ailleurs.
Laughing
Aucune réponse, j'attends ? tu es sec ? Alors ? Le protectionisme / à la croissance et la survie de l'industrie Automobile en France ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:36

Pauvre troll... Ce n'est pas le sujet du topic et honnêtement, je ne comprend pas ce que tu dis... Tu parles de point de croissance dans l'industrie automobile... Mon pauvre vieux, au jour d'aujourd'hui, je pense qu'il faudra des mesures de protections pour sauver ce qui restent d'industries en France. Je crois avoir par ailleurs déjà développer sur le proectionisme. Désolé, David mais je pense que tu es bête, haineux et manipulé (et un peu frustré), je refuse donc le débat avec toi. Si tu veux créer un topic sur l'industrie automobile, libre à toi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:39

saco a écrit:Tu as au moins conscience que tu es hors sujet et qu'il sera dur d'aller chercher des points de croissance dans le secteur automobile en ce moment? Tu comprends ça ma grosse buse.
Tu bosses où dans le melon ?
Tu connais les perspectives en Chine , Inde , Russie ? En ce moment ?
Mais ça fait un moment que vous pronez le protectionisme, même avant la crise..Tu t'enfonces... c'est pas nouveau , nan ? , Tocard.
Et on va le faire pour la survie de nos Industrie en France, moi, mec de gauche qui bosse dans ce secteur...
Rolling Eyes

Ah, l'industrie Automobile ne fait pas partie du sujet ? Rhoo, quel aveu de mauvaise foi... Désintrustrialisation. Et répond
Détourne pas le sujet , dès lors que tu es sec.... Suspect.Répond plutôt que de te sauver comme ... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:41

C'est dingue un niveau de connerie pareille... L'automobile est tout ce qui nous reste au niveau de la production et lui il veut faire de l'évolution de secteur, une validation des thèses de sarkoanutes qui dit que la baisse de l'IPI n'a rien à voir avec la désindustralisation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Invité le Lun 18 Mai - 21:45

[quote="David"]
saco a écrit:
Tu connais les perspectives en Chine , Inde , Russie ? En ce moment ?

Tu va me dire qu'elles sont bonnes comme les commissions parlementaires et les commissions de sénateurs. C'est ça... David tu devrais te calmé un peu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désindustrialisation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum