Pas de débat télévisé pour les européennes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 4:41

Européennes : pourquoi Nicolas Sarkozy veut favoriser l’abstention
Posté par Pierre Cheynet
le 12 mai 2009
À moins d’un mois des européennes, l’Elysée cultive le paradoxe en boudant ostensiblement l’élection la plus chère au coeur des européistes, alors qu’il y a deux ans à peine, Nicolas Sarkozy célébrait le “réenchantement de la politique”, se vantant d’avoir pour ainsi dire résolu le problème de l’abstention… S’en étonner serait méconnaître les intérêts immédiats [...]

europeennesÀ moins d’un mois des européennes, l’Elysée cultive le paradoxe en boudant ostensiblement l’élection la plus chère au coeur des européistes, alors qu’il y a deux ans à peine, Nicolas Sarkozy célébrait le “réenchantement de la politique”, se vantant d’avoir pour ainsi dire résolu le problème de l’abstention…

S’en étonner serait méconnaître les intérêts immédiats du Président de la République autant que la sociologie de son électorat. Enserrée dans le carcan du bipartisme voulu d’abord par Jacques Chirac puis par Nicolas Sarkozy, la vie politique française est aujourd’hui l’otage de deux partis qui à eux deux représentent moins de la moitié de la population en âge de voter… Dans ce contexte, la victoire ne revient plus à celui qui rassemble ponctuellement le plus de français, mais à celui qui mobilise le mieux son électorat traditionnel. Nicolas Sarkozy l’a d’autant mieux compris qu’il sait avoir l’électorat le plus âgé, au vu de la surreprésentation parmi les électeurs UMP de la catégorie des plus de 60 ans. Pas besoin d’être un fin politologue pour comprendre que cet électorat, plutôt enclin à l’européisme de par sa sensibilité démocrate-chrétienne et plus disponible que la population active, est naturellement plus prompt à se rendre aux urnes le 7 Juin prochain que les jeunes ou les catégories sociales les plus défavorisées, qui constituent le coeur de l’électorat protestataire.

Ces statistiques étant posées, on comprendra aisément que l’Elysée n’ait aucun intérêt à passionner les français pour ces élections, sachant qu’en 2005 l’engouement médiatique suscité par le traité sur la Constitution européenne avait mobilisé massivement le camp du non, qui avait sur le papier toutes les chances d’être défait par une abstention massive. Rien d’étonnant donc à ce que cette fois l’UMP fasse campagne à reculons, à l’image d’une Rachida Dati hilare, incapable de répondre aux questions qu’on lui pose concernant l’Europe, ou d’un Michel Barnier qui ne cache pas son intention de démissionner de son siège de député européen dès son élection, pour devenir commissaire européen en lieu et place de l’inénarrable Jacques Barrot. Il n’est pas surprenant non plus de voir le peu d’entrain avec lequel les médias traitent de cette campagne, compte tenu de leur proximité à l’égard du pouvoir. France 2 lui consacrera un seul débat télévisé, bien loin de la couverture médiatique des campagnes européennes d’antan (en 1994, la chaîne avait organisé une dizaine de grands débats télévisés au cours desquels elle avait reçu en duel chacune des principales têtes de listes… Qui ne se souvient du fameux débat Le Pen / Tapie, pour ne citer que lui ?). TF1 de son côté n’en organisera aucun, en toute logique. Notons ici que ce désintérêt marqué de la classe médiatique pour l’élection européenne est aussi une conséquence de la régionalisation du scrutin voulue avant 2004 par Jean-Pierre Raffarin. En cassant le système de listes nationales pour créer des listes par “euro-régions”, l’ancien premier ministre savait très bien qu’il allait limiter considérablement l’engouement médiatique national déjà relativement faible pour ce type d’élection, qui a toujours été un moyen pour les partis du système de se débarrasser de ceux des leurs qui étaient incapables de se faire élire ailleurs. Voilà pourquoi l’UMP n’a pas, comme nous le faisons, à faire campagne sur le terrain. Parce que pour elle, ce n’est pas le nombre d’électeurs qui comptera le 7 Juin prochain mais le pourcentage de ceux qui voudront bien se rendre aux urnes par rapport à ses adversaires.

Ce danger de l’abstention nous le connaissons pour en avoir fait les frais en 2007 lors des élections législatives. Ce n’est pas tant Nicolas Sarkozy et l’UMP qui nous avaient porté tort que l’abstention massive de notre propre camp, démotivé par une élection qui lui était présentée comme n’ayant plus d’enjeu, la victoire du parti du Président étant acquise au lendemain de l’élection présidentielle. Aujourd’hui, médias et instituts de sondages chantent la même chanson en répétant à l’envi que les listes de l’UMP seront loin devant toutes les autres. Un sentiment entretenu jusqu’à la caricature par le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, après la vraie fausse menace d’interdiction des listes de Dieudonné, manoeuvre grossière destinée à propulser médiatiquement ce dernier pour ôter quelques voix aux listes du PS, dont l’électorat de banlieue est très sensible aux thèmes portés par le Parti Anti-Sioniste. En dépit de tous ces efforts, l’Elysée préjuge sans doute un peu vite de l’incapacité de nos compatriotes à se révolter contre le cataclysme économique et social qui ravage le pays. Il faut néanmoins rester vigilant, occuper le terrain, pour lutter inlassablement contre le meilleur allié de Nicolas Sarkozy et de sa clique : le Parti des abstentionnistes.

Pierre Cheynet, Secrétaire départemental du Front National de Haute-Loire

http://www.national-blog.com/dotclear-1.2.8/dotclear/index.php

Donc ces élections ne serviront à rien si les problèmes ne peuvent pas être posés. Je trouve ça sidérant. Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 15:12

comment laisser les gens dans le floue par convenance ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  shimmy le Mar 12 Mai - 17:36

Il a raison, mais je suis tellement écœurée par ce pays que , n'étant pas là le jour des élections, je ne voterai même pas par procuration!

Dans ce pays, je ne suis bonne qu'à payer des impôts!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 18:45

Il est vrai que la pression fiscale directe ou indirecte pour des investissements à perte (les "chances pour la France") est devenu une des causes de la ruine structurelle de notre pays.

Notre pays est aujourd'hui gouverné par des gens qui sont étrangers à ses intérêts et qui le vendent pas champ entier. Sarkozy n'aime pas notre pays, il ne l'aime pas et il a dit plusieurs fois.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 19:06

je ne comprends pas que tu puisses dire ça ; il existe plusieurs façons de voir les choses , aimer son pays , ... ce n'est pas parce que tu n'as pas la même vision politique que le président qu'il n'aime pas la France ,Saco .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 19:13

Quelqu'un qui fait passé un traité aussi immonde que celui de Lisbonne envisageant même de donner la personnalité morale à la naque centrale n'aime pas son pays, quelqu'un qui soutient quelqu'un comme Jacques Attali dans sa volonté de mettre en place une immigration généralisée n'aime pas son pays, je ne parle pas de l'idéologie de la diversité ou de l'immigration choisie.

Et puis aimer un pays, c'est le connaître, le sentir, en parler avec amour (en fermant les yeux comme disait certains)... C'est aussi le rendre joli comme disait je crois C. Peguy. Lui, il pourri mon pays.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  sarkonaute le Mar 12 Mai - 19:23

je signale ce contenu offensant à la présidence Cool

sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 19:28

sarkonaute a écrit:je signale ce contenu offensant à la présidence Cool
Tiens, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu ton brave lapin: http://www.acapela.tv/Winter-1-bd68523799076 Laughing
Sinon, il est évidemment scandaleux qu'il n'y ait pas de réel débat autour des élections européennes... (comprendre: qui sorte de la dichotomie européistes (=modernes et démocrates) versus eurosceptiques (= vilains réactionnaires et extrémistes). Peu de médias remettent en cause le modèle bruxellois et c'est fort dommage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  shimmy le Mar 12 Mai - 19:34

franline a écrit:je ne comprends pas que tu puisses dire ça ; il existe plusieurs façons de voir les choses , aimer son pays , ... ce n'est pas parce que tu n'as pas la même vision politique que le président qu'il n'aime pas la France ,Saco .

Il est quand même le premier président à avoir mis deux drapeaux sur sa photo officielle, et quand je suis rentrée, dimanche, j'ai vu que les bus pavoisés pour le 8 mai n'avaient que le drapeau européen!

Il a dit à Villiers: "tu as de la chance, toi tu aimes la France"!

Ça veut dire quoi, pour toi ?

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 21:20

Aurélie a écrit:
sarkonaute a écrit:je signale ce contenu offensant à la présidence Cool
Tiens, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu ton brave lapin: http://www.acapela.tv/Winter-1-bd68523799076 Laughing
Sinon, il est évidemment scandaleux qu'il n'y ait pas de réel débat autour des élections européennes... (comprendre: qui sorte de la dichotomie européistes (=modernes et démocrates) versus eurosceptiques (= vilains réactionnaires et extrémistes). Peu de médias remettent en cause le modèle bruxellois et c'est fort dommage.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par débat qui sort de la dichotomie. Te serait-il possible d'explqiuer ton propos?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 21:25

Je voulais dire que je souhaitais un vrai débat qui sorte du manichéisme stérile opposant gentils européistes et vilains eurosceptiques intolérants et forcément cons. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 21:33

Surtout qu'il n'y a pas que c'est loin d'être de bloc monolithique...

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Georges le Mar 12 Mai - 21:59

Si il y avait eu débat, on aurait eu droit à un débat entre l'UMP et le PS, et le problème c'est que rien ne les oppose, vu qu'ils votent quasiment à chaque fois dans le même sens. C'est la même chose pour les Verts qui en un an on dû voter trois fois contre la droite.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 68
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  sarkonaute le Mar 12 Mai - 22:08

Aurélie a écrit:Je voulais dire que je souhaitais un vrai débat qui sorte du manichéisme stérile opposant gentils européistes et vilains eurosceptiques intolérants et forcément cons. Very Happy
des thèmes à proposer?

sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 22:15

Evidemment, par exemple comment mettre fin au dumping social à l'intérieur de l'UE, trouver des alternatives à la bureaucratie pénible et pesante de Bruxelles, faire un point sur la calamité qu'est le processus de Bologne pour les universités en Europe, et ce ne sont que quelques thèmes parmi d'autres.
Il y aussi par exemple la gestion des flux migratoires que l'on devrait mettre au centre, mais pas uniquement pour discuter de la norme de la taille des roues de charter comme aimeraient les technocrates bruxellois. Plutôt pour remettre en perspective les causes de l'immigration et les mesures à prendre en amont des expulsions, certes inévitables, mais scandaleuses quand les concernés vivent en Europe depuis longtemps.
Voilà, et donc pour faire un vrai débat avec tout ça, il faut évidemment sortir du schéma "UE terre de paix et de prospérité éternelle" Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  sarkonaute le Mar 12 Mai - 22:27

Aurélie a écrit:Evidemment, par exemple comment mettre fin au dumping social à l'intérieur de l'UE
impossible, les théories des avantages comparatifs et de la convergence sont au coeur de la cnstruction européenne (et ça marche)
trouver des alternatives à la bureaucratie pénible et pesante de Bruxelles
n'exagérons rien.
faire un point sur la calamité qu'est le processus de Bologne pour les universités en Europe
connais pas.
Il y aussi par exemple la gestion des flux migratoires que l'on devrait mettre au centre
cette compétence relève largement pour l'instant des états, non? mais en effet une coopération plus poussée serait nécessaire.
schéma "UE terre de paix et de prospérité éternelle"
c'est le cas, non?

sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mar 12 Mai - 22:35

Pour ce qui est de l'UE louée comme havre de paix et de prospérité, c'est certes une vérité historique (elle nous a protégés de conflits intereuropéens en nous forçant à coopérer économiquement comme politiquement), mais j'ai la désagréable impression qu'on s'en sert un peu trop comme mythe afin de balayer de façon commode tout ce que l'on peut reprocher à l'UE aujourd'hui, notamment le fait qu'elle diffuse un peu trop la doctrine ultralibérale.
Sur le reste, je développerai plus tard, je décroche pour ce soir. Bonne nuit!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Mer 13 Mai - 4:39

"impossible, les théories des avantages comparatifs et de la convergence sont au coeur de la cnstruction européenne (et ça marche)"

Peux-tu expliquer le sens de ta phrase en prenant bien soin de partir des définitions des mots (et des évolutions théoriques) et des résultats concrets sur le terrain? L'europe c'est construit sur des mises en commun de gestion de production mais la réalité contemporaine est la désindustrialisation de la France.

Pour le reste, il y a un accroissement rapide des dépenses et des compétences de la bureaucratie européennes sans que celle-ci est montré une plus grande efficacité que les nations. M. Dupont-Aignan et d'autres ont raison quand ils disent qu'il faut

La gestion de l'immigration ne relève pas des compétences de l'Etat-nation pour majorité et de nombreuses lois ou dispositions relatives à l'immigration sont susceptible de recours devant les cours européennes. Là encore explique ton point de vue.

Je partage l'avis d'Aurélie (pour partie), l'europe est enfermé dans le dogme monétariste. Le fait que les banques centrales se soient transformés ressorts en prêteur de l'économie sans changement de doctrine au niveau de l'institution-banque centrale- risque d' accélérer le risque de déflation salariale alors que selon la cour des comptes les hausses d'impôt deviendront sans doute nécessaire.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Invité le Jeu 14 Mai - 10:30

C'est une chose connue dans les métiers de la presse. Mettez le mot Europe à la une d'un journal ou à l'affiche d'un débat télévisé et vous ferez fuir les lecteurs ou les téléspectateurs.

Il est donc écrit que la campagne des élections européennes ne fera pas recette. Ce sera une corvée, un pensum, un passage obligé, avec des résultats électoraux sans rapport avec la réalité politique. Cet état de fait est navrant. Il faut l'imputer à nos chers politiciens, qui, sur cette question, manquent à peu près tous de souffle, autant qu'aux électeurs qui, au référendum de 2005, ont repoussé le projet de Constitution européenne.

Pour paraphraser la bonne formule d'un grand intellectuel français, avec l'Europe, « on fait chambre commune et rêves à part » (Michel Audiard). C'est bien dommage. Il n'est en effet de jour qui ne montre l'impérieuse nécessité d'aller plus loin dans la construction de l'Europe. Surtout en cette période de crise, où elle apparaît comme un rempart ou un amortisseur, grâce, notamment, au rôle déterminant de la Banque centrale européenne.

Sans doute y a-t-il quelque chose de désuet à continuer à croire en l'Europe alors qu'elle est aujourd'hui victime de son succès et malade d'avoir trop grandi. Observez-la. Elle ne se meut plus que comme un grand corps dont des tas d'organes, déjà, seraient morts. Elle est devenue synonyme d'ennui, de bureaucratie et de politique à la petite semaine.

Un ancien président de la Commission de Bruxelles disait qu'elle était comme une bicyclette et qu'il fallait pédaler tout le temps si on ne voulait pas qu'elle tombe. Puisse, à l'occasion de ces élections européennes, une nouvelle génération la remettre sur son siège.

M. Giesberg dans le point justifie l'absence de débat pour les européennes. Les européennes font chié les gens donc pas la peine d'en parler.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  shimmy le Jeu 14 Mai - 12:01

Et contrairement à ce que disent certains, les Français n'ont pas voté massivement oui au référendum de Mastricht ! 51.05%, ce n'est pas ce que j'appelle une approbation massive!
Et beaucoup ont du le regretter ensuite, puisqu'au TCE, c'était non à 55%....mais il est vrai qu'ils avaient eu le temps de voir quelle usine à gaz était l'Europe!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de débat télévisé pour les européennes?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum