La gestion des maires sur la place publique

Aller en bas

La gestion des maires sur la place publique Empty La gestion des maires sur la place publique

Message  livaste le Lun 27 Avr - 20:20

La gestion des maires sur la place publique

Cécile Crouzel
27/04/2009 | Mise à jour : 11:41 |

Pour chaque critère - fiscalité, endettement, dépenses -, les chiffres sont mis en regard avec ceux pratiqués par les communes de taille et de structure fiscale identique. (Photo Jean-Christophe Marmara/ Le Figaro)
Sur un site de Bercy, les contribuables peuvent savoir si leur municipalité a la main plus lourde qu'ailleurs sur les taxes, si elle est plus dépensière, plus endettée…

Plus besoin aujourd'hui d'être un initié pour avoir accès aux comptes de sa commune. Il suffit de se connecter sur www.colloc.bercy.gouv.fr, le site du ministère du Budget consacré aux collectivités locales. En quelques clics, il est possible d'accéder aux comptes de 2008 de la très grande majorité des 36 800 communes de France.

Les archives remontent jusqu'en 2000. Mieux, pour chaque critère - fiscalité, endettement, dépenses -, les chiffres sont mis en regard avec ceux pratiqués, en moyenne, par les communes de taille et de structure fiscale identique. Le tout avec une analyse en euros par habitant. Seul bémol : ces données ne concernent pas les intercommunalités, auxquels adhèrent maintenant 93 % des mairies françaises. Or, certaines structures intercommunales peu­vent lever de la taxe foncière et de la taxe d'habitation. «Mais, dans les comparaisons, le biais est faible car on analyse des communes appartenant à un même système fiscal d'intercommunalité», explique un expert.

Le site permet donc d'éclairer l'actualité avec des chiffres objectifs. Exemple avec Hénin-Beaumont, ville du Pas-de-Calais où le maire socialiste est soupçonné de corruption. Dans cette commune, les dépenses de fonctionnement excèdent les recettes de 12,8 millions d'euros en 2008, alors que les collectivités n'ont pas le droit au déficit. Pourtant, les impôts locaux sont de 539 euros par habitant, contre 451 euros dans les villes comparables. Mais à Hénin-Beaumont, les dépenses courantes (charges de personnel, achats de matériels et de services, subventions, frais financiers) atteignent 1 852 euros par habitant : c'est 53 % de plus que dans les communes similaires !


À Saint-Étienne, les taxes augmenteront de 7,5 %

Qu'en est-il des municipalités qui augmenteront fortement les impôts en 2009 ? Nice détient la palme, avec une hausse de 14,8 % des taux de la taxe d'habitation et des taxes foncières. Or, ses habitants payaient déjà plus d'impôts que dans les villes comparables en 2008 (597 euros contre 485 euros). La ville dirigée par l'UMP Christian Estrosi a dépensé 1 587 euros par habitant en 2008, contre 1 255 euros en moyenne ailleurs. À la décharge du maire actuel, l'écart s'est creusé sous la municipalité précédente. Déjà, en 2002, Nice dépensait 24 % de plus que ses homologues.

Autre ville de la même catégorie, qui aura la main lourde sur les taxes cette année (+ 7,5 %) : Saint-Étienne, dirigée par le socialiste Maurice Vincent. Là aussi, les dépenses de fonctionnement, à 1 424 euros par habitant, sont plus élevées que la moyenne. Mais les impôts locaux étaient jusqu'en 2008 plus bas qu'ailleurs (451 euros par habitant). Seul hic : une dette de 2 075 euros par habitant, contre 1 078 euros dans les villes comparables. La ville a d'ailleurs défrayé la chronique avec ses emprunts toxiques. Et ce ne sont là que quelques exemples parmi d'autres.


très interessant , i faut que ce site reste pour les prochaines municipales !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30177
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La gestion des maires sur la place publique Empty Re: La gestion des maires sur la place publique

Message  Invité le Lun 27 Avr - 20:29

il faut se rendre compte qu'à Nice il y a eu d'énormes travaux de modernisation dont le tram !!! ça coûte!
sinon , à Nice les impôts locaux sont moins chers qu'ici sur Rognac ... petite commune qui ne touche pas la Grande Bleue ....qui n'a pas sa grandr promenade des anglais , n'a pas le tram ...... c'est facile d'accuser un maire de droite mais , qu'en est-il d'accuser les mairies (petites) qui rackettent leurs habitants dans les Bouches du Rhone ???.... pour communes comparables entre Rognac et le Muy dans le Var ... je paie ici le double ! autant pour la taxe foncière que d'habitation . Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum