les pêcheurs en colère

Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty les pêcheurs en colère

Message  livaste le Mer 15 Avr - 11:24

Publié le 14/04/2009 à 15:48 - Modifié le 15/04/2009 à 11:42 Le Point.fr

BLOCAGE DES PORTS - En colère, les pêcheurs refusent de discuter avec Barnier
lepoint.fr (source AFP)


Des pêcheurs bloquent partiellement les accès terrestres au port de Boulogne-sur-Mer, le 14 avril 2009, pour protester contre la faiblesse des quotas de prises autorisées


Les ports de Boulogne-sur-Mer et Calais et Dunkerque sont totalement bloqués depuis mardi après-midi par les pêcheurs. Ils réclament une augmentation des quotas de pêche. "Le port de Calais a été débloqué de 21 heures hier à 7 heures ce matin (mercredi) parce que les bateaux (de pêcheurs) ont dû se mettre à l'abri à cause du mauvais temps, mais ce matin, nous bloquons tous les ports", détaille Patrick Haezebrouck, responsable CGT et vice-président du comité des pêches de Dunkerque, dans le Nord.

"Nous lançons un mouvement dur, pour autant de temps qu'il le faudra, car notre pêche artisanale est en train de mourir alors que la ressource en poissons est abondante", a-t-il répété la veille. Selon lui, la quasi-totalité de la flotte artisanale de pêche de la zone entre dans ce mouvement, soit environ 110 bateaux. Il estime que la faiblesse des quotas pour la pêche française est due à "une volonté politique de casser la pêche artisanale" au bénéfice de la filière d'aquaculture et des accords bilatéraux, notamment gaziers, avec la Norvège.

Michel Barnier a proposé aux pêcheurs une réunion jeudi pour discuter de mesures d'aide économique. Mais le ministre de l'Agriculture et de la Pêche rappelle qu'il n'est pas possible de renégocier les quotas de capture de cabillauds et de soles comme le réclament les artisans-pêcheurs de la Côte d'Opale. Des quotas de cabillauds qui ont été déjà augmentés de 30 % en 2009 par rapport à 2008, selon lui. Dans un entretien publié mercredi par Le Parisien/Aujourd'hui en France , Michel Barnier précise que, parmi les mesures envisagées, pourrait figurer l'indemnisation éventuelle de "certains navires qui ne peuvent plus pêcher". "Il faudra en discuter au cas par cas", fait-il valoir.

"Il fallait râler avant que le ministre ne vote les quotas"

Une invitation catégoriquement refusée mercredi par Patrick Haezebrouck "parce qu'il (Michel Barnier) ne remet pas en cause les quotas et qu'il veut donner des aides". "Nous, on n'a pas besoin d'aide. (...) Nous voulons tout simplement une nouvelle gestion de la pêche, un quota national ou local qui permette à la petite pêche artisanale de vivre. (...) On veut des choses concrètes pour pérenniser cette pêche-là." "Il y a des fermetures de quotas en mer du Nord et en Manche sur le cabillaud et la sole, qui placent les chalutiers ou les fileyeurs dans l'impossibilité de survivre", explique, pour sa part, Jacques Bigot, secrétaire national CFTC des marins-pêcheurs, majoritaire dans la profession du littoral.

La Commission européenne ne veut pas entendre parler non plus de rediscussion des quotas. "On peut comprendre les pêcheurs, mais il fallait râler avant que le ministre ne vote les quotas", déclare une porte-parole du commissaire à la pêche, Joe Borg. Le blocage des ports de Boulogne-sur-Mer et de Calais est un problème français, car les quotas de pêche ont été négociés par le gouvernement et il n'est pas possible de les modifier.


Face au blocage du port de Calais, ce sont les voyageurs - français, britanniques, belges, mais aussi polonais, espagnols ou lituaniens - qui paient les pots cassés. "Nous avons passé la nuit sur le parking, dans notre caravane. Pour nous, ça n'a pas été trop dur, nous avions de la nourriture et des boissons", soulignent Margaret et Peter Castle, un couple de sexagénaires britanniques, qui a passé Pâques à Chalons-en-Champagne. "Mais la nuit a été très dure, en particulier pour les personnes qui avaient des enfants : très vite, il n'y a plus eu d'eau aux distributeurs, les autorités du port n'ont même pas distribué de couverture", poursuit Margaret Castle. Mercredi matin, de nombreux voyageurs ont échangé ou annulé leur billet de ferry pour prendre le Tunnel sous la Manche, ou simplement retourner chez eux. Mais vers 9 heures, ils n'arrivaient plus qu'au compte-gouttes aux guichets des compagnies, en bordure d'un parking loin d'être plein.

Il est difficile de se faire une opinion , certes il faut protéger le milieu marin , mais ne faudrait il pas remettre à plat l'ensemble du problème de la pêche ?
Il semble que le cabillaud ne manque pas , alors que cherche réellement Bruxelles ?
Faut il détruire la pêche française après avoir détruit notre industrie , et surtout , question essentielle , que va devenir l'économie de notre pays ,privé d'industrie , puis de pêche ?
Ah oui , j'oubliais , nous deviendront la réserve touristique de l'UE.. jusque quand ???

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30216
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  livaste le Mer 15 Avr - 11:29

Mercredi 15 Avril 2009

Les effets de Manche de Barnier
Par Gaël VAILLANT
LeJDD.fr

Michel Barnier a proposé des mesures d'aide économique aux pêcheurs qui bloquent les ports de la Côte d'Opale et le trafic transmanche depuis mardi. Le ministre de la Pêche est même prêt à indemniser "certains navires qui ne peuvent plus pêcher". Mais les marins veulent avant tout renégocier les quotas de capture de cabillauds et de soles fixés par l'Union européenne.


Une réunion, oui, mais pas de renégociations des quotas de pêche en vue. Telle est la réponse qu'a formulée Michel Barnier aux pêcheurs qui bloquent depuis mardi les ports de la Côte d'Opale. Interrogé sur France Info mardi soir, puis dans l'édition de mercredi du Parisien/Aujourd'hui en France, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche a assuré entendre les inquiétudes des artisans de la mer. Il les rencontrera jeudi matin et se dit prêt à "discuter" en compagnie des scientifiques et de la Commission européenne. Au centre du ce conflit social, les quotas de capture du cabillaud et de la sole fixés par Bruxelles.

Selon les pêcheurs, les ressources en poisson sont largement suffisantes, et les quotas de pêche doivent être revus à la hausse. Ils avaient déjà été augmentés de 30% entre 2008 et 2009. Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, a soutenu le mouvement en dénonçant sur LCI, mercredi matin, "la volonté de l'Union européenne de faire disparaître la pêche française [...] casser les bateaux".

Dialogue sans négociations

Réponse de la porte-parole du commissaire à la Pêche de la Commission européenne: "Il fallait râler avant que le ministre ne vote les quotas." Acculé des deux côtés, Michel Barnier tente depuis mardi soir de temporiser. "Ouvert au dialogue", il a avoué ne pas pouvoir renégocier des pourcentages actés par tous les pays concernés de l'Union européenne (Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Allemagne). Le ministre a toutefois promis l'indemnisation éventuelle de "certains navires qui ne peuvent plus pêcher". Ces "mesures d'accompagnement économique" devraient permettre, selon lui, de surmonter les difficultés financières des marins-pêcheurs, dans cette année particulière en raison du contexte de crise économique. Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, a soutenu le ministre de la Pêche en insistant, mercredi matin sur France 2, sur la nécessaire gestion des ressources halieutiques. Il a relevé que les Bretons n'avaient, eux, pas dépassé leurs quotas.

Mais face au gouvernement, les pêcheurs restent déterminés. Ils maintiennent le blocage des ports de Calais, de Dunkerque et de Boulogne-sur-Mer. Le trafic transmanche et les deux compagnies qui assurent les navettes, P&O Ferries et Sea France, sont immobilisés depuis mardi soir, entraînant quelques dommages collatéraux: les hôtels de la région sont pris d'assaut par les touristes, pris au piège, et les camions de marchandises s'accumulent sur des parkings improvisés. Et, à en croire José Huleux, président des artisans pêcheurs de Calais, interrogé sur France Info, "le conflit s'annonce dur" car les pêcheurs n'ont "plus rien à perdre". A ses côtés, un matelot résumait son état d'esprit ainsi: "S'il faut casser ou brûler, bah on cassera ou brulera. [...] Si on tombe sur des gens butés, les marins aussi sont butés."

et toujours les mêmes propositions : des indemnisations , des aides !
Mais où vont ils trouver ces sommes gigantesques pour indemniser , pour assister tout le monde , y compris ceux qui veulent travailler et non être asister ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30216
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Mer 15 Avr - 13:07

C'est une raison de ^plus de voter aux européennes de façon compréhensive ....cette UE est une débilité sans nom !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  shimmy le Mer 15 Avr - 17:39

Les quotas des pêcheurs français sont souvent inférieurs à ceux des autres pays (merci qui ? merci monsieur le ministre français!)

J'ai entendu un pêcheur râler, car ils n'ont plus le droit de pêcher de la sole, et ils voient les pêcheurs hollandais la pêcher au large de leurs cotes!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Jeu 16 Avr - 7:55

Pêcheurs : une aide de 4 millions, pas plus de quotas

Alors que les marins pêcheurs sont sortis déçus de leur rencontre avec Michel Barnier, le blocus a été provisoirement levé jeudi matin à Calais et Dunkerque pour leur permettre d'assister aux assemblées générales.

Les marins pêcheurs français entendent poursuivre jeudi matin le blocage des principaux ports du nord du pays, Dunkerque, Boulogne-sur-Mer et Calais, débuté mardi pour obtenir une hausse des quotas de pêche de cabillaud et de sole, pour la plupart déjà épuisés pour 2009. L'enveloppe de 4 millions d'euros débloquée mercredi soir à l'issue d'une réunion au ministère de l'Agriculture et de la Pêche n'a pas calmé leur colère.

«Nous sommes déçus» de ne pas avoir obtenu de quotas supplémentaires, ont déclaré José Huleux, président du groupement des artisans pêcheurs de Calais, et Philippe Nowé, président du comité local des pêches de Dunkerque, tous deux membres de la CGT, à la sortie de cette réunion de plus de quatre heures avec Michel Barnier. Le ministre «a écouté les propositions qu'on lui a faites, il a proposé des choses, il s'est engagé à obtenir des réunions pour essayer de faire bouger la Commission européenne», a expliqué pour sa part Bruno Dachicourt, membre du syndicat CFTC de Boulogne-sur-Mer, qui a tenu des propos plus modérés. En revanche, tous les représentants se sont accordés pour annoncer la poursuite du blocus en attendant de consulter leurs bases dès jeudi au cours d'assemblées générales.

À l'issue de la réunion, Michel Barnier a annoncé un «plan d'accompagnement» pour les pêcheurs du Nord/Pas-de-Calais, comprenant «une enveloppe de 4 millions d'euros» pour 2009, débloquée d'ici le 30 juin. Le ministre a en revanche souligné que les quotas de pêche ne seront pas modifiés, rappelant que la Commission européenne s'y opposait. Il a toutefois annoncé une rencontre avec le commissaire de l'UE à la Pêche, «dans une quinzaine de jours». Michel Barnier a par ailleurs estimé que le déblocage des ports relevait «de la responsabilité des pêcheurs».

Trafic transmanche paralysé


Jeudi matin, les ports de Calais et Dunkerque étaient provisoirement débloqués pour permettre aux pêcheurs en grève d'assister aux assemblées générales. Le port de Boulogne-sur-Mer était toujours bloqué, selon une source syndicale. Ces assemblées qui décideront de la suite du mouvement se tiendront vers 10 heures à Dunkerque et 13 heures à Calais.

Alors que le blocage des ports de la Côte d'Opale paralyse le trafic transmanche, la pression sur les pêcheurs s'était intensifiée mercredi. Le tribunal de Boulogne-sur-Mer leur a ordonné de cesser leur action sous peine d'astreintes, suite à des requêtes déposées par les compagnies de ferries LD Lines, à Boulogne, et P&O, à Calais, dont les bateaux étaient bloqués à quai, au détriment des touristes, notamment britanniques. Une requête similaire aurait également été déposée par la chambre de commerce de Calais. P&O envisage par ailleurs de réclamer des compensations aux autorités françaises pour la baisse de ses activités. Du côté des syndicats de ferries, quelques voix solidaires avec les pêcheurs se sont manifestées, comme celle du syndicat CFDT de SeaFrance, qui a menacé de bloquer le tunnel sous la Manche à partir de jeudi matin, «s'ils n'obtiennent pas un accord avec le gouvernement et si le port est encore paralysé».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/04/16/01016-20090416ARTFIG00302-pecheurs-une-aide-de-4-millions-pas-plus-de-quotas-.php

on paie la mort de la pêche française pendant que nos voisins non membres de l'UE continuent de pêcher sans contrainte ...... on nous empêche de pêcher mais on achète ce poisson qui aurait pu être pêcher par nos pêcheurs , pêchés par ces voisins moins cons que nous d'être restés à l'extérieur de cette parodie .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  shimmy le Jeu 16 Avr - 8:24

Je suis contente de voir que tu changes d'avis sur l'Europe, toi qui la défendais tant il y a quelques temps!
C'est une preuve d'intelligence!

Maintenant, il faut admettre que c'est Barnier qui a accepté ces quotas criminels pour la pêche française, alors que d'autres pays ont obtenu des quotas largement supérieurs....et que maintenant leurs pêcheurs viennent pêcher au large des côtes françaises!

Et ces 4 millions d'euros, qui va les payer ? Nous, comme d'hab!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Jeu 16 Avr - 8:33

ce qui me "tue" c'est que Sarkozy faisait du travail son point fort de sa campagne ..... là il préfère assister que de les laisser bosser ; alors que nos voisins non membres de l'UE semblent ne pas avoir les même chiffres ..... au final je me demande QUI et COMMENT calcule-ton les "réserves océaniques " de poissons ....et pour le compte de QUI .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Jeu 16 Avr - 8:46

il parait que Barnier essaie de négocier les cotas non pas avec l'UE (intraitable et sourde) mais avec nos voisins qui auraient des "réserves".... Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  shimmy le Jeu 16 Avr - 9:04

Oui, peut être, mais c'est lui qui les a laissé mettre en place!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  shimmy le Jeu 16 Avr - 9:05

Et quand on voit les conneries de Bruxelles, on sort de l'UE!

On ne fait pas passer un "mini traité" de merde !

Marine Le Pen disait que chacun des derniers présidents avait été pire que le précédent, elle a raison....on va finir par regretter Chirac ou Mitterand!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Jeu 16 Avr - 10:23

on ne peut pas regretter Mitterrand qui a surendetté la France et Chirac qui n'a quasiment rien fichu .... je suis contre l'UE pour autant , j'attends de ce gouvernement qu'il agisse concrètement , durablement et positivement pour le pays et non pour leur petit monde....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  shimmy le Jeu 16 Avr - 10:35

J'ai peur que tu attendes longtemps, Franline!

Sarko fait le contraire de ce qu'il a promis! Aussi bien pour l'immigration que pour le reste!
Et je pense qu'il laissera la France dans un état bien pire que Mitterand!
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Invité le Jeu 16 Avr - 10:45

j'en sais trop rien ; en fait ces derniers temps on ne peut pas dire qu'ils communiquent bien leurs actions ; je les trouve même assez silencieux et pour certains faux-cul ! comme une réforme concrète sur la présence concrète des députés à l'AS .... il est honteux de voir une droite critiquer la gauche de fourbe alors même qu'ils étaient trois pelés et deux tondus à l'AS eux-même . Suspect on les a élu pourquoi au fait ? ....c'est a se demander si ils comprennent qu'en "bas" les gens ont une autre vision de leurs actes .
Cette crise n'était pas prévu dans son programme non plus , on ne peut pas dans ce contexte l'appliquer sans tenir compte des aléas extérieurs .
Pour autant , je n'aime pas la loi Boutin trop molle , je n'aime pas les cafouillages incompréhensifs de Besson à l'Immigration , je n'aime pas Barnier trop "déjà ailleurs" .... ni les silencieux Hortefeux et Amara .... Kouchner ; les reculs Darcos ....et Albanel qui menace de démissionner(elle devrait partir d'elle-même sans attendre en fait).
Je pense sincèrement qu'il faut un remaniement coup de poing !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pêcheurs en colère Empty Re: les pêcheurs en colère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum