Europe : le chômage en partage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Europe : le chômage en partage

Message  Invité le Mar 10 Mar - 23:27

Europe : le chômage en partage

Le 18 Février 2009 par Clotilde de Gastines

Touchée par une crise économique sans précédent depuis l'après-guerre, l'Europe doit se préparer à une hausse du chômage qui va durer plusieurs années. Entretien avec Bruno Cavalier, responsable de la recherche macroéconomique chez Oddo Securities.


Quelles sont les prévisions d'emploi en France et en Europe ?

Hormis la dépression économique des années 1930, la crise économique actuelle est la plus brutale jamais connue en temps de paix. C'est un choc global. Tous les pays et tous les secteurs sont désormais touchés. Face à des chocs aussi brutaux, les marchés du travail vont évoluer en fonction de leurs structures particulières et de leur degré de flexibilité, mais la tendance globale est claire : le chômage est appelé à monter de plusieurs points et pendant plusieurs années. Aux Etats-Unis, le taux de chômage a déjà monté de 3 points en dix-huit mois. En Europe, le taux de chômage augmente depuis un an, guère plus. En France, le mouvement haussier est clair (environ 0,5 point en 2008), même s'il n'est pas de même ampleur qu'en Espagne où il a littéralement explosé.




Pourquoi ces différences d'amplitudes au sein de l'Union Européenne?

Les différences entre pays sont fonction de la gravité du choc. L'Espagne a été touchée en premier lieu, puis le Royaume-Uni, et ensuite la France et l'Allemagne. Le marché du travail allemand est le dernier à s'être retourné, du fait de la récession industrielle mondiale.

La récession s'est enclenchée aux Etats-Unis fin 2007. Les destructions d'emplois outre-Atlantique se chiffrent à 3,5 millions, 1,5 millions rien que sur les 3 derniers mois ! En Europe, le retournement du marché du travail intervient au printemps 2008, avec un certain décalage, mais il est presque aussi brutal.

En Espagne, le secteur de la construction résidentielle tirait la croissance. La crise a ravagé ce secteur gourmand en emploi. Le taux de chômage dépasse déjà à 14% de la population active, alors qu'il était à 8% en 2007. C'est-à-dire, que le chômage a gagné 7 points en un an et demi. On se dirige vers un taux de 20% en 2010 ! Cette crise met finalement en lumière les problèmes structurels particuliers des marchés du travail en Europe. Les salariés du secteur privé vont faire les frais de l'ajustement.

Quel va être le rôle des gouvernements ? Vont-il avoir recours à des vieilles recettes, comme les politiques de « grands travaux », pour compenser les pertes d'emploi par de l'emploi public ?

Le fonctionnement des institutions nationales et européennes ne permet pas d'adopter un plan de relance européen commun. Les budgets sont nationaux. Chaque Etat membre lance un plan national de relance économique, qui va creuser le déficit public. Ces plans ont pour objectifs essentiels de soutenir la demande globale et de protéger l'emploi, en soutenant par exemple les investissements publics et en facilitant l'accès des entreprises au crédit.

En l'absence de coordination parfaite, le mieux que l'Europe puisse faire, c'est de s'assurer que les plans de relance ne soient pas protectionnistes. Il est du rôle des Institutions communautaires de garantir la liberté de circulation des biens et des personnes. Le repli sur soi serait contraire à ces règles, et surtout pourrait entraîner des mesures de rétorsion, qui viendraient limiter l'effet de relance. Par ailleurs, il est utile que les Etats membres s'engagent dans la mesure du possible à synchroniser leurs mesures de relance, car, ce faisant, on renforce les effets induits positifs à moyen et long-terme.

http://www.metiseurope.eu/europe---le-ch-ocirc-mage-en-partage_fr_70_art_28227.html

Justement il n'y a aucune coordination européenne , pourquoi alors n'avons nous pas le droit de protéger les nôtres ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum