L'UE exclut un grand plan d'aide pour l'Europe de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'UE exclut un grand plan d'aide pour l'Europe de l'Est

Message  livaste le Dim 1 Mar - 20:22

B.H. (lefigaro.fr) avec agences
01/03/2009 | Mise à jour : 20:08 |

Le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso et le premier ministre tchèque Mirek Topolanek, dont le pays assure actuellement la présidence de l'UE. Crédits photo : AP
Réunis dimanche pour un sommet sur la crise économique, les Vingt-Sept ont décidé d'aider au cas par cas les pays d'Europe de l'Est qui seraient confrontés à de graves difficultés financières.

C'est l'un des enseignements à retenir du sommet européen sur la crise économique organisé dimanche à Bruxelles : il n'y aura pas de grand plan d'aide généralisé aux pays d'Europe de l'Est. L'Union européenne a décidé de soutenir au cas par cas ces mêmes pays qui seraient confrontés à de graves difficultés financières, mais a laissé de côté l'idée d'un plan d'aide unique.

Un nouveau fossé entre l'ouest et l'est était particulièrement redouté avant le sommet, organisé à l'initiative du président français Nicolas Sarkozy. «Il est tout à fait clair que l'Union européenne ne laissera personne sur le bord de la route», a affirmé à l'issue de la réunion des Vingt-Sept le premier ministre tchèque Mirek Topolanek, dont le pays préside l'UE. Lors de ce sommet, les chefs d'Etat et de gouvernements réunis à Bruxelles ont dit «que tous les pays membres (de l'UE) recevraient l'assistance nécessaire dans les cas appropriés», a-t-il également assuré.

Mais dans le même temps, un plan spécifique de l'UE pour les pays d'Europe de l'Est, comme le souhaite la Hongrie, particulièrement affectée par la crise financière et économique, n'a pas été accepté en l'état. «Cette idée de diviser l'Europe entre anciens pays membres et nouveaux pays membres, entre Est et Ouest (...) est une approche que nous avons clairement rejetée», a justifié Mirek Topolanek.


Les Vingt-Sept rejettent le recours au protectionnisme

Tentant de clore une polémique grandissante sur la question du protectionnisme, les dirigeants européens ont par ailleurs réaffirmé dimanche qu'ils rejetaient toute idée de recours à des mesures protectionnistes pour affronter la crise. Dans un texte adopté par les chefs d'Etat et de gouvernement, ils ont souligné que «le protectionnisme n'est pas la réponse à la crise actuelle». Les Vingt-Sept ont également assuré leur volonté de faire «une utilisation maximale du marché unique» européen, qui garantit la libre circulation des marchandises, services, personnes et capitaux, «pour soutenir la croissance et l'emploi».

Accusé par de nombreux pays de protectionnisme pour son plan d'aide au secteur automobile, Nicolas Sarkozy s'est félicité du feu vert donné la veille par la Commission européenne. Et dimanche, le premier ministre tchèque a de nouveau cherché à calmer le jeu. «Aujourd'hui nous sommes tombés d'accord pour dire qu'il n'y avait aucun cas (au sein de l'UE) que nous pourrions considérer comme protectionniste», et donc susceptible «de nuire aux règles de concurrence» en Europe.


un sommet pour rien , je ne vois pas comment dans la situation e crise , on pourrait " faire un plan pour aider le spays de l'est " !
Toutes nos industries sont délocalisées dans ces pays , c'est bien suffisant !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'UE exclut un grand plan d'aide pour l'Europe de l'Est

Message  Invité le Dim 1 Mar - 22:49

quand fini la présidence Tchèque ??? qu'on respire un peu dans cette Europe qui ne ressemble à rien ...
de toutes manières on voit ce que ça donne d'accueillir des pays pauvres ..... il faudra encore payer alors même qu'on est dans le rouge ! c'est ridicule !
comment va faire l'Espagne avec + de 13% de chômage ? .... tout le monde subit cette crise , les pays de l'est ont récupéré nos usines mais ne peuvent pas mettre la main à la poche ...ça ressemble a rien cette Europe .... et en attendant on nous bassine avec les OGM ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum