Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  sarkonaute le Jeu 12 Fév - 8:01

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas
LeFigaro.fr, Marie-Estelle Pech, 11/02/2009

Certains passent une partie du temps qu'ils devraient consacrer à la recherche à des activités privées ou à arrondir leurs fins de mois.

Très attachés au fait de mener à bien des projets de recherches, les enseignants du supérieur craignent que le gouvernement ne porte atteinte à ce droit par le biais du projet de réforme en cours.

Pourtant 24 % des enseignants-chercheurs ne font partie d'aucune équipe de recherche. De plus, parmi les 76 % restant, un quart (14 000 personnes) travaillant dans les unités de recherche n'ont pas publié dans les quatre années précédant 2007. Cette évaluation a été menée par la mission scientifique, technique et pédagogique du ministère de l'Éducation nationale (MSTP). La proportion d'enseignants-chercheurs «non publiant» est donc certainement plus importante encore...(...)

Un universitaire est pourtant censé consacrer une partie de son temps de travail à la recherche, l'autre à l'enseignement. L'étude met en évidence le fait que certains ne font aucune recherche : ils dispensent leurs six à huit heures de cours hebdomadaires pendant les huit mois que dure l'année universitaire et consacrent le reste de leur temps à des activités privées ou à arrondir leurs fins de mois. Le titre de certains éminents professeurs de droit sert surtout leur renommée d'avocats. Des enseignants d'économie peuvent être amenés à travailler comme conseil dans des banques… « On peut considérer que le salaire d'un enseignant-chercheur n'est pas très important quand il remplit son contrat mais beaucoup trop élevé quand il ne le remplit pas », estime ainsi Alain Neuman, ancien président de l'université Paris-XIII.(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/02/12/01016-20090212ARTFIG00012-un-quart-des-enseignants-chercheurs-ne-publient-pas-.php
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Jeanclaude le Jeu 12 Fév - 13:06

sarkonaute a écrit:Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas
LeFigaro.fr, Marie-Estelle Pech, 11/02/2009

Certains passent une partie du temps qu'ils devraient consacrer à la recherche à des activités privées ou à arrondir leurs fins de mois.

Très attachés au fait de mener à bien des projets de recherches, les enseignants du supérieur craignent que le gouvernement ne porte atteinte à ce droit par le biais du projet de réforme en cours.

Pourtant 24 % des enseignants-chercheurs ne font partie d'aucune équipe de recherche. De plus, parmi les 76 % restant, un quart (14 000 personnes) travaillant dans les unités de recherche n'ont pas publié dans les quatre années précédant 2007. Cette évaluation a été menée par la mission scientifique, technique et pédagogique du ministère de l'Éducation nationale (MSTP). La proportion d'enseignants-chercheurs «non publiant» est donc certainement plus importante encore...(...)

Un universitaire est pourtant censé consacrer une partie de son temps de travail à la recherche, l'autre à l'enseignement. L'étude met en évidence le fait que certains ne font aucune recherche : ils dispensent leurs six à huit heures de cours hebdomadaires pendant les huit mois que dure l'année universitaire et consacrent le reste de leur temps à des activités privées ou à arrondir leurs fins de mois. Le titre de certains éminents professeurs de droit sert surtout leur renommée d'avocats. Des enseignants d'économie peuvent être amenés à travailler comme conseil dans des banques… « On peut considérer que le salaire d'un enseignant-chercheur n'est pas très important quand il remplit son contrat mais beaucoup trop élevé quand il ne le remplit pas », estime ainsi Alain Neuman, ancien président de l'université Paris-XIII.(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/02/12/01016-20090212ARTFIG00012-un-quart-des-enseignants-chercheurs-ne-publient-pas-.php

Autrement dit et si je pige bien ce que tu veux nous faire passer comme message :" Les enseignants - chercheurs sont des fainéants ! C'est bien cela que tu veux dire ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 13:53

ma fille parlait d'une de ses copines il y a quelques temps ! une jeune fille douée avec des résultats excellents en cours... elle me disait (c'était avant tout ce mic-mac médiatique concernant le caca nerveux de ces gens)..."il y a des gens qui cherchent pour chercher , Hillary sera une chercheuse qui trouvera!"... ma fille n'a que 14 ans et elle a compris. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  sarkonaute le Jeu 12 Fév - 17:07

Jean-Claude a écrit:Autrement dit et si je pige bien ce que tu veux nous faire passer comme message :" Les enseignants - chercheurs sont des fainéants ! C'est bien cela que tu veux dire ?
un quart, oui. ou du moins ils emploient leurs efforts à autre chose que la recherche.
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Jeanclaude le Jeu 12 Fév - 17:23

sarkonaute a écrit:
Jean-Claude a écrit:Autrement dit et si je pige bien ce que tu veux nous faire passer comme message :" Les enseignants - chercheurs sont des fainéants ! C'est bien cela que tu veux dire ?
un quart, oui. ou du moins ils emploient leurs efforts à autre chose que la recherche.

Tu les connais si bien que cela pour être aussi sûr de tes affirmations, tu connais exactement en quoi consiste leur travail, quelles sont leurs missions ?

J'ai un neveu biologiste de recherche et je peux te garantir qu'il est loin de ne travailler que 35 heures, il serait plus près des 60 heures ... !

Quand à la gamine de 14 ans qui a déjà tout compris cette Loi que nous a concocté Madame Pécresse, j'émets quelques doutes, ou les gamins sont politisés très tôt ( faut bien assurer l'avenir Very Happy ) !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 17:26

euh... je ne vois pas en quoi ce qu'a dit ma fille est politisée ! Shocked

et l'article est du figaro pas de l'invention de Sarkonaute ! si tu veux leur dire quelque chose il est possible de laisser des messages !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  sarkonaute le Jeu 12 Fév - 17:44

Jean-Claude a écrit:
sarkonaute a écrit:
Jean-Claude a écrit:Autrement dit et si je pige bien ce que tu veux nous faire passer comme message :" Les enseignants - chercheurs sont des fainéants ! C'est bien cela que tu veux dire ?
un quart, oui. ou du moins ils emploient leurs efforts à autre chose que la recherche.

Tu les connais si bien que cela pour être aussi sûr de tes affirmations, tu connais exactement en quoi consiste leur travail, quelles sont leurs missions ?

J'ai un neveu biologiste de recherche et je peux te garantir qu'il est loin de ne travailler que 35 heures, il serait plus près des 60 heures ...
je connais des chercheurs qui bossent, certains beaucoup, d'autres le strict nécessaire.
et d'autres quand j'étais en fac qui venaient assurer leurs cours, et n'avaient rien publié depuis des générations.
par ailleurs en fac il y a un systeme de mandarinat proprement hallucinant qui promeut ou conserve en poste des détritus séniles.
j'en ai meme eu un qui radotait.
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Jeanclaude le Jeu 12 Fév - 17:47

franline a écrit:euh... je ne vois pas en quoi ce qu'a dit ma fille est politisée ! Shocked Tu te relis ou pas ?

et l'article est du figaro pas de l'invention de Sarkonaute ! si tu veux leur dire quelque chose il est possible de laisser des messages !

Mes propos suite au post de Sarkonaute concernaient la fainéantise des enseignants chercheurs puisque lui-même ( et non le figaro ) a écrit qu'un quart était des fainéants !

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 17:50

je me relis et rien n'indique que ma fille est "politisée" dans ce post ! ce qui est entre parenthèse c'est moi qui le pense !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Jeanclaude le Jeu 12 Fév - 18:03

franline a écrit:je me relis et rien n'indique que ma fille est "politisée" dans ce post ! ce qui est entre parenthèse c'est moi qui le pense !
J'ai dû mal comprendre ... ! Tu connais parfaitement la Loi Pécresse pour traiter les enseignants - chercheurs de la manière dont tu le fais.

Car est-ce que tu penses que ces gens autant dignes d'intérêt que nous feraient " un caca nerveux" à lire cette loi et lutteraientsi nombreux contre son vote.

Même des président d'universités sont dans les manifestations ... ils font aussi "un caca nerveux" ?

Et les médias ... que faudraient-ils qu'ils fassent ? Qu'ils passent sous silence ces évènements,... ? ... tout comme il faudrait peut-être qu'ils passent sous silence les grèves en Guadeloupe et en Martinique comme l'a fait notre président lors de son entretien télévisé.

Voudrais-tu nous faire avaler que ces médias sont tous de gauche ?

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  plume le Jeu 12 Fév - 18:53

sarkonaute a écrit:

je connais des chercheurs qui bossent, certains beaucoup, d'autres le strict nécessaire.
et d'autres quand j'étais en fac qui venaient assurer leurs cours, et n'avaient rien publié depuis des générations.
par ailleurs en fac il y a un systeme de mandarinat proprement hallucinant qui promeut ou conserve en poste des détritus séniles.
j'en ai meme eu un qui radotait.


En même temps, des salariés qui sont incompétents et ou fainéants, on en trouve partout. Pas que chez les enseignants-chercheurs Laughing
Après, dire que quelqu'un ne bosse pas parce qu'il ne publie pas, c'est quand même faire un sacré raccourci... Rolling Eyes
plume
plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  sarkonaute le Jeu 12 Fév - 20:13

ah ben c'est une des mesures du boulot de chercheur, hein.
pas étonnant des lors que la france soit à la ramasse dans tous les classements internationaux de citations et de publications scientifiques.
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 20:21

sarkonaute a écrit:ah ben c'est une des mesures du boulot de chercheur, hein.
pas étonnant des lors que la france soit à la ramasse dans tous les classements internationaux de citations et de publications scientifiques.

Il me semble que Plume vient d'expliquer que cela était secondaire. Je préfère que la FRANCE et ses chercheurs, "à la ramasse" des classements sortent toujours des prix Nobels ou des découvertes importantes, plutôt que du papier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  plume le Jeu 12 Fév - 20:25

Une publication, c'est normalement l'aboutissement d'un long travail de recherche. Et il arrive que des travaux n'aboutissent pas à une publication pour un paquet de raisons : une équipe avec plus de moyen qui publie avant, un problème pour financer la fin du travail ou une personne ou ayant des compétences spécifiques et nécessaires, la chance aussi. Parce qu'il faut une part de chance aussi dans la recherche.
Maintenant, si tu connaissais un peu le monde de la recherche (et ce n'est pas en ayant vu 3 prof dans un amphi que tu peux t'en rendre compte), tu saurais aussi que malheureusement, les chercheurs en France passe une grande partie de leur temps de travail à faire des rapports, des dossiers...

L'enseignent chercheur, a en plus des cours à assurer. Et tous ne sont pas du genre à aller faire leur cours les mains dans les poches.

Et pour finir, faire une publication pour faire une publication, je ne vois pas l'intérêt. Et pourtant, j'en ai lu des publications de "merde" venant de pays soit disant plus forts que nous Laughing Des publications qui n'apportent rien d'intéressant du point de vue de la recherche, mais qui ont le mérite de faire une publication de plus.
plume
plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 20:31

plume a écrit:Une publication, c'est normalement l'aboutissement d'un long travail de recherche. Et il arrive que des travaux n'aboutissent pas à une publication pour un paquet de raisons : une équipe avec plus de moyen qui publie avant, un problème pour financer la fin du travail ou une personne ou ayant des compétences spécifiques et nécessaires, la chance aussi. Parce qu'il faut une part de chance aussi dans la recherche.
Maintenant, si tu connaissais un peu le monde de la recherche (et ce n'est pas en ayant vu 3 prof dans un amphi que tu peux t'en rendre compte), tu saurais aussi que malheureusement, les chercheurs en France passe une grande partie de leur temps de travail à faire des rapports, des dossiers...

L'enseignent chercheur, a en plus des cours à assurer. Et tous ne sont pas du genre à aller faire leur cours les mains dans les poches.

Et pour finir, faire une publication pour faire une publication, je ne vois pas l'intérêt. Et pourtant, j'en ai lu des publications de "merde" venant de pays soit disant plus forts que nous Laughing Des publications qui n'apportent rien d'intéressant du point de vue de la recherche, mais qui ont le mérite de faire une publication de plus.
Plume est Anna ou Aurélie ? Belles analyses . ( au pluriel )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 20:33

ni une ni l'autre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  plume le Jeu 12 Fév - 20:33

David a écrit:
Plume est Anna ou Aurélie ? Belles analyses . ( au pluriel )

Non non ni l'une ni l'autre, mais merci pour ce compliment Wink
plume
plume
Admin
Admin

Nombre de messages : 1296
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 20:35

plume a écrit:
David a écrit:
Plume est Anna ou Aurélie ? Belles analyses . ( au pluriel )

Non non ni l'une ni l'autre, mais merci pour ce compliment Wink

Merde 3 chieuses... Arrow

Joli post , en tout cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  sarkonaute le Jeu 12 Fév - 20:48

il se trouve que je connais plutôt bien ce petit monde-là.
en particulier dans le domaine des sciences humaines.
et il est visible que vous avez une vision déformée du systeme, qui produit son lot d'effets pervers et surtout d'inefficience: la france est à la traine dans les classements internationaux et les dépots de brevets, produit moins de prix nobel qu'autrefois, et ses universités sont déclassées dans la compétition internationale.

pour des raisons notamment liées au sous-investissement, bien sur. et pour cause : les autres pays pratiquent une sélection impitoyable, et se dispensent donc d'entretenir des bons à rien pendant 5 ans dans des filières moisies. ce qui dégage plus de moyens pour l'université, et la recherche publique.

des écoles comme l’École polytechnique, l’Essec, l’École normale supérieure etc., sont en concurrence au niveau mondial avec des institutions américaines qui disposent de 100 000 à 150 000 $ de ressources par étudiant et par an. Dans le cas de l’Essec ou de HEC, qui font partie en France des institutions les mieux dotées, ces ressources sont de l’ordre de 20 000 €. Le rapport est de 3 à 5, et les conséquences sont évidentes. par ailleurs, le nombre de professeurs par étudiant est incomparablement différent (à Harvard, il y a un full professeur pour deux étudiants).

il n'y a pas de mystère: notre politique de démocratisation gauchiste et du 80ù au bac inepte à un prix : celui de la recherche sacrifiée.
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Invité le Jeu 12 Fév - 21:04

sarkonaute a écrit:il se trouve que je connais plutôt bien ce petit monde-là.
en particulier dans le domaine des sciences humaines.
et il est visible que vous avez une vision déformée du systeme, qui produit son lot d'effets pervers et surtout d'inefficience: la france est à la traine dans les classements internationaux et les dépots de brevets, produit moins de prix nobel qu'autrefois, et ses universités sont déclassées dans la compétition internationale.

pour des raisons notamment liées au sous-investissement, bien sur. et pour cause : les autres pays pratiquent une sélection impitoyable, et se dispensent donc d'entretenir des bons à rien pendant 5 ans dans des filières moisies. ce qui dégage plus de moyens pour l'université, et la recherche publique.

des écoles comme l’École polytechnique, l’Essec, l’École normale supérieure etc., sont en concurrence au niveau mondial avec des institutions américaines qui disposent de 100 000 à 150 000 $ de ressources par étudiant et par an. Dans le cas de l’Essec ou de HEC, qui font partie en France des institutions les mieux dotées, ces ressources sont de l’ordre de 20 000 €. Le rapport est de 3 à 5, et les conséquences sont évidentes. par ailleurs, le nombre de professeurs par étudiant est incomparablement différent (à Harvard, il y a un full professeur pour deux étudiants).

il n'y a pas de mystère: notre politique de démocratisation gauchiste et du 80ù au bac inepte à un prix : celui de la recherche sacrifiée.
Merci pour ce post ( à part la fin sur taxer la gauche des résultats, je passe ) . J'entends bien. Mais que propose t- on aujourd'hui ?
J'ai du mal à voir l'intérêt d'encore plus d'élite dans le secteur ( a coût supérieur : "un full professeur pour 2 étudiant"s..on est pas dans cette logique justement) . Ton propos est contradictoire par rapport aux orientations du gouvernement.
Il me semble pas que la recherche Française soit à la traîne. Nous sommes souvent cité
On casse tout pour espérer encore plus ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas Empty Re: Un quart des enseignants-chercheurs ne publient pas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum