La grève de jeudi 29 janvier

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Jeu 29 Jan - 19:45

franline a écrit:mais ça touche 1 entreprise française sur 3 ...donc énormément de petites entreprises ! .... quant à ceux du CAC 40 ...eux ils s'en foutent .... j'espère juste que les caissières et "rangeurs" de rayons de Carrefour et hypermarchés ont manifestés ....ne serait ce que pour emmerder leur boss qui ne paient pas les heures supp !

Très peu de grève des caissiéres des grandes surfaces, et cela s'explique facilement vu que 80% de ces caissiéres sont sous contrats. Grève = plus de contrat.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Jeu 29 Jan - 22:00

apparemment y en avait quand même ! et sache que l'an dernier il y a eu un grève quasi générale des caissières de Carrefour ;pour autant elles n'ont pas été virées.Maintenant , à savoir si elles ont été entendues j'en sais rien , mais vu le patronat carrefour et les syndicats français inefficaces puisque gueulards et toujours dans l'opposition systématique.... on ne risque pas de trouver des accords concrets , malheureusement ...nous n'avons pas en France la mentalité pour ce faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Jeu 29 Jan - 22:10

La grève avait été quasi générale pour celles qui été en CDI; le peu de celles qui avaient osé faire la grève étant en CDD n'ont pas eu leur contrat renouvelé.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Jeu 29 Jan - 22:24

j'y étais Georges, c'était aussi au carrefour de Vitrolles et j'ai soutenu leur mouvement en allant à leur rencontre; il y avait des CDD et des CDI que j'ai recroisé par la suite aux caisses , elles y sont encore! faut arrêter aussi la diabolisation massive des patrons , ca devient ridicule franchement !
ils ne sont pas tous bien mais il en existe !

sinon , voici un article qui te plaira sûrement (très dirigé politiquement aucunement neutre pour un journaliste sensé l'être-qui n'a pas signé son article bien évidemment !)... les commentaires par contre eux , te plairont sûrement moins !

Grève - Des usagers solidaires et organisés à Saint-Lazare


A la gare Saint-Lazare, ce matin, pas d'acrimonie affichée envers les grévistes. La plupart des usagers souvent solidaires de cette grève "de défense des salariés" s'étaient organisés. "Quand la grève est prévue, que les trains qui circulent sont affichés la veille, on peut prendre nos dispositions", a expliqué Patrick Lainé, cadre administratif dans une société d'assurances basée à Paris. Ce salarié, âgé de 42 ans, qui vient de l'Eure et s'est levé à 5h30 pour arriver vers 8 heures à Paris affirme être du côté des grévistes. "Je ne peux pas manifester en raison des pressions que je subirais ensuite à mon travail", assure-t-il. Raison pour laquelle il se dit "satisfait que d'autres puissent protester contre la politique du gouvernement qui étrangle les plus pauvres et les classes moyennes".

"Les usagers sont tous inquiets pour leurs emplois"

Sandrine Dermont, secrétaire dans une centrale d'achat, partage ce sentiment. "Je suis fatiguée et frigorifiée d'avoir attendu une demi-heure sur mon quai de gare à Triel (Yvelines)", avoue cette mère de famille de 34 ans. "Mais je suis prête à l'accepter quand c'est pour un mouvement de défense du pouvoir d'achat et des emplois", ajoute t-elle avant d'affirmer qu'elle ira manifester pendant son heure de pause. Olivier Sanson, 51 ans, employé dans une société d'agroalimentaire qui a "beaucoup licencié en profitant de la crise" est également "prêt à affronter la galère des transports" pour que "le mécontentement contre cette politique de mépris de ceux qui travaillent dur depuis leur plus jeune âge s'exprime".

"Les usagers qui descendent de ces trains sont tous inquiets pour leurs emplois, l'avenir de leurs enfants, le remboursement de leur crédit...", renchérit Lydie Renaud, 45 ans, comptable venant de Versailles. "Je n'ai jamais été aussi solidaire d'une grève", conclut-elle. Et ce n'est pas la poignée de militants "Stop la grève" qui les feront changer d'avis. Leur discours sur les "privilèges des agents de la SNCF", jugé "assez agressif et démagogique" par plusieurs usagers de la gare Saint-Lazare n'a pas convaincu.

commentaires !

e 29/01/2009 à 14h01

J'étais ce matin à saint lazare où j'ai attendu 2 heures mon train, les militants "stop la grève" ont reporté un franc succès contrairement à ce qui est dit dans votre article. Tous les voyageurs que j'ai croisé trouvaient ces jeunes convaincants. De même ces militants n'étaient en aucun cas agressif, distribuant des tracts et des autocollants en s'adressant avec des "bonjour madame, monsieur", "bon courage", "bonne journée". Je les ai trouvé très polis et je les soutients comme la majorité des usagers des transports!
Arnaudpln, Versailles

# le 29/01/2009 à 13h32

Incroyable, on nous refait le coup du tous solidaire ! Ou trouvez vous ce type d'article ? Comme tous ceux qui on réagit ici, et tous ceux que je connais, je ne suis pas du tout solidaire de cette grève politique.
Ste, Paris


29/01/2009 à 13h29

En fait je ne vois pas l'intérêt d'une journée de grève très majoritairement dans le public ayant pour but d'augmenter le pouvoir d'achat ! Le pouvoir d'achat est lié à la production de richesse au niveau national sauf à creuser des déficits. La richesse est créée par les entreprises privées et il faut bien veiller à ce que celles qui sont en situation de compétition forte au niveau international soient en mesure de faire face aux enjeux. Ce n'est pas en augmentant les prélèvements pour augmenter les salaires des fonctionnaires que l'on va régler les problèmes, au contraire. Il est temps de se serrer la ceinture, surtout celle de ceux qui ne risquent pas de perdre leur emploi !!!
GuillaumeN, Mulhouse

ça résumait ce que disait Livaste dans un autre post .

29/01/2009 à 12h06

Si cette article ce n'est pas de la propagande serieusement. on va nous faire croire que 100% des francais soutiennent cette grève bientôt !! mais bien sur...
Axel, Londres

29/01/2009 à 12h05

Marre de la grève, ce n'est pas une solution à la crise mondiale, bien au contraire.
Andromaque32, Toulouse

29/01/2009 à 12h05

à peine partisan, cet article qui ne cite que des gens qui critiquent la politique du gouvernement qui "étrangle les plus pauvres et les classes moyennes"..... Vous n'avez vraiment trouvé personne pour contrebalancer cette opinion??
Chris2999, Paris

29/01/2009 à 11h55

Connaissant ce que mon entreprise (secteur privé) verse en masse salariale tout compris ( salaires charges) je pense que la seule façon d'augmenter les salaires nets est la diminution des charges sociales.
Syl, PARIS

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Jeu 29 Jan - 22:34

Pour l'accueil des élèves, c'est mieux que prévu



C'était l'un des enjeux de cette journée de mobilisation : le service minimum d'accueil à l'école primaire allait-il être appliqué ? La loi oblige actuellement une commune à organiser l'accueil des élèves à partir de 25% d'enseignants grévistes dans une école. Avant ce jeudi de mobilisation, où les enseignants devaient constituer le gros des troupes de la fonction publique dans les manifestations, François Fillon avait tablé sur "une offre nettement supérieure" que lors des derniers mouvement sociaux touchant. De nombreux maires, et pas seulement de gauche, avaient assuré au contraire qu'ils ne seraient pas en mesure d'accueillir les élèves dans les écoles. Et certains avaient fait le forcing en lançant des appels aux bonnes volontés des enseignants retraités, des étudiants en IUFM, voire des lycéens ou même des parents d'élèves, déclenchant l'indignation et les réactions ironiques des syndicats.

Au final, les chiffres semblent plutôt donner raison au gouvernement. Malgré des difficultés persistantes, notamment dans des petites communes, le service minimum d'accueil dans le primaire a globalement été mis en place. D'après l'Association des maires des grandes villes de France, 70% de celles-ci ont annoncé jeudi qu'elles l'appliquaient, y compris partiellement, dont Lyon, Marseille, Lille ou Bordeaux. Des villes comme Paris, Toulouse ou Montpellier, en revanche, n'assurent pas de SMA. La municipalité de Paris s'était affirmée d'emblée "dans l'incapacité" de le faire et avait recommandé aux parents de garder les enfants à la maison. Aux 65% d'enseignants grévistes dans 83% des écoles concernées s'ajoute la grève du personnel de la ville et celle des transports.

Une mesure largement appliquée, mais de manière inégale

Cet exemple de Paris a notamment été cité par Xavier Darcos, invité sur LCI, pour dénoncer une "inégalité de traitement dans l'application du service minimum d'accueil dont pâtissent les parents d'élèves". Le ministre a abondamment cité les chiffres de mise en place de la mesure : "Sur 22.000 communes qui étaient suceptibles d'appliquer le service minimum, a-t-il assuré, seules 15% ne l'ont pas fait. Ce qui prouve que ce service rendu aux familles fonctionne. Il est d'ailleurs demandé dans les familles. Je constate d'ailleurs que nombre de grandes villes l'organisent. Toutes celles qui ne le font pas, sans exception, sont des municipalités socialistes - et même des grandes villes socialistes ont mis en place le service minimum d'accueil". D'où cette nouvelle pique à la mairie de la capitale : "Quand une ville décide objectivement, froidement, cyniquement, de ne pas appliquer cette mesure, comme c'est le cas pour Paris, je ne peux l'accepter, c'est hors-la-loi".

A contrario, le ministre s'est dit "attentif aux difficultés des maires ruraux" dans la mise en place de ce service minimum d'accueil. Le problème est récurrent : fin novembre, face aux protestations, y compris de maires de droite, Nicolas Sarkozy avait affirmé qu'il pourrait assouplir la mesure pour les petites communes. "On ne peut pas demander la même obligation de service à un maire d'une commune rurale et au maire de la capitale de la France ou d'une grande ville de un ou deux millions d'habitants", avait-il reconnu, alors que de nombreuses communes avaient été déférées devant les tribunaux administratifs pour ne pas avoir organisé le SMA. Les dernières décisions en la matière ont d'ailleurs été annoncées quasiment à la veille de la grève : le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a ainsi "enjoint" pas moins de quinze villes de gauche de Seine-Saint-Denis de mettre en place le service minimum d'accueil ce jeudi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  livaste le Jeu 29 Jan - 22:40

Violences - Echauffourées après la manif parisienne


100 à 200 personnes, qui voulaient rejoindre l'Elysée après la dispersion du cortège, ont lancé différents projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont chargé.
Une douzaine de personnes ont été interpellées.
- le 29/01/2009 - 22h45




Peu avant 19 heures, alors que le cortége de la manifestation interprofessionnelle se dispersait dans le calme place de l'Opéra, un groupe de 100 à 200 personnes qui ont voulu poursuivre leur chemin vers l'Elysée, ont été bloqués par les forces de l'ordre boulevard des Capucines.

Des dizaines de jeunes, dont certains avaient le visage masqué par un foulard, ont lancé différents projectiles, dont des pierres, des bâtons et des bouteilles, sur les forces de l'ordre, qui ont chargé à plusieurs reprises pour les disperser.


Un manifestant à terre

Une voiture a été renversée et incendiée sur le boulevard peu après 20h30. Auparavant, des manifestants avaient mis le feu à des poubelles placées dans la largeur du boulevard des Capucines, dressant un mur de flammes en face d'un cinéma, à une centaine de mètres de la place de l'Opéra. Des feux éteints par les pompiers, qui ont également porté secours à un manifestant resté à terre.

Une douzaine de personnes ont été interpellées. Interrompue à plusieurs reprises par les heurts et des feux de poubelles, la circulation avait repris dans le quartier vers 21h30, les CRS regagnant leurs véhicules après dispersion des derniers manifestants.



Plusieurs personnes légèrement blessées à Saint-Nazaire

Des affrontement entre police et manifestants ont également éclaté à la fin de la manifestation de Saint-Nazaire. Les premiers heurts ont eu lieu peu avant 17h00 quand des manifestants ont réussi à arracher les grilles de la sous-préfecture en repoussant les forces de l'ordre. L'affrontement s'est poursuivi entre une centaine de manifestants et des forces de l'ordre arrivées en renfort, avec jets de pierres et de canettes d'un côté et grenades lacrymogènes de l'autre. La situation est revenue au calme peu après 20h00 avec pour bilan 16 interpellations, selon la préfecture. Selon une source policière quatre manifestants et autant de membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés lors des échauffourées.


D'après agence

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30771
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Ven 30 Jan - 9:22

"il y avait des CDD et des CDI que j'ai recroisé par la suite aux caisses , elles y sont encore! faut arrêter aussi la diabolisation massive des patrons"

C'est loin d'être pareil partout. Un de mes fils qui travaille dans une de ces grandes surfaces a été menacé par son directeur; et le choix était clair : s'il faisait grève son CDD qui doit être transformé en CDI au mois de mai à peu de chance de l'être.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 12:14

Certes mais on a les syndicats les plus cons du monde , qui servent à bloquer plutôt que d'évoluer et trouver des solutions réalistes!.... je comprends le patron de ton fils !
Si nous avions en France des syndicats productifs peut-être que son patron n'aurait même pas eut à lui dire ça , et ton fils n'aurait peut-être pas eut l'idée d'aller manifester!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Ven 30 Jan - 12:19

franline a écrit:Certes mais on a les syndicats les plus cons du monde , qui servent à bloquer plutôt que d'évoluer et trouver des solutions réalistes!.... je comprends le patron de ton fils !
Si nous avions en France des syndicats productifs peut-être que son patron n'aurait même pas eut à lui dire ça , et ton fils n'aurait peut-être pas eut l'idée d'aller manifester!

Malgré tout, il adécidé de faire grève et de manifester, mais il a eu la présence d'esprit d'enregistrer la menace de son patron sur un dictaphone, cela peut toujours être utile.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 12:23

franline a écrit:Certes mais on a les syndicats les plus cons du monde , qui servent à bloquer plutôt que d'évoluer et trouver des solutions réalistes!.... je comprends le patron de ton fils !
Si nous avions en France des syndicats productifs peut-être que son patron n'aurait même pas eut à lui dire ça , et ton fils n'aurait peut-être pas eut l'idée d'aller manifester!
Ben tiens, depuis quand on excuse des menaces illégales? Syndicat productif, ça veut dire syndicat qui n'utilise pas la grève et qui dit oui à tout?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 12:30

si tu avais lu mes posts précédent tu aurais vu que je condamne autant les patrons voyous que les syndicats utopistes .... Rolling Eyes et qu'en France c'est réellement la mentalité de fond qu'il faut changer pour trouver des accords satisfaisant autant le patronat que les syndicats ! mais avec des Thibault et autres chevelus il sera extrêmement difficile de faire évoluer les choses!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 13:00

C'est celui là que j'ai lu car tu as bien écrit " je comprends ton patron". C'est pourtant des méthodes de voyou Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 13:14

oui , je les comprends ! j'assume entièrement !
Comme par contre ,je ne comprends pas nos syndicats et je ne les excuses vraiment pas .... je pense que si la France a du mal a évoluer c'est bien à cause d'eux!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 13:26

Tu es donc complètement partiale. Ce que fait ce patron est complètement contraire aux fondements de la démocratie et du droit du travail, et ces pratiques sont monnaie courante. Ne t'étonne pas ensuite de la rigidité des syndicats...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 13:33

Aurélie , a force de financer ces syndicats utopistes on en est là ! et dire qu'ils ne représentent que 8 à 10 % de la population , c'est pathétique de voir a quel point ils ne servent à pas grand chose si ce n'est de nuire plus que de construire!
Oui , je comprends un patron qui refuse de tels syndicats !En aucun cas je refuse la démocratie , le dialogue social , le droit du travail .... on se demande si justement ces syndicats n'ont pas créer par leurs actions néfastes ce refus de représentativité nuisible à l'entreprise en général sachant que la CGT par exemple n'a jamais en 50 ans signé une convention collective ! ...comment faire confiance a un groupe syndical qui refuse tout compromis ? !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Invité le Ven 30 Jan - 14:09

Parce que justement, les patrons refusent la négociation par le refus d'accepter les syndicats. Ils ne sont pas représentatifs? La faute à qui? Tu as vu le peu de gens qui ont voté pour les prudhommes dernièrement?
Si les gens étaient un peu plus responsables et certains patrons plus respectueux on aurait d'autres syndicats...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Bassai Dai le Ven 30 Jan - 15:08

Encore une grève qui n'a servi à rien mais a couté des millions d'euros à la collectivité .
Mais bon , c'est pas grave , on peut se le permettre en temps de crise .
La bonne nouvelle , c'est que le gouvernement ne lâchera rien et c'est heureux ! Twisted Evil
Bassai Dai
Bassai Dai
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1126
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Ven 30 Jan - 16:06

Lieutenant Hardcock a écrit:Encore une grève qui n'a servi à rien mais a couté des millions d'euros à la collectivité .
Mais bon , c'est pas grave , on peut se le permettre en temps de crise .
La bonne nouvelle , c'est que le gouvernement ne lâchera rien et c'est heureux ! Twisted Evil

Pour toi c'est normal que des retraités survivent avec moins de 650 euros par mois, et que des milliers de travailleurs pauvre à 30 heures tentent de vivre avec moins de 850 par mois.
Si cette grève n'a servi à rien, il y en aura d'autres.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  livaste le Ven 30 Jan - 16:22

Ceux qui étaient en grève , c'était les fonctionnaires , et aucun d'entre eux ne vit avec moins de 850 euros par mois , puisqu'il est impossible de payer un fonctionnaire , quelque soit sa non qualif en dessous du SMIC !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30771
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Ven 30 Jan - 16:38

livaste a écrit:Ceux qui étaient en grève , c'était les fonctionnaires , et aucun d'entre eux ne vit avec moins de 850 euros par mois , puisqu'il est impossible de payer un fonctionnaire , quelque soit sa non qualif en dessous du SMIC !

Il n'y avait pas que des fonctionnaires dans ces manifs, j'y ai vu breaucoup de monde du privé et pas mal de retraité. Tous les fonctionnaires ne sont pas à 35 heures, un bon nombre d'entre eux sont a temps partiel et gagne moins de 850 euros par mois.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  livaste le Ven 30 Jan - 16:38

Publié le 28/01/2009 à 15:34 - Modifié le 29/01/2009 à 13:36 Le Point.fr

COMPRENDRE - Le droit de grève décryptéPar Laurence Neuer




Les manifestants appelés à battre le pavé jeudi seront nombreux. Dans le public comme dans le privé, les syndicats appellent à des arrêts de travail. Premiers touchés : les transports, notamment la SNCF et la RATP, mais aussi l'Éducation nationale. Des appels à la grève concernent aussi les banques et de nombreuses PME. Des grèves sont par ailleurs annoncées dans l'audiovisuel public, à La Poste, à France Télécom, dans les aéroports. Les lycéens et fonctionnaires seront aussi de la partie pour protester contre les suppressions d'emplois. État des lieux du droit de grève.


Pas de grève sans revendication professionnelle

Fruit d'une longue conquête, le droit de grève est consacré à la Libération, en figurant dans le préambule de la Constitution de 1946. Certaines professions ne peuvent pas faire grève ou disposent d'un droit restreint : gardiens de prison, policiers, militaires, pompiers, secteur hospitalier...
La durée de la grève n'est pas limitée, mais pendant ce temps, le salarié n'est pas payé. Son employeur n'est pas autorisé à le remplacer par un intérimaire ou un salarié embauché en CDD. Le licenciement prononcé pour fait de grève est nul, sauf en cas de faute lourde du salarié.

La grève peut être déclenchée à tout moment à condition que l'employeur ait été informé des revendications qu'elle vise à obtenir. Ces revendications doivent être professionnelles. Il n'est pas possible de faire une grève en vue de protester contre la politique générale du gouvernement.
Les revendications du 29 janvier sont nombreuses : maintien de l'emploi et des salaires, relance de la consommation et du pouvoir d'achat, contrôle des plans sociaux, suppressions de postes, encadrement des mouvements de capitaux...

Secteur public et service minimum

Le pendant de la grève dans le secteur public, c'est la continuité du service public, autre principe constitutionnel destiné à limiter les effets délétères de la grève sur les usagers. "L'équilibre entre le droit de grève et la continuité du service public est gouverné par l'état de l'opinion, souligne Yves Gaudemet, professeur de droit public à l'université Paris 2, mais le Conseil constitutionnel vérifie toujours que cet équilibre ne penche pas d'un côté ou de l'autre."

Que dit la loi sur le service minimum dans les transports ?

Entrée en vigueur le 1er janvier 2008, la loi prévoit que les entreprises publiques de transport terrestre régulier et non touristique doivent mettre en place un plan de transport minimum. Aucun quota de voitures circulant aux heures de pointe n'a été fixé par le texte, qui impose par ailleurs aux salariés concernés de se déclarer grévistes 48 heures avant la grève "sous peine de sanctions disciplinaires". Les dessertes prioritaires et des niveaux de service sont définis par l'autorité organisatrice des transports. Si par exemple, la SNCF ne respecte pas ce qu'elle a annoncé, elle écope d'une pénalité et est tenue de rembourser les usagers. Une concertation préalable entre syndicats et direction doit aussi avoir lieu.

Quelques failles ont toutefois été relevées dans le dispositif, qui peut notamment être contourné par des grèves tournantes inférieures à une heure. Il ne met pas non plus obstacle au droit de retrait accordé à tout salarié en cas de situation dangereuse, droit qui a été mis en oeuvre par les agents de la gare Saint-Lazare après l'agression de l'un de leurs collègues, le 13 janvier dernier. D'où le projet de durcissement de la loi annoncé après ces événements. Le gouvernement proposera courant février, après consultation des partenaires sociaux, certains ajustements. "Chacun doit pouvoir exercer le droit de grève, mais chacun doit parallèlement pouvoir prendre le train, le métro, le bus, le tramway pour se rendre à son travail", a rappelé le ministre du Travail Brice Hortefeux.

Que dit la loi sur le service minimum dans les écoles publiques et privées sous contrat ?

Votée le 23 juillet 2008, cette loi est calquée sur le service minimum dans les transports. Le texte contraint les enseignants grévistes à se signaler au plus tard 48 heures avant le début du mouvement. Les communes ont notamment l'obligation d'organiser un service minimum d'accueil (SMA) si 25 % des enseignants font grève dans un établissement. Lors de la grève du 20 novembre, de nombreuses communes n'ont pas mis en place le SMA, sans toutefois être sanctionnées. Xavier Darcos avait prévu d'engager des actions judiciaires contre les élus mais il y a renoncé pour tenir compte de leurs contraintes à appliquer la loi. Concernant le primaire, le ministre de l'Éducation a précisé que le service minimum d'accueil fonctionnerait le 29 janvier.

Le droit de grève en Europe


Le droit de grève est reconnu dans l'ensemble des États membres de l'Union européenne. Son statut et ses modalités, en revanche, diffèrent selon les pays. La notion de "service minimum" varie aussi d'un pays à un autre.

En Italie, pays relativement concerné par la grève, il existe une liste des "services publics essentiels" (santé, justice...), dont la continuité doit être assurée. Il est interdit aux personnels du secteur des transports de faire grève lors de périodes jugées importantes : vacances de Noël, pendant l'été, trois jours avant et après une élection, ou à Pâques par exemple. Les usagers doivent être avertis des horaires du service minimum. Ainsi, en cas de grève dans les transports, un service complet est garanti pendant six heures, en général de 6 heures à 9 heures et de 18 heures à 21 heures.

En Espagne, le droit de grève doit être compatible avec la "préservation des secteurs essentiels".
Une grève ne doit pas perturber certaines activités comme le transport, la santé, l'éducation, la liberté de circulation... Le ministre du Travail doit l'autoriser au cas par cas. Dans le domaine des transports, le service minimum représente souvent entre 50 % et 60 % du service normal pendant les heures de pointe, et de 10 % à 15 % lors des heures creuses.

En Suède, le droit de grève n'est quasiment pas limité. C'est l'un des régimes les plus libres d'Europe. Chaque secteur possède sa convention collective qui interdit les mouvements de grève susceptibles d'être "dommageables à la société", car "générant des risques pour la vie des personnes ou pour la société".

En Finlande, on enregistre peu de grèves, la culture du compromis y étant forte. Il est interdit de faire grève après la signature d'une convention qui est l'aboutissement d'un consensus. Dans le cas contraire, les employés et les syndicats s'exposent à des amendes.

En Allemagne,
les fonctionnaires (statutaires, qui représentent 30 % des employés) ne disposent pas du droit de grève. C'est la contrepartie de la sécurité de l'emploi. Quant aux services vitaux pour lesquels un service minimum est nécessaire, leur définition est du ressort des tribunaux allemands.

L'Autriche et le Danemark appliquent le même système que l'Allemagne : pas de droit de grève pour les fonctionnaires statutaires en contrepartie de la sécurité de l'emploi.

Le droit de grève en Grande-Bretagne est fortement réglementé depuis les années Thatcher, et ceci, malgré les requêtes des syndicats demandant un assouplissement du droit de grève. L'État peut avoir recours à des réquisitions afin d'assurer à la communauté "ce qui est essentiel à la vie". Aucun service minimum n'est cependant prévu. En fait, le recours à la grève est rare dans le pays.

En Hongrie, un accord collectif fixe un service minimum et une procédure de médiation entre les syndicats et le ministère des Affaires intérieures.

En Lettonie, Lituanie, Estonie et Roumanie, la loi impose une coopération entre les partenaires sociaux.

La Pologne et la Slovaquie ne prévoient pas de service minimum, mais la grève est précédée d'un vote. Et les conflits collectifs ne peuvent porter que sur certaines matières limitativement énumérées.

et je rajouterais , en France les grèves sont essentiellement le fait des fonctionnaires ayant la sécurité de l'emploi , et la plus grande facilité de nuisance !
En France les grèves sont faites non pour des motifs professionels mais uniquement , comme le dit la gauche , sont des grèves politiques pour contester les lois votées démocratiquement !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30771
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  livaste le Ven 30 Jan - 16:44

Bilan de la grève du 29 janvier chez Renault et PSA
30/01/2009
10% des personnels des sites industriels de Renault étaient en grève hier, en moyenne, tandis qu'aucun mouvement n'était à relever sur les sites administratifs du groupe, selon l'AFP. A l'usine de Sandouville, particulièrement concernée par les mesures de chômage technique et les suppressions d'emplois, la direction a recensé 16% de grévistes. Des chiffres qui n'auraient pas eu d'impact sur la production.

Chez PSA, un porte-parole rapporte que l'on dénombrait « moins d'une centaine » de grévistes dans chacune des usines de montage d'Aulnay-sous-Bois et de Mulhouse, les deux seules à être actuellement en activité (les autres usines du groupe sont au chômage technique). Ce qui représente moins de 3% du total des personnes employées dans ces usines, pas assez pour avoir désorganisé la production.
Raphaële Karayan

et pourtant eux avaient des raisons d'être inquiets , à contrario des fonctionnaires et des assimilés fonctionnaires ( postes , edf , ratp et sncf )

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30771
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Bassai Dai le Ven 30 Jan - 16:46

Quels veinards ces allemands !
Il faut absolument que j'en parle à mon député afin qu'il essaye de faire voter un projet de loi équivalent à celui de l'allemagne !
Il faut revoir le statut des fonctionnaires , ceux ci ne devraient pas faire grève avec les privilèges qu'ils ont ,comme la sécurité de l'emploi entre autres, c'est même indécent .
C'est clair que si les fonctionnaires ne pouvaient pas faire grève , cela supprimerai au moins 75% des grève qui paralysent notre pays , et on aurait enfin la paix .
Bassai Dai
Bassai Dai
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1126
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Georges le Ven 30 Jan - 16:51

Lieutenant Hardcock a écrit:Quels veinards ces allemands !
Il faut absolument que j'en parle à mon député afin qu'il essaye de faire voter un projet de loi équivalent à celui de l'allemagne !
Il faut revoir le statut des fonctionnaires , ceux ci ne devraient pas faire grève avec les privilèges qu'ils ont ,comme la sécurité de l'emploi entre autres, c'est même indécent .
C'est clair que si les fonctionnaires ne pouvaient pas faire grève , cela supprimerai au moins 75% des grève qui paralysent notre pays , et on aurait enfin la paix .

Tu as raison, on attend que ça une bonne loi antidémocratique qui nous rapprochera de la dictature.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 71
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Bassai Dai le Ven 30 Jan - 16:53

Georges a écrit:

Tu as raison, on attend que ça une bonne loi antidémocratique qui nous rapprochera de la dictature.

Ha tiens !
J'ignorais que les allemands vivaient encore sous le IIIème Reich , première nouvelle ! Laughing Laughing Laughing
Bassai Dai
Bassai Dai
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1126
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La grève de jeudi 29 janvier - Page 3 Empty Re: La grève de jeudi 29 janvier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum