nouvel espoir de paix ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nouvel espoir de paix ???

Message  livaste le Jeu 15 Jan - 16:20

Gaza : un espoir de paix

15.01.2009, 16h54 | Mise à jour : 17h10



S'achemine-t-on enfin vers un cessez-le-feu dans la bande de Gaza ? Selon la télévision publique égyptienne, l'Etat hébreu aurait donné une «réponse totalement favorable» au plan égyptien pour mettre un terme à la guerre, selon un «responsable égyptien non identifié».



«Il y a eu une réponse israélienne totalement favorable à l'initiative égyptienne, et quelques observations sur la réponse du Hamas», a affirmé dans un bandeau la première chaîne de télévision publique, laissant attendre un nouveau round d'entretiens israélo-égyptien.

Selon ce responsable égyptien cité par la télévision, «Israël avait des observations sur la vision» du mouvement islamiste Hamas et «une autre rencontre devra se tenir» entre négociateurs israélien et égyptien, à une date non précisée.

L'opération israélienne a fait, en 20 jours 1090 morts et plus de 5.000 blessés, parmi les Palestiniens. Côté israélien, elle a fait 13 morts, pour la plupart des soldats, et des dizaines de blessés.
leparisien.fr


espérons que cela marche le plus rapidement possible .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nouvel espoir de paix ???

Message  livaste le Ven 16 Jan - 13:26

Gaza - Refus réciproques


Le Hamas a fait savoir vendredi qu'il n'accepterait pas les conditions d'Israël pour un cessez-le-feu. Peu avant, Israël avait réclamé une trêve permanente et non d'un an, comme proposé par le Hamas.
Nicolas Sarkozy serait prête à se rendre de nouveau sur place pour accélérer un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

D.H. (avec agence) - le 16/01/2009 - 14h14



Point mort. Le Hamas n'acceptera pas les conditions posées par Israël pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, a affirmé vendredi Khaled Mechaal, chef en exil à Damas du mouvement islamiste palestinien, à l'ouverture vendredi à Doha d'une réunion arabe consacrée à l'offensive israélienne contre la bande de Gaza. La résistance armée continuera jusqu'à ce que l'offensive israélienne s'arrête, a-t-il insisté.

Une réponse aux conditions posées quelques heures plus tôt par l'Etat hébreu qui répondait lui-même à une proposition de trêve d'un an sous conditions du Hamas. Parmi les points de désaccord : les points de passage réclamés par le mouvement islamistes et la durée de la trêve. En clair, Israël réclame un cessez-le-feu permanent (lire notre article).

A Doha, le chef en exil du Hamas a aussi demandé aux dirigeants arabes présents au Qatar d'interrompre leurs relations diplomatiques avec Israël. Soutien du président syrien : Bachar al-Assad a aussitôt appelé à Doha les pays arabes ayant des relations diplomatiques avec Israël à fermer leurs ambassades et à rompre tout contact avec l'Etat hebreu.

Au même moment, en France, Nicolas Sarkozy estimait, lors de ses voeux au corps diplomatique, qu'Israël "ne renforce pas sa sécurité" par son intervention militaire à Gaza, appelant de nouveau à l'arrêt des combats. Selon des sources à l'Elysée, le chef de l'Etat français serait prêt à retourner au Proche-Orient pour accélérer un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza, en ce 21e jour de conflit.

Des milliers de partisans du Hamas ont participé vendredi à Gaza aux funérailles de Saïd Siam, un chef de premier plan du mouvement islamiste palestinien tué la veille dans un raid aérien israélien. Au moins 1.133 Palestiniens ont été tués, dont 355 enfants, et plus de 5.130 blessés, selon un dernier bilan des services d'urgence palestiniens. Plus de 550 combattants du Hamas ont été tués, selon l'armée israélienne. Trois civils et 10 soldats israéliens ont été tués et plus de 150 blessés.

Note de la rédaction : en raison de nombreux abus et de propos tombant sous le coup de la loi française, du côté des deux parties en présence, LCI.fr a décidé de ne plus valider aucun avis sur le conflit israélo-palestinien.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nouvel espoir de paix ???

Message  livaste le Sam 17 Jan - 18:25

Gaza - Une trêve unilatérale imminente, un sommet dimanche


Israël devrait annoncer ce samedi soir une trêve unilatérale, mais le Hamas a déjà dit qu'il passerait outre. L'Egypte organise dimanche un sommet co-présidé par Nicolas Sarkozy.
Ban Ki-Moon pourrait aussi s'y rendre. Samedi matin, deux enfants ont été tués dans le bombardement d'une école gérée par les Nations unies à Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza.
- le 17/01/2009 - 19h06


Trois semaines après le début de l'offensive meurtrière lancée par Israël contre le Hamas, la perspective d'un cessez-le-feu unilatéral israélien se profilait à Gaza, théâtre samedi de nouveaux combats. Mais le Hamas n'en a cure. La "confrontation" se poursuivra, a ainsi affirmé samedi matin un responsable du mouvement islamiste palestinien Hamas. Ce que veut le Hamas, c'est le départ des troupes israélienne de la bande de Gaza. Le cabinet israélien de sécurité devrait se réunir dans la soirée pour se prononcer, quoiqu'il en soit, pour un cessez-le-feu, a déclaré un responsable israélien. Et Ehud Olmert l'annoncera ensuite, avec la condition de la riposte à tout tir du Hamas, selon un responsable gouvernemental. Car Israël a prévenu : même s'il décrète une trêve unilatérale samedi soir, les forces israéliennes resteront positionnées dans le territoire palestinien pour une durée indéterminée et répliqueront en cas de nouveaux tirs de roquettes.

Et, nouvelle initiative, l'Egypte a invité des chefs d'Etat, en particulier d'Europe, et le président palestinien Mahmoud Abbas, à un sommet dimanche à Charm el-Cheikh sur Gaza. L'Elysée a annoncé samedi soir que Nicolas Sarkozy co-présidera dimanche ce sommet aux côtés d'Hosni Moubarak. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a déclaré qu'il pourrait également y assister. En attendant, il a de nouveau appelé à un cessez-le-feu immédiat, estimant que la violence dans le territoire palestinien a atteint un niveau sans précédent dans l'Histoire récente. La radio militaire israélienne annonçait samedi matin qu'il était possible qu'Ehud Olmert se rende au Caire dimanche pour la signature d'un accord permettant la mise en place d'un mécanisme de surveillance international. Il s'est dit samedi matin "satisfait des résultats des pourparlers au Caire, qui ont répondu aux exigences de base d'Israël qui voulait une réponse ferme sur la fin des tirs de roquettes et un accord sur une coordination entre Israël et l'Egypte sur l'ouverture des points de passage" avec la bande de Gaza, selon un responsable.

L'Egypte sécurise sa frontière

Dans la dernière attaque en date menée par Israël samedi matin, deux enfants ont été tués dans le bombardement d'une école gérée par les Nations unies à Beit Lahiya, nord de la bande de Gaza, selon des sources médicales et des témoins. Des civils fuyant les zones de combats avaient trouvé réfuge dans l'établissement. 11 d'entre eux ont été blessés dans le bombardement qui a provoqué un incendie, selon les sources. D'intenses combats se déroulaient autour de l'école où les tanks de l'armée israélienne affrontaient des combattants palestiniens. Samedi soir, le gouvernement a annoncé qu'Israël allait autoriser dès dimanche les Palestiniens blessés durant les trois semaines d'offensive dans la bande de Gaza à être soignés sur son territoire.

Sur le volet politique et diplomatique, des assurances égyptiennes et américaines faites à Israël, notamment sur un arrêt de la contrebande d'armes vers Gaza, ont rapproché l'échéance d'un cessez-le-feu. Le Caire travaille à sécuriser sa frontière avec la bande de Gaza et "n'acceptera jamais" de présence étrangère sur son territoire, a déclaré samedi le président Hosni Moubarak. Le ministre égyptien des Affaires étrangères a toutefois affirmé samedi que son pays ne se sentait pas lié par l'accord passé la veille entre les Etats-Unis et Israël pour empêcher la contrebande d'armes à la frontière de Gaza et estimé qu'Israël était le principal obstacle à un accord. Le président égyptien Hosni Moubarak a quant à lui appelé samedi Israël à cesser les combats "immédiatement" et "sans conditions", et à retirer ses troupes de la bande de Gaza.



Le ministre de la Défense Ehud Barak a annoncé qu'Israël était très proche d'avoir atteint les objectifs de son offensive dans la bande de Gaza. En trois semaines d'offensive, plus de 1200 Palestiniens ont été tués, dont 410 enfants et 100 femmes, et plus de 5.285 blessés, selon les services d'urgence de Gaza. D'après le Centre palestinien des droits de l'Homme à Gaza, 65% des morts sont des civils. Côté israélien, 10 militaires et trois civils ont péri durant la même période. A New York, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté à une large majorité une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza menant au retrait total des forces israéliennes.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27689
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nouvel espoir de paix ???

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum