Le gaullisme d'"actualité" (Alliot-Marie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le gaullisme d'"actualité" (Alliot-Marie)

Message  livaste le Mar 13 Jan - 20:10

AFP
13/01/2009 | Mise à jour : 20:23 |
[quote]
Le ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a estimé aujourd'dhui que le gaullisme, dans son approche sociale et étatique, avait "retrouvé son actualité" à la faveur de la crise économique, à l'occasion d'un débat organisé par le mouvement qu'elle préside, Le Chêne.

Devant une assemblée comprenant le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, les ministres de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, et du Travail, Xavier Bertrand, la présidente du Medef, Laurence Parisot, ou encore le président de la SNCF, Guillaume Pépy, Michèle Alliot-Marie a prôné "un Etat qui puisse guider sans être dirigiste, qui sache agir sans être interventionniste"."

Cette conception du rôle et de la place de l'Etat peut nous séparer de certains au sein de la majorité, elle me semble pourtant plus que jamais adaptée aux temps actuels", a-t-elle dit.

Martelant sa volonté de promouvoir dans l'UMP les principes économiques chers au gaullisme, elle a évoqué "l'actionnariat salarié, l'intéressement aux résultats, la participation à la gouvernance des entreprises".

"La mondialisation isole l'individu, ses excès spéculatifs ignorent les hommes et méprisent les règles", a insisté le ministre de l'Intérieur.

Intervenant après elle à la tribune, Claude Guéant a lui aussi dénoncé "la recherche de la rentabilité forcenée et à court terme", qu'il considère comme l'un des facteurs déterminants de la crise.

"Il y avait une impression, celle que l'Etat et la puissance publique n'avaient plus leur place, que tout cela était ringard, que seuls les marchés pouvaient produire des décisions justes. Chacun sait que ce n'est pas le cas", a-t-il dit.

"Dans une société, il faut que tout le monde se sente faire partie de l'effort national, se montre intéressé aux fruits de la croissance", a encore dit le bras droit de Nicolas Sarkozy.

En écho, Laurence Parisot a affirmé être "persuadée que dans les milieux financiers, beaucoup de gens ont eu zéro éthique" face à la crise. Mais "ce n'est pas l'argent qu'il faut blâmer, c'est la cupidité", a-t-elle tempéré.

et oui , le gaullisme que certains disaient dépassé , ringard , revient sur le devant de la scène !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27202
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum