Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 13:07

LE MONDE | 12.01.09 | 08h50 •


Le bilan des morts de l'offensive israélienne à Gaza, entrée dans sa 17e journée, a dépassé lundi le seuil des 900, a annoncé le chef des services d'urgence du territoire palestinien. Selon le docteur Mouawiya Hassanein, le bilan des tués a atteint 905 après la mort de 15 Palestiniens lundi matin. Parmi les morts, figurent 277 enfants, 95 femmes et 92 personnes âgées,a-t-il précisé. Plus de 3 950 Palestiniens ont en outre été blessés.
Al-Arish (Egypte), envoyée spéciale

Des blessés d'un type nouveau – adultes et enfants dont les jambes ne sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents – ont été montrés ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza. Dimanche 11 janvier, ce sont deux médecins norvégiens, seuls occidentaux présents dans l'hôpital de la ville, qui en ont témoigné.


Les docteurs Mads Gilbert et Erik Fosse, qui interviennent dans la région depuis une vingtaine d'années avec l'organisation non gouvernementale (ONG) norvégienne Norwac, ont pu sortir du territoire la veille, avec quinze blessés graves, par la frontière avec l'Egypte. Non sans ultimes obstacles : "Il y a trois jours, notre convoi, pourtant mené par le Comité international de la Croix-Rouge, a dû rebrousser chemin avant d'arriver à Khan Younès, où des chars ont tiré pour nous stopper", ont-ils dit aux journalistes présents à Al-Arish.

Deux jours plus tard, le convoi est passé, mais les médecins, et l'ambassadeur de Norvège venu les accueillir, furent bloqués toute la nuit "pour des raisons bureaucratiques" à l'intérieur du terminal frontalier égyptien de Rafah, entrouvert pour des missions sanitaires seulement. Cette nuit-là, des vitres et un plafond du terminal furent cassés par le souffle d'une des bombes lâchées à proximité.

"A 2 MÈTRES, LE CORPS EST COUPÉ EN DEUX; À 8 MÈTRES, LES JAMBES SONT COUPÉES, BRÛLÉES"


"A l'hôpital Al-Chifa, de Gaza, nous n'avons pas vu de brûlures au phosphore, ni de blessés par bombes à sous-munitions. Mais nous avons vu des victimes de ce que nous avons toutes les raisons de penser être le nouveau type d'armes, expérimenté par les militaires américains, connu sous l'acronyme DIME – pour Dense Inert Metal Explosive", ont déclaré les médecins.

Petites boules de carbone contenant un alliage de tungstène, cobalt, nickel ou fer, elles ont un énorme pouvoir d'explosion, mais qui se dissipe à 10 mètres. "A 2 mètres, le corps est coupé en deux; à 8 mètres, les jambes sont coupées, brûlées comme par des milliers de piqûres d'aiguilles. Nous n'avons pas vu les corps disséqués, mais nous avons vu beaucoup d'amputés. Il y a eu des cas semblables au Liban sud en 2006 et nous en avons vu à Gaza la même année, durant l'opération israélienne Pluie d'été. Des expériences sur des rats ont montré que ces particules qui restent dans le corps sont cancérigènes", ont-ils expliqué.

Un médecin palestinien interrogé, dimanche, par Al-Jazira, a parlé de son impuissance dans ces cas : "Ils n'ont aucune trace de métal dans le corps, mais des hémorragies internes étranges. Une matière brûle leurs vaisseaux et provoque la mort, nous ne pouvons rien faire." Selon la première équipe de médecins arabes autorisée à entrer dans le territoire, arrivée vendredi par le sud à l'hôpital de Khan Younès, celui-ci a accueilli "des dizaines" de cas de ce type.

Les médecins norvégiens, eux, se sont trouvés obligés, ont-ils dit, de témoigner de ce qu'ils ont vu, en l'absence à Gaza de tout autre représentant du "monde occidental" – médecin ou journaliste : "Se peut-il que cette guerre soit le laboratoire des fabricants de mort ? Se peut-il qu'au XXIe siècle on puisse enfermer 1,5 million de personnes et en faire tout ce qu'on veut en les appelant terroristes ?"

Arrivés au quatrième jour de la guerre à l'hôpital Al-Chifa qu'ils ont connu avant et après le blocus, ils ont trouvé un bâtiment et de l'équipement "au bout du rouleau", un personnel déjà épuisé, des mourants partout. Le matériel qu'ils avaient préparé est resté bloqué au passage d'Erez.

"Quand cinquante blessés arrivent d'un coup aux urgences, le meilleur hôpital d'Oslo serait à la peine, racontent-ils. Ici, les bombes pouvaient tomber dix par minutes. Des vitres de l'hôpital ont été soufflées par la destruction de la mosquée voisine. Lors de certaines alertes, le personnel doit se réfugier dans les corridors. Leur courage est incroyable. Ils peuvent dormir deux à trois heures par jour. La plupart ont des victimes parmi leurs proches, ils entendent à la radio interne la litanie des nouveaux lieux attaqués, parfois là où se trouve leur famille, mais doivent rester travailler… Le matin de notre départ, en arrivant aux urgences, j ai demandé comment s'était passé la nuit. Une infirmière a souri. Et puis a fondu en larmes."

A ce moment de son récit, la voix du docteur Gilbert vacille. "Vous voyez, se reprend-il en souriant calmement, moi aussi…"

Sophie Shihab

c'est incroyable !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Lun 12 Jan - 16:43

Ces armes avaient été expérimentées et utilisées massivement par les Américains sur les villages du Vietnam.
Ce qui me surprend c'est cette violence inhumaine de la part d'un pays dont les habitants, les parents et grands-parents on tant souffert de la barbarie nazie.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 16:50

Moi aussi je m'étonne de cette violence excessive , même si je peux comprendre qu'ils se défendent .
Pour les armes Georges , j'avais cru comprendre que c'étaient des armes nouvelles , en dehors su phosphore dont il était fait question hier .
Maintenant , il faut prendre cela avec précautions , je crois que des 2 côtés c'est l'intox .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Lun 12 Jan - 18:37

On ne sera jamais d'accord; pour moi ce sont les Palestiniens qui se défendent avec plus de 900 morts dont la moitié n'était pas des combatants, contre les Israëliens qui ont une quinzaine de morts dont 5 non combattants.

Lorsque tous les Palestiniens de Gaza seront massacrés, tu continueras à dire que Israël se défend toujours.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Lun 12 Jan - 19:09

Georges a écrit:Ces armes avaient été expérimentées et utilisées massivement par les Américains sur les villages du Vietnam.
Ce qui me surprend c'est cette violence inhumaine de la part d'un pays dont les habitants, les parents et grands-parents on tant souffert de la barbarie nazie.

Malheuresement, on réduit toujours Israël à ça et c'est un argument qui revient dans les deux "camps" (pardonnez le mauvais jeu de mots). Personnellement je le trouve un brin simpliste pour tenter de comprendre/afficher son incrédulité dans ce conflit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Lun 12 Jan - 19:28

C'est peut-être simpliste, mais c'est ce que pense pas mal de gens.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Lun 12 Jan - 19:45

Ca ne rend pas l'argument plus valable Georges. Combien de personnes adhèrent à certaines inepties de Sarkozy? ver Le nombre ne fait pas la vérité...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 20:30

Georges a écrit:On ne sera jamais d'accord; pour moi ce sont les Palestiniens qui se défendent avec plus de 900 morts dont la moitié n'était pas des combatants, contre les Israëliens qui ont une quinzaine de morts dont 5 non combattants.

Lorsque tous les Palestiniens de Gaza seront massacrés, tu continueras à dire que Israël se défend toujours.

pas de procès d'intention , j'ai toujours écrit que pour moi , les 2 sont fautifs !
quant aux hamas , il faut qaund même admettre qu'il a largement provoqué , et pourtant je en soutiens ps une telle réaction de la part d'Israel !
mais je sais que depuis toujours l'extrême gauche soutient sans réserve le hamas ou autres mouvements du même type , donc ton parti pris est normal .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Lun 12 Jan - 20:44

livaste a écrit:
Georges a écrit:On ne sera jamais d'accord; pour moi ce sont les Palestiniens qui se défendent avec plus de 900 morts dont la moitié n'était pas des combatants, contre les Israëliens qui ont une quinzaine de morts dont 5 non combattants.

Lorsque tous les Palestiniens de Gaza seront massacrés, tu continueras à dire que Israël se défend toujours.

pas de procès d'intention , j'ai toujours écrit que pour moi , les 2 sont fautifs !
quant aux hamas , il faut qaund même admettre qu'il a largement provoqué , et pourtant je en soutiens ps une telle réaction de la part d'Israel !
mais je sais que depuis toujours l'extrême gauche soutient sans réserve le hamas ou autres mouvements du même type , donc ton parti pris est normal .

C'est faut mon parti ne soutient pas le Hamas, mais les Palestiniens. Ce sont les Palestiniens qui ont choisi démocratiquement le Hamas pour les représenter, nous aurions préféré que ce soit l'OLP, mais c'est ainsi. C'est l'intégrisme de Istraël et son refus d'appliquer les accords qui a amené le Hamas au pouvoir; mais c'était voulu, ainsi ils ont un "bon" prétexte pour que la paix n'ai pas lieu avant de nombreuses années.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 21:01

Ton parti soutient un mouvement islamiste et terroriste !
Qu'il ait gagné les élections , oui , mais les nazis aussi les avaient gagnées !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Lun 12 Jan - 21:05

Et l'élection démocratique n'a jamais justifié le tir de 200 roquettes par jour en direction de civils innocents (et non, elles n'ont pas toutes atterri dans le désert, et le fait qu'il y ait peu de morts ne change rien au caractère criminel patent de ces actes). Le Hamas ne veut pas la paix non plus, il veut jeter les Israéliens à la mer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 21:20

et c'est bien le drame , si ni les uns , ni les autres , ne veulent la paix , tous les efforts seront vains !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Lun 12 Jan - 21:32

Malheureusement c'est comme ça depuis fort longtemps et ça s'arrêtera d'autant moins si la communauté internationale se divise en deux camps "supportant" l'une ou l'autre partie. Ce n'est pas un match de foot et les torts sont très largement partagés. La puissance de feu de Tsahal est certes incomparablement supérieure et fait beaucoup plus de victimes quand elle s'y met, cela ne signifie pas pour autant qu'Israël est le seul responsable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 21:38

et ce qui est grave , c'est que ce conflit peut sans cesse déboucher sur un conflit quasiment mondial , et je ne suis pas certaine que cela n'arrangerait pas les extrémistes islamistes !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Lun 12 Jan - 21:40

Ca les arrange déjà, ils en font leur miel...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Lun 12 Jan - 22:40

livaste a écrit:Ton parti soutient un mouvement islamiste et terroriste !
Qu'il ait gagné les élections , oui , mais les nazis aussi les avaient gagnées !

Non ce n'est pas vrai, nous soutenons les Palestiniens,et non le Hamas, dont Israël vole les terres depuis 1948 sans tenir compte de toutes les résolutions de l'ONU et des accords qu'ils ont eux même signés. Les intégristes israëliens on trouvé plus rapide de les exterminer que de négocier. Ce que font à Gaza les Israëliens va renforcer les idées du Hamas et de l'Islamisme et multiplier les attentats dans le monde et en Israël.
Quand on pense que le gouvernement Israëlien refuse d'arrêter leur génocide pour avoir de meilleurs chances de gagner les élections.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 23:40

et pourtant c'est bel et bien le hamas , que vous soutenez , tu sais ce parti à l'image des freres musulmans qui empoisonne la vie des palestiniens , en s'en servant comme boucliers humains , ce parti qui pratique le terrorisme , les bombes humaines ....

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Lun 12 Jan - 23:45

L'Iran derrière les missiles Grad du Hamas


Georges Malbrunot
02/01/2009 | Mise à jour : 21:09




De Gaza, des centaines d'islamistes ont été envoyés en «formation» à Damas et à Téhéran, ces dernières années.



De « l'obus du pauvre » confectionné à base de sucre au début des années 2000, jusqu'aux missiles Grad, qui viennent de frapper pour la première fois Beersheva, à 40 km de la bande de Gaza : en quelques années, le Hamas est parvenu à allonger la portée de ses roquettes pour atteindre, désormais, Israël en profondeur, et créer la panique chez plus de 800 000 de ses ressortissants. Progressivement, ses tirs de roquettes ont remplacé les attentats suicides, comme principale arme contre l'État hébreu.
Ce « saut qualitatif » est dû à un renforcement des liens logistiques entre le Hamas et son allié iranien, via le Hezbollah libanais et la Syrie. Depuis la victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes de 2006, « des centaines de ses membres sont allés suivre des entraînements en Syrie et en Iran », affirme au Figaro un ancien responsable de la sécurité de l'Autorité palestinienne à Gaza. Ce sont les cadres de la branche militaire du Hamas, qui détiennent l'expertise en matière de lancement de roquettes, et non pas les centaines de membres des forces de l'ordre, qui ont été tués par Tsahal, depuis le début de son offensive, il y a une semaine. D'où la poursuite des tirs contre le sud de l'État hébreu. « Ces cadres sont cachés dans l'entrelacs de tunnels et de bunkers que le Hamas a construit depuis qu'il a renversé l'Autorité palestinienne à Gaza en juin 2007 », explique un observateur palestinien à Gaza.
Ce camouflage souterrain est l'autre nouveauté dans la stratégie de défense du Hamas face à Tsahal. Les islamistes ont en effet tiré les leçons de la très bonne résistance du Hezbollah au Liban face à Israël, durant la guerre de l'été 2006. S'inspirant du Parti de Dieu, le Hamas a creusé des galeries souterraines, lui permettant d'échapper aux bombardements israéliens, et aux drones, ces avions sans pilote qui repèrent les cibles à frapper. Le Hamas compte également sur ces bunkers pour faire face à une offensive terrestre de Tsahal. Ils permettent de stocker des armes, voire même de s'entraîner, comme c'était le cas dans les tunnels récemment mis au jour à Hébron, en Cisjordanie.
300 tonnes d'explosifs importés à Gaza



Plus de 400 roquettes artisanales ou de fabrication iranienne (Grad 1) ont été tirées, depuis une semaine. Le Hamas en dispose encore de plusieurs milliers, dont des katiouchas et des Grad 2, de plus longue portée, que les islamistes pourraient utiliser, en cas d'attaque terrestre. Les missiles pénètrent à Gaza, via les 200 à 300 tunnels de contrebande que le Hamas contrôle à la frontière avec l'Égypte, et dont une centaine seulement ont été détruits par Tsahal. Grâce à ces cavités, le Hamas a pu importer, selon Israël, 300 tonnes d'explosifs, qui lui manquaient pour la détonation des missiles, mais également des munitions antichars et des fusils d'assaut. « Les Grad parviennent en pièces détachées à Gaza, puis sont assemblées par les experts du Hamas qui ont été formés en Syrie ou en Iran », souligne un diplomate. Comme le Hezbollah, le Hamas dispose de petites unités très mobiles, communiquant entre elles par talkie-walkie. Persuadé qu'une offensive militaire israélienne était inéluctable, le Hamas a établi ces derniers mois un haut conseil de guerre, dirigé par Ahmad al-Jabari, un des chefs des brigades Ezzedine al-Qassam, sa branche armée, et Saïd Siam, son ancien ministre de l'Intérieur dans le gouvernement d'union nationale palestinien.
« En 2005, 70 % des roquettes n'atteignaient même pas Israël », se souvient un ancien artificier de la police palestinienne. « Mais à force de tâtonner, le Hamas a progressé, dans la détonation à la cible ou dans la stabilisation en vol de ses engins », ajoute-t-il. Cela étant, ses missiles manquent encore de système de guidage. « Les Iraniens ne donnent pas au Hamas toutes les armes que ce dernier réclame », affirme un proche de sa direction en exil. Pour Téhéran, donner davantage, c'est davantage contrôler : « or le Hamas y est opposé, il reste attaché à son indépendance », assure ce sympathisant. Récemment encore, Téhéran n'aurait pas accédé à une demande d'assistance du Hamas, d'après des sources proches du renseignement israélien. À Gaza, des responsables du Hamas promettent des « surprises » si Tsahal pénétrait en territoire palestinien. Fanfaronnade ? Pas sûr. Certains redoutent que le Hamas se serve de la poignée de djihadistes étrangers ou locaux, que le mouvement intégriste a laissé prospérer à ses flancs, pour commettre des attentats suicides contre les chars israéliens.


Dernière édition par livaste le Lun 12 Jan - 23:48, édité 1 fois

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  The Shadow le Lun 12 Jan - 23:47

Encore? Non mais c'est pas possible d'écrire un tel déluge d'imbécilités! J'ai déjà écrit un post sur cela dans le topic wikipedia!!!

1. Le tungstène n'est pas un métal pyrophorique: inutilisable dans une bombe incendiaire!
2. Il n'existe AUCUN dispositif de guidage aussi précis que celui cité pour guider ces soit-disantes bombes, à part l'ATR, qui ne fonctionne que pour les véhicules et les bâtiments, et pas pour les personnes. (et encore, ça ne marche pas tout le temps, c'est pas encore très au point).

3. Une arme, ça a une désignation: un nom, une marque, un modèle, un numéro, une forme, des caractéristiques! TOUTES! Même les plus secrètes ont quelque chose à dire!
Or, dans ce cas, qu'a-t-on? RIEN! Un reportage d'une journaliste italienne qui selon les versions, est soir de la RAI, soit d'une gazette de pétaouchnoque, repris par des sites pour le moins sérieux comme FAS.org ou global security. Cet article a encore été repris par wikipedia, le Parisien, Libération et le Figaro. Aucun détail, aucune forme, deux photographies erronées qui sont en fait des photos d'explosion de stocks de munitions périmés.

Un seul indice: le soit-disant "DIME" serait "transporté" par la GBU 39...Encore une fois aucun détail, aucune caractéristique technique, rien.

Une piste? Cette ARME N'EXISTE PAS!! Simplement, quand un pilote israëlien lache un leurre thermique pour échapper à d'éventuels tirs de SAMs, il se peut que le leurre thermique (flare) tombe sur le sol. Contenant du phosphore blanc, ces leurres ne sont pas de jouets et peuvent blesser gravement.

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 32
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  The Shadow le Lun 12 Jan - 23:49

Georges a écrit:Ces armes avaient été expérimentées et utilisées massivement par les Américains sur les villages du Vietnam.
Ce qui me surprend c'est cette violence inhumaine de la part d'un pays dont les habitants, les parents et grands-parents on tant souffert de la barbarie nazie.

Le DIME? Au Vietnam?

The Shadow
Conseiller général
Conseiller général

Masculin Nombre de messages : 1125
Age : 32
Date d'inscription : 15/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Mer 14 Jan - 14:45

Obus au phosphore, Dime : les armes contestées de Tsahal

Isabelle Lasserre
14/01/2009 | Mise à jour : 08:11 |


Israël est accusé d'utiliser dans la bande de Gaza une nouvelle bombe qui fait des dégâts d'autant plus grands que ce territoire exigu est l'un des plus peuplés au monde.

L'armée israélienne use-t-elle à Gaza d'armes prohibées par le droit international ? L'organisation humanitaire Human Rights Watch a accusé Tsahal d'utiliser des munitions au phosphore blanc. Ce type d'obus, qui dégage une forte lumière et de la fumée blanche, est utilisé comme un fumigène par de nombreuses armées occidentales, dont la France. En 2004, les États-Unis ont bombardé Faloudja, en Irak, avec ce type de munitions. L'armée israélienne s'en est aussi servie au Liban-Sud, lors de sa guerre contre le Hezbollah en 2006.

Deux médecins norvégiens appartenant à une ONG propalestinienne, Norwac, soupçonnent par ailleurs Tsahal d'utiliser une nouvelle arme très puissante, la Dime (Dense Inert Metal Explosive), dont l'explosion cause des blessures extrêmement graves dans un rayon d'une dizaine de mètres. Et qui serait potentiellement cancérigène, à long terme.

Utilisés comme fumigènes, les obus au phosphore ne font en théorie pas de dégâts parmi la population civile. «L'armée israélienne est dans une logique de zéro mort parmi les troupes, car elle veut absolument conserver jusqu'au bout le soutien de sa population. Elle utilise les obus au phosphore blanc pour faire écran et protéger ses militaires», explique Jean-Pierre Maulny, expert en armement à l'Iris, l'Institut des relations internationales et stratégiques.

Quant aux Dime, elles appartiennent à une nouvelle génération de bombes, encore peu connues, dont l'énergie se dissipe très rapidement au-delà de quelques mètres. Elles ont été développées par les Américains après la première guerre du Golfe et les conflits des Balkans «pour canaliser les explosions et réduire les dégâts collatéraux», précise Franck-Emmanuel Caillaud, le président de l'Observatoire des industries stratégiques européennes. Au début de l'offensive contre le Hamas, Tsahal avait d'ailleurs affirmé son intention de réduire au maximum les dégâts collatéraux en utilisant des bombes très précises pour cibler au plus près ses objectifs.


Éclats de tungstène

En droit international, l'utilisation de ces deux armes n'est pas «illégale». La Convention de 1980 sur les armes conventionnelles interdit simplement l'usage des obus au phosphore blanc contre les populations civiles. Israël, comme d'ailleurs les États-Unis, la Chine ou la Russie, autant de pays qui veulent pouvoir disposer comme ils l'entendent de leur arsenal, n'ont pas signé ce texte. Mais, souligne Franck-Emmanuel Caillaud, «il y a d'une part le droit international et de l'autre ce qui permet d'assurer la légitimité d'une opération».

Sur un territoire aussi exigu que Gaza, qui revendique le titre de zone la plus densément peuplée du monde, utiliser ce type de munitions revient à risquer la bavure. Ce sont les circonstances et les lieux dans lesquels elles sont utilisées qui peuvent changer la donne. En clair, si un obus à phosphore blanc tombe sur des populations civiles, il devient une arme incendiaire, interdite par les Conventions de Genève, causant de graves brûlures. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Alliés l'avaient utilisée contre les villes allemandes, transformées en brasiers. Et si une Dime, dont l'effet de souffle est limité à une dizaine de mètres, mais qui diffuse de nombreux éclats de tungstène, manque sa cible et frappe des civils, les dégâts peuvent être considérables.

Pour l'heure, les porte-parole de l'armée israélienne ont choisi de ne pas communiquer sur le sujet, se bornant à affirmer que Tsahal «utilise des armes en conformité avec le droit international, en s'assurant de leur adéquation avec le type de combat livré et ses caractéristiques».

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Georges le Mer 14 Jan - 23:24

De grands humanistes ces Israéliens, ils massacrent selon les normes internationales; les Palestiniens devraient être rassurés.

Georges
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Masculin Nombre de messages : 2950
Age : 69
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Mer 14 Jan - 23:36

il est certain qu'il doit être rassurant de mourir selon les règles internationales de la guerre !
Je me demande si cela adoucit les souffrances ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Invité le Jeu 15 Jan - 7:56

Ceci dit, des populations massacrées selon les règles internationales, ça n'a rien d'une nouveauté exclusivement développée pour les palestiniens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  livaste le Jeu 15 Jan - 8:55

c'est même la seule constante de toutes les guerres " modernes " !
Regardez ce qui s'est passé lors de la guerre 3945 , les bombardements qui ont deétruits Dunkerque ou le Havre ,ont tapé dans les populations !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum