Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Sam 10 Jan - 22:03

Tsahal a largué samedi des tracts sur Gaza-ville appelant la population palestinienne à s'éloigner "des terroristes, des dépôts et des armes".
Israël et le Hamas ignorent toujours l'appel de l'ONU au cessez-le-feu immédiat et poursuivent bombardements et tirs de roquettes.
- le 10/01/2009 - 22h05



Deux semaines après le début de son offensive dans la bande de Gaza, et alors que l'armée israélienne estime avoir tué plus de 550 combattants palestiniens, Israël a poursuivi samedi ses bombardements sur le nord du territoire, tuant une vingtaine de personnes, dont huit membres d'une même famille, selon des sources palestiniennes, ce que dément Tsahal. L'aviation israélienne a également largué des milliers de tracts en arabe sur Gaza-ville, avertissant la population d'une prochaine "intensification de ses opérations" dans le territoire palestinien, "contre les tunnels, les dépôts d'armes, et les terroristes dans toute la bande de Gaza". "Pour votre sécurité et celle de votre famille, il vous est demandé de ne pas vous approcher des terroristes, des dépôts et des armes", explique le tract. Le même message a également été envoyé par texto sur les téléphones portables d'habitants de Gaza, même si l'armée n'en a pas confirmé la teneur. De son côté, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a continué samedi à lancer des roquettes sur Israël, estimant ne pas être "concerné" par la résolution de l'ONU.

Pendant ce temps, la diplomatie poursuit tant bien que mal ses efforts. Une délégation du mouvement islamiste était au Caire samedi pour discuter du plan égyptien pour un cessez-le-feu. Depuis l'Egypte, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a pressé le Hamas d'accepter "sans hésitation" le plan du président égyptien, qui avait proposé mardi une sortie de crise prévoyant notamment "un cessez-le-feu immédiat pour une période limitée", permettant l'établissement de couloirs humanitaires et laissant le temps à l'Egypte d'oeuvrer pour un cessez-le-feu "global et définitif". Samedi soir Khaled Mechaal, le chef politique en exil du Hamas, a déclaré que son mouvement n'envisagerait pas de cessez-le-feu dans la bande de Gaza avant qu'Israël mette fin à son offensive militaire et rouvre les passages frontaliers de l'enclave côtière. "Qu'Israël se retire d'abord, que l'agression cesse d'abord,qu'on ouvre les passages et alors on pourra examiner la question de l'accalmie", a-t-il déclaré dans un discours télévisé à Damas, la capitale syrienne.

Craintes de débordements à Paris

L'ONU a annoncé de son côté samedi qu'elle allait reprendre l'acheminement d'aide humanitaire, après avoir reçu des "assurances crédibles que la sécurité des personnels, ses installations et ses opérations humanitaires seraient pleinement respectées". L'Agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens avait interrompu jeudi ses opérations à Gaza après qu'un de ses chauffeurs palestiniens eut été tué par des tirs attribués à un char israélien, ce que Tsahal a démenti samedi, pointant du doigt le Hamas. Selon des responsables de l'ONU, 80% des 1,5 million d'habitants de Gaza ont besoin d'aide humanitaire et la situation sur place est "extrêmement préoccupante". La majeure partie du territoire est en effet privée d'électricité et les déjections s'entassent dans les rues. 21.000 personnes sont à présent hébergées dans des écoles de l'ONU, où manquent les couvertures et autres matériels de première nécessité.

Depuis le début de l'offensive israélienne, les services de secours estiment que 854 personnes ont trouvé la mort. Parmi eux, 270 enfants, a estimé le chef des services d'urgence dans la bande de Gaza, Mouawiya Hassanein. Selon le chef du Hamas en exil, Khaled Mechaal, l'armée israélienne "n'a atteint aucun de ses objectifs" militaires à Gaza.



Note de la rédaction : en raison de nombreux abus et de propos tombant sous le coup de la loi française, du côté des deux parties en présence, LCI.fr a décidé de ne plus valider aucun avis sur le conflit israélo-palestinien.

Apparemment , les manifestations dans le monde , ce n'est pas ce qui mettra fin au conflit !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Dim 11 Jan - 10:04

Israël bombarde la ville de Gaza
11.01.2009, 07h46 | Mise à jour : 08h10



La tension monte encore d'un cran dans la bande de Gaza. L'artillerie et l'aviation israéliennes ont bombardé ce matin la ville de Gaza tandis que des unités d'infanterie et de blindés progressaient lentement vers la ville à partir notamment de sa périphérie sud, provoquant la fuite de dizaines de familles.

Israël avait annoncé l'intensification du combat samedi, estimant avoir porté "un coup sévère" au Hamas.

En réponse, et depuis Damas, Khaled Mechaal, le chef en exil du Hamas, a au contraire jugé que l'armée israelienne "n'a atteint aucun de ses objectifs" et rejeté dans un discours pugnace toute négociation d'une trêve «sous le feu».

Ignorant la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant jeudi à un cessez-le-feu immédiat, l'armée israélienne a continué ses opérations sur le territoire palestinien menant avant l'aube des raids aériens et bombardant à l'artillerie plusieurs secteurs notamment dans Gaza-ville, selon des témoins. Des chars sont entrés à l'aube dans le quartier de cheikh Ajlin, à la périphérie de la ville de Gaza. Ils ont également bombardé le quartier de Tall al-Hawa dans le centre de la ville ainsi que celui de Zeitoun.

La veille, l'aviation israélienne avait largué des milliers de tracts sur Gaza, avertissant la population d'une prochaine «intensification des opérations contre les tunnels, les dépôts d'armes, et les terroristes dans toute la bande de Gaza».

Plus de 850 morts en 16 jours

«Nous n'acceptons pas de négocier d'une trêve sous le feu dirigé contre nous», a précisé hier, Khaled Mechaal, le chef du Hamas, en réclamant «en premier la fin immédiate de l'agression, puis le retrait immédiat des forces ennemies de Gaza et ensuite la levée du siège de Gaza».

Selon un dernier bilan du chef des services d'urgence palestiniens Mouawiya Hassanein, au moins 854 Palestiniens ont été tués, dont 270 enfants et 98 femmes et des dizaines d'autres civils, et plus de 3.490 blessés depuis le début de l'offensive le 27 décembre.

Côté israélien, trois civils et 10 soldats ont été tués, selon l'armée.

L'offensive diplomatique se poursuit

Sur le front humanitaire, l'Agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa) a annoncé une imminente reprise de la distribution d'aide humanitaire, disant avoir reçu de la part d'Israël «des assurances crédibles que la sécurité des personnels de l'ONU» serait «pleinement respectée». Un million de personnes vivent sans électricité dans ce territoire pauvre et surpeuplé, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l'ONU.

Entretemps, les efforts diplomatiques continuent de même que les manifestations dans plusieurs capitales du monde pour réclamer l'arrêt de l'offensive.

Au Caire, où se trouvait le président palestinien Mahmoud Abbas, une délégation du Hamas devait poursuivre ses discussions sur l'initiative du président Hosni Moubarak qui a proposé un plan prévoyant «un cessez-le-feu immédiat pour une période limitée», permettant l'établissement de couloirs humanitaires et laissant le temps à l'Egypte d'oeuvrer pour un cessez-le-feu «global et définitif».
leparisien.fr

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Dim 11 Jan - 21:41

Dimanche 11 Janvier 2009

Gaza-ville encerclée
Par Gaël VAILLANT (avec Reuters)
leJDD.fr

L'armée israélienne, qui entamait dimanche le seizième jour de son offensive dans la bande de Gaza, s'approche désormais des trois grandes villes de l'enclave palestinienne. Si le Hamas écarte toujours l'idée d'une trêve, Ehoud Olmert s'est félicité d'approcher les objectifs fixés et d'entrevoir la fin de l'opération. Sur le terrain, le bilan des victimes civiles s'aggrave d'heure en heure.


L'étau se resserre autour du Hamas. Les forces israéliennes, qui contrôlent désormais plus de terrain que l'organisation islamiste dans la bande de Gaza, ont pris position dimanche aux abords de Gaza-ville et de ses 400 000 habitants. Parmi les dernières victimes, 14 combattants palestiniens et 12 civils ont été tués au seizième jour de l'offensive. Alors que les combats s'intensifiaient en début de journée, le vice-ministre israélien de la Défense, Matan Vilnaï, a estimé que la fin de l'opération "Plomb durci" était proche.

Des blindés ont avancé de plusieurs centaines de mètres dans deux quartiers de la périphérie sud de Gaza-ville, Tal al-Hawa et Cheikh Ajline. Des soldats israéliens ont pris position sur les toits de maisons pour affronter des groupes armés, qui ont tiré des roquettes anti-char et déclenché des explosions. Le Hamas a affirmé avoir tendu une embuscade aux soldats israéliens alors qu'ils avançaient. Les combats qui ont suivi sont parmi les plus violents signalés depuis qu'Israël a envoyé ses troupes au sol le 3 janvier dernier. En revanche, les tirs de roquettes artisanales en direction d'Israël se font plus rares: deux projectiles se sont abattus dimanche à Beersheba, à 42 km de la frontière, mais il n'y a eu aucune victime.

Nouvelle phase de combat

Selon des responsables israéliens qui ont requis l'anonymat, l'encerclement des principales villes signale le début de la quatrième et ultime phase de l'offensive, qui envisage la réoccupation complète de la bande de Gaza et le renversement du Hamas. Ehoud Olmert n'a ni confirmé ni infirmé l'information. Le Premier ministre s'est en revanche félicité, devant les membres de son gouvernement, que "l'Etat d'Israël approche des objectifs qu'il s'est fixé".

Khaled Mechaal, chef politique du Hamas en exil à Damas, a écarté toute idée de trêve tant que l'Etat hébreu n'aura pas mis fin à cette opération et levé le blocus imposé au territoire depuis que le mouvement s'en est emparé, en juin 2007. Résolu à mettre fin aux tirs de roquettes, Israël continue à ignorer la résolution 1860 du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à la fin des hostilités.

Sur le front diplomatique, la situation stagne. La France, qui a joué un rôle phare dans l'élaboration du plan discuté au Caire, n'a pas perdu espoir: "En ce moment se trouvent en Egypte le président palestinien Mahmoud Abbas et trois représentants du Hamas. J'espère qu'ils se rencontreront", a ainsi déclaré Bernard Kouchner dans les colonnes du Parisien.

Le phosphore blanc, nouveau Napalm?

Selon les Nations unies, 25 000 palestiniens ont fui les combats et se sont réfugiées dans des centres d'accueil de fortune installés dans des écoles ou des bâtiments de l'Agence pour l'aide aux réfugiés (Unrwa). Selon les données de l'organisme international et du service des urgences de Gaza, au moins 879 Palestiniens ont été tués, dont 275 enfants, et plus de 3620 blessés depuis le début de l'offensive le 27 décembre.

Un bilan qui s'ajoute aux nombreuses critiques des ONG et de l'ONU. Human Rights Watch, qui lutte pour la défense des droits de l'Homme, a accusé Israël d'employer des munitions au phosphore blanc qui risquent de causer de graves brûlures aux populations civiles. En réponse, l'armée a assuré n'utiliser que des armes autorisées par le droit international - reconnaissant toutefois l'utilisation du phosphore blanc - et accuse le Hamas de se servir des civils comme de boucliers humains. L'armée israélienne a raison sur un point: la population reste la première victime des combats.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Dim 11 Jan - 21:48

L’utilisation dangereuse d’une arme dévastatrice

Selon l’objectif recherché, les bombes au phosphore blanc peuvent être utilisées de plusieurs façons. Le plus couramment, elles sont tirées afin d’exploser dans les airs, servant ainsi soit à illuminer un champ de bataille nocturne grâce aux flammes éclairantes produites au contact de l’air, soit à limiter la vision des troupes ennemies grâce aux fumées qu’elles répandent par la suite.

Toutefois, elles peuvent également être tirées en direction de cibles humaines, comme des armes anti-personnel, même si cela est très rare étant donné leurs effets potentiellement dévastateurs, en raison des caractéristiques du phosphore blanc. En effet, lorsqu’elles sont incandescentes, les particules de phosphore blanc peuvent provoquer de très douloureuses et profondes brûlures potentiellement mortelles [2]. Les bombes au phosphore blanc font ainsi énormément de dégâts car cette substance brûle jusqu’à ce qu’elle disparaisse, en provoquant des brûlures du second ou du troisième degrés (qui peuvent atteindre les os) sur toutes les parties exposées des personnes touchées par les particules.

j'ai trouvé cette précision sur le phosphore blanc employé en tant qu'arme .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Lun 12 Jan - 17:04

Gaza : Israël se prépare à donner l'assaut aux villes
11.01.2009, 07h46 |



Israël a envoyé des renforts depuis dimanche afin de poursuivre ses opérations dans la bande de Gaza, où près de 900 Palestiniens ont été tués en dix-sept jours.

Le recours aux réservistes, rapporté par les télévisions israéliennes, pourrait préluder à une «troisième phase» de l'offensive militaire, avec des assauts au coeur des villes et dans les camps de réfugiés, sur le territoire de Gaza.



Désaccords au sein du gouvernement israélien

Réticent face à cette troisième phase, le ministre de la Défense, Ehud Barak, préconise une trêve garantissant, entre autres, la fin de la contrebande d'armes qui passe par les tunnels sous Gaza et l'Egypte. En revanche, le Premier ministre démissionnaire Ehud Olmert y est, lui, favorable, ainsi que le chef du Shin Beth, le service de sécurité intérieure, Youval Diskin, et le commandant de la région sud d'Israël, le général Yoav Galant, chargé de l'opération «Plomb durci».

Si les efforts diplomatiques n'ont toujours pas réussi à arracher un cessez-le-feu à Israël, à Washington, le président élu Barack Obama a déclaré qu'il mettrait en place dès son investiture, le 20 janvier, «les meilleures personnes possibles pour travailler immédiatement dans le processus de paix au Proche-Orient dans son ensemble».

896 Palestiniens tués depuis le début de l'offensive

Lundi matin, l'aviation israélienne a repris les frappes aériennes contre douze sites dans la bande de Gaza, soit le nombre d'attaques le plus bas ddepuis le début de l'opération contre le Hamas. L'armée « visait des sites de stockage d'armes dans des maisons d'activistes du Hamas, des tunnels de contrebande et des éléments armés», précisait un porte-parole militaire. Des témoins ont toutefois affirmé que les bombardements d'artillerie et de chars avaient résonné toute la nuit.



Leparisien.fr avec AFP

Qui va l'emporter au sein du gouvernement , les plus sensés ou les jusqu'auboutistes ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  livaste le Mar 13 Jan - 8:41

Gaza - Tsahal s'enfonce dans Gaza-ville



Les blindés israéliens ont opéré avant l'aube des incursions dans plusieurs quartiers. Les combattants palestiniens répliquent par des obus de mortier et des roquettes.
Le Hamas se dit prêt à "examiner d'une manière positive toute initiative susceptible de mettre fin à cette agression", faisant allusion au plan égyptien de cessez-le-feu.
- le 13/01/2009 - 09h19


Au 18e jour de l'offensive contre le Hamas, les blindés de l'armée israélienne, soutenus par des moyens aériens, ont opéré mardi avant l'aube des incursions dans trois quartiers de la ville de Gaza. Les combattants palestiniens répliquaient en tirant des obus de mortier et des roquettes RPG. "C'est la nuit la plus longue depuis le début de la guerre. Les minutes sont interminables, lourdes", témoigne le correspondant de l'AFP sur place, alors que les blindés étaient stationnés à seulement 400 mètres de sa maison.

Au moins une personne est morte à Zeitoun, selon des sources médicales palestiniennes. Dans un autre quartier périphérique, cheikh Radouane, trois personnes ont été blessées lors de la destruction de leur maison dans un raid aérien, selon des habitants. L'aviation a également mené des raids nocturnes à Rafah pour détruire des tunnels reliant le sud de la bande de Gaza à l'Egypte. Selon l'armée, 60 cibles ont été atteintes lundi, dont 20 tunnels de contrebande et neuf sites de tirs de roquettes. La branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a elle affirmé avoir détruit deux chars israéliens à Zeitoun et tué un nombre indéterminé de militaires dans le village de Khouzaa, près de Khan Younès. Ces affirmations ont été démenties par l'armée.

"Mettre à l'effusion du sang de nos enfants"

La guerre se poursuit également dans les communiqués : le Premier ministre israélien Ehud Olmert a menacé de frapper d'"une main de fer", parce que le peuple "ne veut plus tolérer" les tirs de roquettes. Depuis Gaza, le Hamas lui a répondu en promettant "la victoire". "Gaza ne tombera pas" a affirmé le Premier ministre du gouvernement islamiste. Ismaïl Haniyeh a cependant laissé la porte ouverte aux négociations. Le Hamas est également prêt à "examiner d'une manière positive toute initiative susceptible de mettre fin à cette agression et à l'effusion du sang de nos enfants", faisant allusion au plan égyptien visant à trouver une sortie négociée à la guerre, passant par un cessez-le-feu qui permettrait un accord sur la fin du blocus israélien et la contrebande d'armes vers Gaza. Une nouvelle réunion de l'Onu est prévue dans l'après-midi, tandis que le secrétaire général Ban Ki-moon doit se rendre dans la région. Par ailleurs, un haut responsable du ministère de la Défense israélien, Amos Gilad, pourrait se rendre au Caire mardi pour discuter d'un éventuel arrêt des combats.

A Prague, la présidence tchèque de l'UE a annoncé qu'elle comptait organiser une conférence de donateurs pour répondre aux besoins humanitaires de la population de Gaza, où la situation demeure tragique. Un million de personnes vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et où les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l'ONU. Selon les urgences à Gaza, 919 Palestiniens ont été tués dans l'offensive israélienne, dont 277 enfants, 97 femmes et 92 personnes âgées et plus de 4.100 autres ont été blessés. Israël affirme avoir porté un coup sévère au Hamas en tuant plus de 550 de ses combattants et blessant des milliers d'autres. Mais l'opération n'a pas fait cesser les tirs de roquettes sur le sud d'Israël, où une trentaine d'engins se sont abattus lundi sans faire de victimes, selon l'armée. Dix militaires et trois civils israéliens ont été tués depuis le début de l'opération le 27 décembre.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaza - Israël avertit d'une "intensification de ses opérations"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum