Les risques d'importation du conflit en France

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Jeu 8 Jan - 22:14

Gaza : depuis Lille, Tariq Ramadan appelle au "réveil des consciences"
Publié le jeudi 08 janvier 2009 à 06h00

La Mosquée Al Imane de Lille-Sud était pleine, hier soir, pour la conférence donnée « en soutien à la population de Gaza » par Tariq Ramadan, islamologue, et Michel Collon, journaliste belge de gauche.


La conférence s'est ouverte d'une étrange manière : Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud, a d'abord demandé à un journaliste, confrère à la Voix du Nord, de sortir. L'accusant d'avoir « écrit des mensonges » dans un article précédent, il a prévenu, devant la foule de fidèles, que « tout journaliste qui joue de la sorte avec nous, nous saurons lui dire que nos portes ne lui sont pas ouvertes ».
Mais c'est surtout Tariq Ramadan que les fidèles de la mosquée lilloise sont venus écouter. Le verbe clair, le ton posé, Tariq Ramadan livre un long exposé de sa vision du conflit israélo-palestinien, et plaide pour « développer les mobilisations ». Emporté, il enjoint les fidèles de dépasser la seule émotion. « Si eux ont les larmes pour subir », lance-t-il évoquant le peuple palestinien, « nous avons les armes pour réagir : la distance pour comprendre, et le temps et les moyens de s'organiser ». Dénonçant « des intellectuels et des journalistes qui se disent Français et entretiennent un discours victimaire par rapport à Israël », Tariq Ramadan juge que « la question palestinienne est un conflit local et global, qui contient toutes les dimensions de ce que l'on a pu appeler le "clash des civilisations" ».


Délivrant un véritable argumentaire « universel », « propre à rassembler au-delà des seuls musulmans » , à ceux qu'il voudrait voir « sortir de la mosquée prêts à convaincre », Tariq Ramadan a notamment insisté sur un point : « la question israélo-palestinienne n'est pas religieuse, elle est politique. (...) Il ne faut pas transformer la question politique en question humanitaire ».
Pour lui, « la résistance palestinienne est légitime » et « les Palestiniens ont droit à un État et à la dignité » . Tariq Ramadan a également rappelé que, pour sa part, il était favorable « à un seul État, dans lequel tout le monde vit ».
À ceux qui craignent une montée des tensions communautaires et une importation du conflit en France, il répond que « l'importation, elle se fait dans la télé, dans les mensonges des mass-médias ». Et s'il insiste pour dire que « nous sommes contre tous les racismes, contre l'antisémitisme », il dit « refuser l'amalgame qui fait que dès que l'on dit que l'on est anti-politique israélienne, on est taxé d'antisémitisme ». Appelant au « réveil des consciences », à « une mobilisation raisonnée sur le long terme » , il a ensuite laissé la parole à Michel Collon. Le journaliste belge a pour sa part dénoncé les « médias mensonges » et la manière dont le conflit est retranscrit dans les médias de masses en France. Qualifiant la télévision « d'arme de guerre », il a enjoint les fidèles d'y porter un regard critique et plaider, lui aussi, pour le développement d'un argumentaire propre à fédérer les soutiens au peuple palestinien au-delà de la seule communauté musulmane.
MATTHIEU MILLECAMPS
en voilà un à surveiller de très près !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Jeu 8 Jan - 22:19

08/01/2009


Un journaliste viré d'une conférence de Tariq Ramadan


LIBERTÉ DE LA PRESSE -

Hier soir, un journaliste de la Voix du Nord, Lakhdar Belaïd, a été éjecté d'une conférence publique à la mosquée de Lille-Sud sous les yeux de ses confrères. Tariq Ramadan s'y exprimait sur la Palestine. Le recteur de la mosquée, Amar Lasfar, a justifié ce geste devant l'assemblée en l'accusant d'avoir écrit «des mensonges», et précisant que «tout journaliste qui joue de la sorte avec nous, nous saurons lui dire que nos portes ne lui sont pas ouvertes», selon le compte-rendu du journal Nord-Eclair, qui a pu assister au débat. Entretien avec Lakhdar Belaïd.


Comment se sont déroulés les événements d'hier soir ?
Je suis arrivé vers 20h15, 20h30, je ne sais plus. La porte de la mosquée était ouverte, il y a un grand hall d'entrée. Un homme m'a fait comprendre qu'il fallait retirer mes chaussures, cela s'est passé naturellement, il m'a souri, je lui ai souri. Je suis entré, j'ai salué quelqu'un de la salle, puis je suis allé rejoindre mes confrères. A ce moment-là, quelqu'un de la mosquée, que je connais de vue, a glissé quelques mots à Amar Lasfar. La conférence avait commencé, Tariq Ramadan parlait, il y avait vraiment beaucoup de monde, cette personne a alors traversé la foule, puis a bifurqué et tendu l'index vers moi en me disant, «vous sortez d'ici.» J'étais surpris, je lui ai répondu, «mais attendez, non, je ne sors pas.» Il a répété, «vous sortez, nous avons de la mémoire, il y a un contentieux». Alors je me rends compte qu'il y a un espèce de brouhaha dans la salle, que la conférence s'est interrompu. Quelqu'un dit alors, «sécurité, sécurité».
Que se passe-t-il alors ?
Plusieurs mecs se dirigent vers moi, il y en a un qui prend mon carnet de notes, il ne me l'a pas arraché des mains, non, c'était juste pour m'aider à partir plus vite ; un autre pose ses deux mains sur mon dos, sans me pousser, non, elles sont juste posées pour me faire comprendre qu'il faut que je me barre. Il y a tous les éléments de professionnels de la sécurité. Je n'ai pas été agressé, mais ils m'ont accompagné jusqu'à la porte.
Comment expliques-tu cette réaction ?
Il semblerait que j'aurais écrit des choses qui auraient déplu. Sans doute soit sur la mosquée, soit sur le lycée musulman. Le dernier article que j'ai écrit sur ces questions, cela se compte en années. Je crois que c'est une vieille rancune irrationnelle. Dans ce métier, un contentieux peut être tout à fait légitime. On peut venir me voir pour me dire, monsieur, je ne suis pas content de votre article. Si j'ai écrit une connerie et qu'on me le démontre, je rectifie. Mais là, il n'y a rien eu de tout cela.
Tu viens de faire paraître récemment un livre aux éditions du Seuil, «Mon père, ce terroriste», qui évoque l'engagement de ton père dans la guerre d'Algérie, avec le MNA*. Cela aurait-il pu avoir un impact ?
Je ne sais pas, c'est vrai que j'ai reçu beaucoup de commentaires sur ce livre. Ce qui s'est passé m'a profondément blessé, j'avais des amis dans la salle.
Tu crois que tu aurais déçu, en quelque sorte, certains ?
On ne vient jamais te dire, «tu t'appelles Belaïd, tu es algérien, marocain, tu dois être dans notre camp». Mais c'est vrai que quand tu écris un truc qui déçoit, tu peux avoir des réactions de type social-traître, mais de façon ethnique. Moi, je ne connais pas la frontière de la déception. Et je me suis toujours défini comme journaliste, point.
Mais tu es souvent entre le marteau et l'enclume. J'explique tout cela de façon générique, cela n'est pas lié à l'épisode d'hier. Quand j'étais journaliste dans des médias nationaux parisiens, les chefs de service disaient, Belaïd, tu va couvrir les banlieues, les mosquées. Et en face, il y a des gens qui attendent de toi un article militant.
Propos recueillis par S.M.
*MNA : mouvement national algérien, en concurrence avec le FLN.
Précision : Libé Lille a voulu couvrir la conférence de Tariq Ramadan. Mais un proche de la mosquée nous a signifié hier après-midi que la conférence était privée et que notre présence n'était pas souhaitée.
Pour aller plus loin : l'article paru dans Nord Eclair
et le témoignage de Lakhdar Belaïd dans la Voix du Nord

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 22:24

j'ai souvenir quand j'y suis allée il y a longtemps ...que les juifs et arabes vivaient très bien ensemble ; les deux communautés condamnaient les tueries de chaque bord de la frontière et les fêlés extrèmistes des deux bords aussi ! et ce sont ces extrèmistes qui en général s'installent près des frontières !
soit dit en passant la Palestine a eut tout le fric possible pour développer sont pays au même titre que l'a fait Israel .....mais ça a toujours été un champs de ruine mise a part quelques exceptions de certains courageux qui créaient leur orangerais ;les autres n"ont pas entrepris beaucoup pour évoluer !
une façon de tenir la population dans la haine par la misère!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 22:32

Ca fait trois fois que je poste le même message qui disparaît... Les risques d'importation du conflit en France 461685

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Jeu 8 Jan - 22:36

ça m'arrive aussi , et je me demande toujours pourquoi .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 22:37

c'est pas moi ! ...bizarre chez moi ça fonctionne bien . Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 22:39

livaste a écrit:ça m'arrive aussi , et je me demande toujours pourquoi .

Ah ça me rassure.
LA première fois je me suis dit que j'avais oublié de valider, mais pas les deux autres.
Bref j'écrivais:
S'ils veulent vraiment soutenir physiquement les palestiniens, il n'y a qu'un endroit où aller... Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 22:41

en copiant-collant ton message tu peux retenter sans recommencer ton message ! Wink
sinon, je suis d'accord avec toi , qu'ils aillent là bas se battre ;ici c'est la France !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Lun 12 Jan - 8:29

Seine Saint-Denis
Saint-Denis : un cocktail Molotov contre la synagogue

12.01.2009, 07h28 | Mise à jour : 07h55


Un cocktail Molotov a été lancé dimanche soir contre la synagogue Beth Habad Ohr Menahem de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) sans faire de victime, alors que le rabbin se trouvait sur place, selon des témoins. Si le lieu de culte n'a pas été détérioré, un début d'incendie s'est en revanche déclaré sur la façade d'un restaurant juif attenant.

«Le cocktail Molotov n'a pas occasionné de dégâts à la synagogue. En revanche, la vitre d'un restaurant attenant a été brisée et un mur noirci» par un début d'incendie, selon la préfecture, qui précise que les faits se sont déroulés «peu avant 22 h 30», rue Emile Connoy. Trois personnes ont été aperçues s'enfuyant. Une enquête de police a été ouverte.

«Tout sera mis en oeuvre pour retrouver les auteurs de cette agression afin qu'ils répondent devant la justice de cet acte intolérable», a assuré Michèle Alliot-Marie. Dimanche soir, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a condamné «avec la plus grande fermeté» ces actes «lâches et inadmissibles». Dans un comuniqué, elle «rappelle, comme elle l'a fait la semaine dernière avec les représentants du CRIF (Conseil représentantif des institutions juives de France) et du CFCM (Conseil français du culte musulman) que rien ne saurait justifier de tels agissements».

Le 30e acte antisémite depuis le 27 décembre

De son côté, dans un communiqué, le Consistoire de Paris «condamne avec force (cette) très grave attaque». Le président du Consistoire Central de France et de Paris, Joël Mergui, «exprime sa colère face à ce nouvel acte antisémite, qui fait suite à une succession de menaces et d'actes dangereux contre la communauté juive à travers toute la France». Selon L'UEJF (Union des étudiants juifs de France), qui dénonce ce nouvel acte antisémite, il s'agit du 30ème recensé en France depuis le 27 décembre, premier jour de l'offensive israélienne contre le Hamas.

«Ce que nous redoutions est arrivé», a déclaré à l'AFP Sammy Ghozlan, qui avait demandé mercredi au préfet d'interdire une manifestation de solidarité avec la population palestinienne organisée par la mairie (PCF), et qui a réuni jeudi une centaine de personnes. La manifestation «risque de provoquer des dérapages, inciter à la haine et au passage à l'acte antijuif», avaient estimé le Conseil des communautés juives (CCJ) de Seine-Saint-Denis et le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme.

C'est dans ce contexte que la secrétaire d'Etat en charge de la politique de la ville, Fadela Amara, doit recevoir lundi plusieurs associations pour discuter des actes antisémites qui se sont succédés depuis le début du conflit à Gaza. Seront présents notamment l'UEJF, SOS Racisme, Ni Putes Ni Soumises, Braves Garçons d'Afrique, l'AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville), Changeons de regard, Energie citoyenne et Droit de cités.

Leparisien.fr avec AFP

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Lun 12 Jan - 17:08

Les Français sont partagés
H.V. | 12.01.2009, 07h00



Les Français se sentent concernés par la guerre de Gaza, mais ne se laissent pas emporter par les passions. A lire notre sondage exclusif CSA, ils sont très partagés lorsqu’il s’agit d’attribuer à l’un ou l’autre belligérant la responsabilité du conflit. Vingt-huit pour cent estiment que le gouvernement israélien et le Hamas sont aussi responsables l’un que l’autre.

Alors que 23 % font porter le fardeau au Hamas, contre 18 % qui estiment qu’Israël est le premier responsable de ce conflit. A noter que les sympathisants de gauche (24 %) sont plus sévères envers Israël que ceux de droite (15 %). Ceux du MoDem (31 %) et ceux de droite (29 %) sont plus enclins à condamner le Hamas que l’ensemble des Français (23 %).

L’image d’Israël a changé

Près d’un Français sur trois (31 %) ne se prononce pas, ce qui est un pourcentage plus élevé qu’en 2002, au plus fort de la seconde intifada. A l’époque, selon une enquête CSA, 24 % ne se prononçaient pas. Et, surtout, la responsabilité des affrontements israélo-palestiniens était clairement attribuée au Premier ministre de l’époque, Ariel Sharon (33 %), contre 22 % à feu Yasser Arafat. L’image d’Israël s’est un peu modifiée depuis en France. La « justification » de l’offensive par la nécessité de répliquer aux tirs de roquettes du Hamas semble convaincre certains. Et le mouvement islamiste ne bénéficie pas de la même popularité que l’OLP d’Arafat. Pour autant, les nombreuses manifestations en France et en Europe, marquées par des slogans violents contre Israël, montrent que l’opinion est très sensible aux souffrances des Palestiniens de Gaza.
Le Parisien

les manifestations de rue , on le voit , ne représentent pas ce que pensent les Français !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Lun 12 Jan - 17:34

moi je suis enclin a condamner le HAMAS ...ce sont des tordus qui exposent leurs familles afin de se porter victimes. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mar 13 Jan - 16:51

Mardi 13 Janvier 2009

Agression raciste dans un lycée
Par B.B
leJDD.fr

Jeudi 9 janvier, deux jeunes lycéens d'origine maghrébine ont été agressés à la sortie de leur lycée, dans le 16e arrondissement de Paris. Des jeunes gens, qui appartiendraient à la Ligue de défense juive, distribuaient des tracts et auraient mal accepté le refus d'un des deux lycéens. Ils les auraient alors roués de coups. Plusieurs plaintes ont été déposées et le parquet de Paris a ouvert une enquête.



On le craignait. L'ensemble du personnel politique, Nicolas Sarkozy en tête, et religieux appelaient au calme pour éviter que le conflit israélo-palestinien ne s'exporte en France. C'est en passe d'être le cas. Jeudi 8 janvier, deux jeunes maghrébins ont ainsi été agressés par des jeunes gens venus distribuer des tracts pour la Ligue de défense juive, une organisation extrémiste interdite aux Etats-Unis et en Israël. Le tract en question appelle "le jeune juif à défendre la communauté juive face aux agressions antisémites."Une enquête est en cours.

Le récit des évènements par les victimes ne laissent guère de place au doute. Alors qu'ils sortaient du lycée Janson-de-Sailly, dans le 16e arrondissement de Paris, deux cousins sont abordés par des militants venus distribuer des tracts. Sami, 15 ans, accepte le tract, par politesse. Il est rejoint un peu plus loin par son cousin, Moez, avec qui il doit prendre le métro, à la station Rue de la Pompe. Ce dernier refuse le tract, expliquant qu'il "n'était pas intéressé." Un refus qui va provoquer la colère des jeunes de la Ligue de défense juive.

Une enquête a été ouverte

Le groupe de cinq personnes encerclent Moez: "Ils m'ont mis un coup de genou au bas ventre et un coup à l'arcade sourcilière. Puis deux se sont attaqués à mon cousin. Après, quelqu'un a dit ‘Y'a les flics', et ils sont partis", a-t-il expliqué. Les deux élèves se sont réfugiés dans l'enceinte du lycée où ils ont été pris en charge par l'infirmerie. Ils ont ensuite été conduits à l'Hôtel Dieu pour y recevoir des soins et sont en arrêt de travail jusqu'au 17 janvier, selon l'association d'Aide aux victimes des injustices (AVI), qui estime que ces jeunes "ont été victimes d'une agression raciste".

Selon Le Parisien, une plainte a été déposée au commissariat central du 15e arrondissement pour "violences volontaires en réunion à caractère raciste sur mineur de 15 ans" et une autre par la famille du jeune Moez au commissariat du 16e arrondissement pour "violences volontaires en réunion". Un autre élève qui, jeudi, avait tenté de s'interposer, a porté plainte également. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris. De source judiciaire, on précisait mardi que cette enquête, confiée à la Brigade des mineurs de la préfecture de police, a été ouverte dès que les faits ont été dénoncés mais "les agresseurs ne sont pas identifiés", a précisé une porte-parole du procureur. Des faits qui ne sont pas isolés. Samy Ghozlan, le président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), a en effet recensé "62 actes antisémites dans toute la France" depuis le début des événements au Proche-Orient. L'Association d'aide aux victimes des injustices (AVI), présidée par Rachid Nekkaz estime que les autorités politiques font preuve de discrimination. "Quand une synagogue est attaquée, tout le monde réagit, et c'est très bien. Les Français d'origine maghrébine doivent bénéficier du même traitement en termes politiques", a-t-il déclaré, en colère.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mar 13 Jan - 18:11

c'est stupide ce qu'ils ont fait ! ça n'aide pas à leur"cause" ... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mar 13 Jan - 22:02

Gaza : des organisations portent plainte pour "crimes de guerre" devant la CPI
LEMONDE.FR | 13.01.09 | 20h22 •


Quatre-vingt-dix organisations, essentiellement françaises et beaucoup pro-palestiniennes, vont déposer, mercredi 14 janvier devant la Cour pénale internationale (CPI), une plainte pour "crimes de guerre" visant l'offensive israélienne à Gaza. Interrogé par Le Monde.fr, Me Gilles Devers, l'avocat lyonnais qui a rédigé le document, revient sur cette initiative.


Sur quels éléments vous appuyez-vous pour caractériser les crimes de guerre commis par l'armée israélienne ?

L'article 8 du traité qui a institué la CPI définit le crime de guerre comme le fait de causer intentionnellement des grandes souffrances ou de porter atteinte à l'intégrité physique des personnes civiles, et de se livrer à la destruction des biens non justifiée par une nécessité militaire et effectuée à grande échelle. Il faut savoir que le crime de guerre ne peut pas être justifié par l'agression reçue, même si les tirs de roquettes peuvent constituer en eux-mêmes des crimes de guerre.

A partir de là, deux éléments entrent en compte. D'abord, le caractère disproportionné de l'offensive israélienne. C'est un aspect qui a été évoqué lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU dès le 31 décembre et reconnu par plusieurs Etat membres. L'autre élément, c'est la nature des atteintes portées contre les populations et les biens civils. On sait que les femmes, les enfants et les vieillards constituent près de la moitié des victimes. La part des combattants tués est minoritaire. Par ailleurs, l'armée israélienne a plusieurs fois visé des locaux gouvernementaux ou civils comme des mosquées, des clubs de sports ou l'immeuble de la télévision.


Comment comptez-vous poursuivre des citoyens israéliens, sachant que l'Etat hébreu n'a pas ratifié le traité instaurant la Cour pénale internationale ?

Cela rend évidemment les choses beaucoup plus difficiles. Mais beaucoup de soldats israéliens possèdent la double nationalité. Si un Israélien est mis en cause dans des massacres relevant de crimes de guerre possède également la nationalité française, il peut faire l'objet d'une poursuite. Dans ce cas, le procureur de la Cour pénale ouvre une enquête pour étudier les informations qui lui ont été transmises. S'il conclut qu'il existe une "base raisonnable", il fait une demande d'autorisation d'enquête. Mais attention : la CPI ne peut mettre en cause que des personnes et non des Etats.

Il y a une autre possibilité. Le Conseil de sécurité a la possibilité de saisir lui-même le procureur, s'il estime que le crime remet en cause l'ordre international. L'ONU peut également créer des tribunaux spéciaux. C'est très improbable compte tenu des équilibres internationaux. Mais nous avons quand même déposé hier une demande à l'Elysée pour que la France, qui préside le Conseil de sécurité de l'ONU, prenne ses responsabilités. [La délégation comprenait notamment le MRAP, l'Union juive française pour la paix et le collectif Résistance Palestine.]

Envisagez-vous d'autres actions ?

Nous allons demander un recours en annulation au tribunal de première instance pour la communauté européenne contre la signature des accords de rehaussement entre l'Union européenne et l'Etat hébreu. Ces accords, verbalement liés au processus de paix et au respect des droits humains, visent à renforcer la coopération politique et économique. Nous ferons la démarche dans le courant de la semaine prochaine.
Nous mènerons également des procédures individuelles concernant les victimes françaises des crimes actuels à Gaza, étant donné que le juge français est compétent dès lors que la victime est française. Nous essaierons de centraliser les demandes, mais cela dépendra des familles.
Propos recueillis par Elise Barthet

je ne comprends pas bien , des palestiniens , à Gaza ayant la nationalité française ?? Qu'est ce qu'ils foutent dans ce pays en guerre où sévit le hamas terroriste ?

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mar 13 Jan - 22:38

Tiens, c'est marrant, y'a eu peu de réactions officielles sur l'agrssion des jeunes maghrébins. Et une preuve que la bêtise n'est pas unipartite.
Sinon, des français, il y en a dans tous les pays du monde, y compris dangereux ou en guerre. Quant à ceux qui y seraient pour raisons idéologiques, ils assument au moins leurs positions. Ca éviterait les répercussions à l'étranger très littérales si tout le monde faisait pareil. Et Gaza aurait une chance face à Israël. Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mar 13 Jan - 22:44

oui mais si des Français sont partis combattre avec le Hamas , faut pas qu'ils viennent se plaindre ensuite !
Pour ce qui est de l'agression des jeunes arabes , je l'ai raportée sur le forum .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mar 13 Jan - 22:48

y'a eu peu de réactions officielles

Very Happy


Dernière édition par Anna le Mar 13 Jan - 23:01, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mar 13 Jan - 22:57

je vais chercher mais il me semble que MAM a réagi ( ou bien je l'ai rêvé ) !!

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mar 13 Jan - 23:02

y'a eu peu de réactions officielles

Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mar 13 Jan - 23:23

ne désespère pas , il faut le temps que la nouvelle se propage !!! Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mar 13 Jan - 23:29

J'ai un pote de la fac qui vient de faire tounrener un de ces mails de propagande pro-palestinienne... Rolling Eyes Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mer 14 Jan - 15:47

14/01/2009
La synagogue de Lille «dégradée»

SOCIÉTÉ - Deux croix gammées, et un vitrail cassé à la synagogue de Lille découverts aujourd'hui. Sur le mur, trois lettres taguées : ZOG, probablement pour «Zionist occupation governement». La maire de Lille, Martine Aubry, dit sa «consternation» pour cette «dégradation». Elle indique que la ville se portera partie civile aux côtés de la communauté juive.

La maire indique qu'elle «condamne ces actes intolérables avec la plus grande fermeté». «Quel que soit le contexte international, on ne construit pas la paix avec des actes de haine et en l’occurrence d’antisémitisme. Quelles que soient les opinions de chacun, le conflit au Proche Orient ne doit pas être instrumentalisé.»

Lors de la cérémonie des voeux à la presse le 10 janvier, la maire de Lille avait appelé à un cessez-le-feu à Gaza, et à des forces d'interpositions internationales sur place. Elle avait s'était dit «inquiète» des risques d'opposition entre «communautés». «Nous ne pouvons pas accepter que certaons instrumentalisent le conflit pour des raisons religieuses ou communautaristes.»
H.S.

Nous ne pouvons pas accepter que certaons instrumentalisent le conflit pour des raisons religieuses ou communautaristes.»[/

s'il n'y avait pas de communautarisme , il n'y aurait pas de tensions religieuses ou communautaristes , ce qu'il fallait , mme aubry , c'est empêcher l'installation des communautarismes , or vous les avez toujours favorisés !
Commentaires
L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  livaste le Mer 14 Jan - 15:49

La synagogue de Mulhouse (Haut-Rhin) taguée


AFP)Des tags avec les mots "A mort Israël", "Vive la Palestine" et "Nique la France" ont été inscrits sur la synagogue de Mulhouse (Haut-Rhin), a constaté mercredi un photographe de l'AFP.
Mercredi 14 janvier 2009 16:22

pour ce qui est de niquer la France , ça fait belle lurette que c'est leur credo !

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  sarkonaute le Mer 14 Jan - 17:42

La voiture de l'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi, militant de l'amitié judéo-musulmane, a été vandalisée dans la nuit de mardi à aujourd'hui et l'iman a déposé plainte au commissariat local, a indiqué la police.(...)

Des bidons d'huile ont été renversés sur le véhicule, dont la carrosserie a été rayée, a confirmé l'imam à l'AFP. Il a aussi indiqué avoir reçu des menaces sur son téléphone portable et des mises en garde dans la rue. "Des personnes d'origine maghrébine m'ont interpellé et m'ont dit +tu iras jusqu'où?+ (dans l'entente avec la communauté juive, NDLR) et +fais attention à toi!+", a ajouté l'imam.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/01/14/01011-20090114FILWWW00589-la-voiture-de-l-imam-de-drancy-vandalisee.php
sarkonaute
sarkonaute
Maire
Maire

Nombre de messages : 904
Date d'inscription : 23/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Invité le Mer 14 Jan - 18:00

est ce que ces gens qui lancent des menaces à cet imam auraient fait de même avec J.C Lagarde maire de Drancy qui a dû emprunter pour permettre la construction de la dite mosquée ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les risques d'importation du conflit en France Empty Re: Les risques d'importation du conflit en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum