conflit à Gaza ,accusations réciproques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

conflit à Gaza ,accusations réciproques

Message  livaste le Mer 7 Jan - 23:39

«Le Hamas utilise les civils comme boucliers humains»

Propos recueillis par Philippe Gélie
07/01/2009 | Mise à jour : 23:10 |

«Cette opération est un dernier recours : un arrangement diplomatique ne doit pas rétablir le statu quo», estime Daniel Shek.
L'ambassadeur d'Israël à Paris Daniel Shek accuse le mouvement palestinien de «crime de guerre» et estime que la proposition de cessez-le-feu franco-égyptienne «manque de substance».


LE FIGARO - Le plan de cessez-le-feu franco-égyptien est-il acceptable pour Israël ?
Daniel SHEK - Notre objectif est de rétablir une vie normale pour les habitants d'Israël. Notre retrait de Gaza et six mois de trêve n'ont rien arrangé, au contraire : la portée des roquettes du Hamas a été multipliée par quatre. Cette opération est un dernier recours :un arrangement diplomatique ne doit pas rétablir le statu quo.

Quelles conditions posez-vous ?
Tout accord doit avoir deux composantes essentielles : l'arrêt complet des tirs de roquettes et des actions terroristes, et un dispositif fiable, crédible à long terme pour bloquer la contrebande d'armes à la frontière égyptienne.

Ces éléments figurent-ils dans les propositions de Nicolas Sarkozy et de Hosni Moubarak ?
Les grandes lignes du plan sont acceptables, mais la substance manque. C'est dans les détails que se mesurera sa crédibilité. Une question délicate concerne les tunnels creusés en territoire égyptien, parfois à quelques centaines de mètres de la frontière. Il existe des moyens, électroniques et humains, d'assurer une surveillance efficace. La communauté internationale semble disposée à les mettre en œuvre. Une visite d'Ehoud Olmert en Égypte pour en discuter est possible.

Israël est-il prêt, en contrepartie, à lever le blocus de Gaza ?
La première contrepartie, c'est l'arrêt des hostilités. D'autre part, il existe un accord, antérieur à la prise de contrôle de Gaza par le Hamas, qui prévoit notamment la présence d'observateurs européens aux points de passage. Cela peut être une base pour l'avenir.

Réoccuper Gaza est-il exclu ?
Tous les dirigeants israéliens l'ont dit

Les couloirs humanitaires seront-ils permanents ?
Il est question d'en ouvrir régulièrement. Je n'ai connaissance d'aucun cas où un convoi humanitaire n'aurait pas réussi à passer dans les 48 heures. J'espère qu'une fois par jour, dans une zone déterminée, les deux camps cesseront les combats pour permettre à la population de se ravitailler.

Les objectifs militaires sont-ils atteints ?
Sans doute pas. La première et la deuxième phase de l'opération ont porté un coup à l'organisation du Hamas et à son équipement. S'il y a 30 000 roquettes à Gaza, il ne s'agit pas de tout détruire. Il faut éliminer la motivation de les tirer. Cela s'appelle la dissuasion.

Tsahal se voit reprocher des bavures et une action disproportionnée : cela accroît-il la pression pour une issue négociée ?
Tsahal ne vise jamais d'objectifs civils, je le dis avec force. Mais le Hamas utilise doublement les civils : comme cibles et comme boucliers humains. Selon le droit international, c'est un crime de guerre de se cacher parmi la population, et il ne donne pas droit à l'immunité.

Nicolas Sarkozy estime qu'une trêve devrait être possible d'ici à huit jours : êtes-vous d'accord ?
Il n'y a pas de raison pour que cela dure plus de quelques jours

On serait bien incapable de dire s'il est vrai que le Hamas utilise des boucliers humains , mais cela ne serait guère étonnent .

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
avatar
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27487
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: conflit à Gaza ,accusations réciproques

Message  Invité le Jeu 8 Jan - 10:23

Non, Tsahal ne vise jamais d'objectifs civils. Par contre quand on voit des photos des clusters, on comprend le nombre de "dommages collatéraux".
Quant au Hamas, grand défenseur de la cause palestinienne, évidemment qu'il pratique la technique du bouclier humain (même si cela ne veut en rien dire que ce fut le cas là).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: conflit à Gaza ,accusations réciproques

Message  Invité le Ven 9 Jan - 15:09

Conflit - Khaled prêt à prendre les armes pour combattre à Gaza


Le roi du Raï algérien, Khaled, s'est exprimé sur le conflit israélo-palestinien, dans un entretien, jeudi, au quotidien arabophone Ennahar. "Je suis prêt à prendre les armes pour aller combattre à Gaza", contre l'armée israélienne, a déclaré Khaled, qui a participé, mercredi, à Alger à un rassemblement d'artistes algériens contre l'offensive israélienne à Gaza.

Khaled s'est dit "affligé" par les "tueries dont sont victimes, quotidiennement, des civils sans défense à Gaza", ajoutant qu'il "regrettait le silence des officiels arabes". "Les pays arabes doivent cesser de livrer du pétrole et du gaz aux Juifs et aux Américains et rompre leurs relations diplomatiques" avec les Etats-Unis et Israël, a ajouté le chanteur.

Le bilan des morts de l'offensive israélienne à Gaza montait en flèche jeudi, s'élevant à 763, après de nouveaux raids meurtriers et la récupération de nombreux corps par les services de secours, à la faveur d'une pause dans les bombardements.

Note de la rédaction : en raison de nombreux abus et de propos tombant sous le coup de la loi française, du côté des deux parties en présence, LCI.fr a décidé de ne plus valider aucun avis sur le conflit israélo-palestinien.


encore un qui n'a pas pu fermer sa grande gueule ... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: conflit à Gaza ,accusations réciproques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum