lefigaro.fr se transforme en site communautaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lefigaro.fr se transforme en site communautaire

Message  livaste le Mer 31 Déc - 8:28

M.-C. B.
08/12/2008 | Mise à jour : 12:12 |


INTERNET - «Mon Figaro» propose aux internautes de créer des profils et de partager leurs favoris ainsi que leurs commentaires.

Partager des articles, échanger des commentaires sur l'actualité, se retrouver en fonction de ses affinités culturelles, professionnelles ou politiques ont fait le succès de médias sociaux comme Facebook, Twitter et MySpace. Souvent sources de ces conversations en ligne, les journaux ont décidé de fédérer leurs lecteurs en réseaux sociaux directement sur leurs sites Web. Après les quotidiens américains Wall Street Journal en septembre et New York Times en octobre, Le Figaro ouvre à son tour un espace communautaire pour ses lecteurs.

Sur «Mon Figaro», les internautes peuvent se créer une page personnalisée appelée «profil», sur laquelle sont archivés les articles sélectionnés par le lecteur ainsi que les commentaires qu'il a déposé en bas des articles publiés sur lefigaro.fr. En illustrant ce profil par une photo ou une image («avatar»), les internautes peuvent être reconnus par les autres lecteurs lorsqu'ils participent à la vie du site du Figaro à coups de commentaires. Grâce à cette personnalisation, les lecteurs peuvent entrer en contact les uns avec les autres, en devenant le «fan» ou en étant le «favori» des autres lecteurs du figaro.fr. La mise en avant de centres d'intérêt permet également de mieux connaître les sujets de prédilection des membres de «Mon Figaro».


Pionnier de la «socialisation»

L'ouverture et le pouvoir de recommandation chers aux sites Web 2.0 ne sont pas oubliés. Les articles peuvent être partagés en dehors du figaro.fr, en les envoyant d'un simple clic, sur d'autres sites sociaux - de MySpace à Wikio en passant par Viadeo et Yoolink.

Le Figaro emboîte ainsi le pas au Wall Street Journal, pionnier de la «socialisation» de son lectorat en ligne. Ce dernier, en capitalisant sur sa communauté d'abonnés très qualifiés, qui précisent profession et employeur, pourrait prétendre au titre de challenger de réseaux professionnels comme Linkedin.

les autres vont suivre ....

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum