Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Jeanclaude le Lun 29 Déc - 20:37

26/12/2008
Politique psychiatrique: des praticiens du Loiret dénoncent une pure folie
MANIFESTE. Bernard Peguilhan, Christine Verdier et Gilles Gruel, tous trois docteurs en psychiatrie au centre hospitalier Daumézon de Fleury-les-Aubrais (Loiret) tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Ils viennent d’adresser à Roselyne Bachelot, leur ministre de tutelle, une lettre-pétition qui a recueilli (sur le seul centre Daumézon qui emploie 600 personnes) près de 350 signatures. Ces praticiens réclament, outre des moyens plus conséquents pour leur spécialité, une meilleure prise en compte et une vraie reconnaissance de la souffrance due aux troubles mentaux. Ils s’inquiètent également de certains passages du discours prononcé par Nicolas Sarkozy à l’hôpital Erasme d’Antony le 2 décembre 2008. LibéOrléans publie ci-dessous la lettre dans son intégralité.

«Madame la Ministre,

Nous avons été profondément révoltés par la décision prise de mettre à pied Monsieur Gellion, Directeur du Centre Hospitalier de St Egréve à la suite du meurtre commis par un patient en H.O, en fugue de cet établissement, à Grenoble. Un tel drame ne nous laisse pas indifférents et nous nous associons à la douleur de la famille de la victime. Mais la manière dont celui-ci a été traité au plus haut niveau de l'Etat nous alarme. Cette inquiétude est renforcée par certains passages du discours prononcé par Monsieur le Président de la République à l'hôpital Erasme d'Antony. La façon dont sont considérées les personnes souffrant de troubles mentaux et tous ceux qui s'en occupent au jour le jour, dans des conditions de plus en plus difficiles va selon nous avoir de graves conséquences sur les soins en Psychiatrie. La stratégie en arrière plan de la décision de mise à pied du Directeur du C.H. De St Egréve est, pour nous, parfaitement claire, à moins que nous soit démontré l'inverse :

Diviser les différentes catégories de personnels travaillant en Psychiatrie Publique, en passant sous silence la procédure habituelle d'enquête de l'IGAS et en responsabilisant de façon abusive les directeurs des Établissements psychiatriques afin que ceux-ci soient amenés à exercer un contrôle de plus en plus important sur les personnels soignants : médecins et infirmiers, est une habile manœuvre. Loin de tomber dans le piège tendu, nous tenons ici à affirmer notre solidarité avec le Directeur du C.H de St Egréve, ainsi qu'avec tous les personnels de Direction dont la tâche est, elle aussi, rendue ingrate et particulièrement difficile par la rigueur budgétaire imposée aux Hôpitaux.

Renforcer auprès du grand public l'image négative qu'il a encore de la Folie et assigner de ce fait les malades mentaux à la place qu'il leur a historiquement toujours été donnée : l’exclusion asilaire, ceci nous apparaît particulièrement dangereux. Tout le travail de réhabilitation, de réinsertion qui a été réalisé depuis la mise en place des soins ambulatoires et de la politique de Secteur en Psychiatrie, par des générations d'Infirmiers et de Psychiatres, notamment, ne compterait-il donc pas ? Ou y aurait-il là l'expression d'une grave méconnaissance de la spécificité des soins psychiatriques?

Les statistiques, que vous avez, le montrent : les malades mentaux sont rarement impliqués dans les crimes de sang, mais quand un drame se produit tout est fait pour laisser penser que la solution est de mettre à l'écart les personnes malades psychiquement. Le discours d'Antony de Monsieur le Président de la République du 2 décembre 2008, discours qui fera date dans l'histoire de la Psychiatrie, est sur ce sujet tout à fait explicite : enfermer, enfermer, enfermer.

Rabaisser le débat sur le thème majeur mais complexe de la Folie et de la Société à des positions réflexes d'exclusion et de stigmatisation, nous paraît excessivement dangereux pour une part tout de même assez importante de la population française. Le réflexe « tout sécuritaire » qui marque le discours d'Antony procède, selon nous, d'une simplification erronée du contenu des soins en Psychiatrie et d'un amalgame dangereux entre folie et dangerosité.
Nulle réflexion n'apparaît menée quant aux implications cliniques des orientations proposées sous couvert de modernisme, l'option du bracelet électronique ne ferait qu'activer l'activité délirante et la souffrance des patients d'une part. D'autre part, la gestion des HO par une commission prévue au sein de chaque établissement, sous le prétexte de prise de décisions plus certaines, amènera immanquablement des hospitalisations longues, voire interminables, des patients admis sous le régime des HO.

Ceci risque d'assimiler l'hôpital à un système carcéral.

Mais n'oublions pas que dans le même temps, les restrictions budgétaires touchant les Hôpitaux et en particulier la Psychiatrie Publique ont des conséquences tout à fait délétères sur la capacité des équipes soignantes à faire correctement leur travail de soins et d'accompagnement auprès des malades.

Or, vous êtes entrain de démanteler une organisation des soins : la Sectorisation Psychiatrique, qui depuis quarante ans a fait ses preuves et que nombre de pays nous envient. Dans ce contexte, assigner la Psychiatrie Publique à une obligation de résultats, alors que d'une part les moyens humains indispensables fondent comme neige au soleil et que d'autre part il n'est aucunement tenu compte de la complexité de la tâche, tient à une position non dénuée de cynisme. Les Services de Psychiatrie manquent d'Infirmiers, les Services de Psychiatrie manquent de médecins, mais il leur faudrait toujours faire plus, mieux, avec moins de moyens notamment en personnel soignant. A ceci, il faut ajouter la déqualification progressive des équipes soignantes: médecins spécialisés en Psychiatrie remplacés par des médecins généralistes, infirmiers remplacés par des Aides soignants et ceci pour des motifs purement économiques.

Les mesures prises à la suite du drame de Grenoble laissent à penser que les équipes de soins en Psychiatrie agissent de façon irresponsable, sans se préoccuper de la Société dans laquelle vivent les personnes souffrant de troubles mentaux. Ceci est une falsification évidente de la vérité. Ainsi que dans toute discipline médicale, le risque zéro n'existe pas.

Est-il nécessaire de vous rappeler que les Hôpitaux Psychiatriques sont surpeuplés, que les listes d'attente dans les Centres Médico-Psychologiques s'allongent, que les Hôpitaux de Jour sont souvent à saturation ? Qui va intervenir auprès des personnes mises dans les deux cent chambres d'isolement supplémentaires promises par Monsieur le Président de la République ? Qui va s'occuper des personnes placées dans les quatre nouvelles U.M.D annoncées, création qui peut paraître positive? La faible part donnée aux soins ambulatoires dans le discours d'Antony résonne pour eux telle la chronique d'une mort annoncée.

En terme de conclusion à ce courrier, nous tenons à rappeler ici notre soutien à Monsieur le Directeur du C.H de St Egréve face à la décision brutale qui l'a frappé et notre attachement à une Psychiatrie humaniste qui prend en compte la personne malade psychiquement dans tous les aspects qui la constituent et en particulier dans ses relations avec la Société dans laquelle elle vit.

En vous remerciant de l'attention que vous aurez bien voulu accorder à ce courrier, veuillez croire, Madame la Ministre, à l'assurance de notre haute considération.
Co-rédacteur Bernard PEGUILHAN»

Jeanclaude
Député
Député

Masculin Nombre de messages : 7476
Age : 72
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Lun 29 Déc - 20:40


Politique psychiatrique: des praticiens du Loiret dénoncent une pure folie

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  livaste le Lun 29 Déc - 20:47

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret 159382 Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret 159382 Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret 159382 Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret 159382

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Lun 29 Déc - 21:21

On se demande qui trolle . clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  livaste le Lun 29 Déc - 22:50

le deuxième troll est arrivé !!!! Razz Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Mar 30 Déc - 8:11

David a écrit:On se demande qui trolle . clown

Moi en l'occurrence, mais ce n'est pas une surprise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Mar 30 Déc - 9:42

Anna a écrit:
David a écrit:On se demande qui trolle . clown

Moi en l'occurrence, mais ce n'est pas une surprise.

Toi ?
Tu es de toute façon toute excusée.
Je parlais de Livaste qui ne fait que poster des smileys ici ou là dès lors que le sujet est posté par JC, qui est certe un trol mais gentil. Comme tu le disais on est tous des trolls quelquepart.

D'ailleurs sur le sujet "Promesses" , direct c'est de la prpopagande. Bizarre. Mais tout ce qui est ecrit dans l'article est vrai, donc plus facile d'éluder les faits de la politique de Sarko en taxant systématiquement ceux qui ont un avis différents de Troll.

Donc à Livaste, merci de ne pas me taxer de Troll. Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Mar 30 Déc - 11:12

Je trouve que ce passage résume assez bien la situation :

"Renforcer auprès du grand public l'image négative qu'il a encore de la Folie et assigner de ce fait les malades mentaux à la place qu'il leur a historiquement toujours été donnée : l’exclusion asilaire, ceci nous apparaît particulièrement dangereux. Tout le travail de réhabilitation, de réinsertion qui a été réalisé depuis la mise en place des soins ambulatoires et de la politique de Secteur en Psychiatrie, par des générations d'Infirmiers et de Psychiatres, notamment, ne compterait-il donc pas ? Ou y aurait-il là l'expression d'une grave méconnaissance de la spécificité des soins psychiatriques?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  livaste le Mar 30 Déc - 13:51

david , , mon forum on l'aime ou on le quitte ! Razz Razz

_________________
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.
Voltaire
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30193
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Invité le Lun 5 Jan - 9:23

on se serait douté que les psychiatres perdraient la tête un jour ou l'autre face au changement .... Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret Empty Re: Manifeste de psychiatres praticiens du Loiret

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum