Anglettere toujours... On est mal parti!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anglettere toujours... On est mal parti!

Message  Invité le Lun 11 Fév - 14:59

LONDRES (Reuters) - L'archevêque de Cantorbéry, chef spirituel des 77 millions d'Anglicans, est sur la sellette depuis qu'il a estimé "inévitable" d'introduire dans la société britannique certains aspects de la charia, la loi islamique.

Dans une interview accordée jeudi à la BBC, Rowan Williams avait jugé que certains préceptes de la charia touchant à la vie personnelle devraient pouvoir s'appliquer dans certains cas, tout comme les juifs orthodoxes disposent de leurs propres instances de jugement en certain domaines communautaires.


Pour la seconde journée consécutive, Williams a fait l'objet samedi dans la presse britannique d'un torrent de critiques et le tabloïd The Sun a même pris la tête d'une croisade pour obtenir sa démission après cette "inconduite" qui a "donné du coeur au ventre aux terroristes musulmans".

Plusieurs évêques se sont également élevés contre les propos de Williams et plusieurs membres du synode de l'Eglise d'Angleterre ont réclamé son départ, telle Alison Ruoff, pour laquelle l'archevêque de Cantorbéry s'est disqualifié pour la fonction.

"Au mieux, c'était politiquement inepte, au pire c'est de la pure folie", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision privée Sky News, ajoutant: "Les chrétiens, notamment dans les pays islamiques où ils sont persécutés, en sont vraiment bouleversés."

Les amis de Williams le disent lui-même secoué par la tempête d'hostilité déclenchée par des propos. Un communiqué diffusé sur son site internet assure que le prélat "n'a certainement pas proposé d'introduire la charia en tant que juridiction parallèle au code civil".

Certains aspects de la charia sont déjà reconnus par la loi britannique, a fait valoir Williams et les médias notent qu'une dizaine de tribunaux islamiques fonctionnent en Grande-Bretagne qui traitent de questions conjugales et financières.

Le doyen de l'université de Salisbury, June Osborne, a volé au secours Williams, dénonçant la "frénésie" des critiques qu'il s'est attirées. "Serait-ce donc un sujet intouchable pour nous?" s'est-il interrogé.

Depuis que quatre islamistes britanniques ont fait 52 morts en juillet 2005 dans les transports en commun londoniens, la place des 1,8 million de musulmans de Grande-Bretagne fait débat outre-Manche.

On nous vend la discrimination positive, le droit des minorités... alors que cela n'a pas fait ses preuves à l'étranger!

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anglettere toujours... On est mal parti!

Message  livaste le Lun 11 Fév - 16:11

non seulement cela n'a pas fait ses preuves, mais il est patent que des " droits " différents ne peuvent co exister et que cela finit toujours par detruire le droit d'origine !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum