Où commence l'histoire de France...?

Aller en bas

Où commence l'histoire de France...?

Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap17%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 17% 
[ 1 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap0%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap50%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 50% 
[ 3 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap0%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap0%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap0%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Où commence l'histoire de France...? Vote_lcap33%Où commence l'histoire de France...? Vote_rcap 33% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 6

Où commence l'histoire de France...? Empty Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Ven 8 Fév - 16:31

Où commence l'histoire de France...?

voilà, une question simple qui mérite réponse.... A moins qu'il y' est plusieurs débuts selon que l'on considère l'angle juridique, l'unification du pays, la création de la république, la question religieuse. La France est-elle comme l'empire romain, c'est à dire une accumulation régime jamais totalement oublié? Est-elle cette "multitude de petites nations" (phrases choquantes de M. Sarkozy) ou un simple territoire région de l'europe (Phrase choquante de Mme Royal). Où commence notre histoire?

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  shimmy le Ven 8 Fév - 18:50

Pour moi, c'est Clovis, roi Franc qui a donné son nom à la France...
shimmy
shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 75
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Ven 8 Fév - 19:42

pour moi cela remonte à la période pré romaine !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Ven 8 Fév - 19:57

DEFI A CESAR.
Les Dieux Gaulois.

Au cours d'une conférence au Musée de Lattes, Monsieur Christian Goudineau, professeur au collège de France, a démontré que nos ancêtres les Gaulois étaient parvenus à un degré de civilisation appréciable lorsque Jules César vint les soumettre, entre 59 et 52 avant J.C.


Il fallait déblayer quelques idées reçues, par exemple:


Tous les Gaulois étaient de grands blonds aux longs cheveux (d'où le nom de "Gaule Chevelue"), et les hommes portaient une moustache tombante.
Ils vivaient dans les forêts épaisses qui couvraient le pays.
Ils se nourrissaient de la chasse.
Il n'y avait pas d'agriculture.
Il n'y avait pas d'organisation sociale, ni d'urbanisation.
Sans l'intervention de Jules César, la Gaule n'aurait pas "décollé" avant bien longtemps.
Une abondante documentation photographique appuie cet exposé.






Présentation:

d'outillage d'agriculture, dont les constituants resteront les mêmes jusqu'au siècle dernier, sans innovations importantes.
d'établissement de métallurgie, réservant une pièce à l'usage du feu, une ad'or de sanglier magnifiquement stylisé.
de décharges domestiques, où les ossements sont très majoritairement ceux d'animaux d'élevage.
de monnaies, qui nous présentent des chefs imberbes et sans moustaches.utre au travail du métal, avec des moules en cloche pour la production de fibules en série,
d'objets de céramique et d'orfèvrerie finement travaillés, dont un emblème


De plus des maquettes et des plans reconstituent:

des fermes avec leurs différents bâtiments, en particulier des silos sur pilotis, des fortifications, avec la complexité de leurs remparts et de leurs portes, des rues de ville, larges et bien dessinées.

Enfin, un mannequin composé d'après une monnaie figurant l'Héduen Dunmorix, paré de son torque, tenant la trompe gauloise à tête de dragon, une enseigne de sanglier et la tête d'un ennemi nous donne à penser que le type nordique n'était pas le lot général et que l'art du tissage avait déjà inventé l'écossais. Son étonnant deux pièces, blouse et pantalon en tissu à carreaux de couleurs vives et son allure de brun en témoigne.

Nous comprenons donc:


qu'un déboisement très actif:-

était nécessité par la construction, en particulier celle des kilomètres de remparts, tout à la fois robustes, souples et beaux à voir, grâce à une armature de poutres, un blocage intérieur de matériaux grossiers et des parements de moellons.
- a permis le développement de l'agriculture sur plusieurs hectares enserrés dans des enclos de fossés et de talus concentriques, les bâtiments de ferme se trouvant vers le centre.
-que la culture des céréales, blé, épeautre, et des légumineux se pratiquait comme au moyen-Age, avec le même engrais animal et sensiblement le même rendement.
-que l'élevage comportait chevaux, bovins, porcs, brebis, et que ces races domestiques étaient plus petites qu'actuellement.
-que la chasse fournissait fort peu de viande comestible et semble avoir été dès cette époque, une distraction pour les nobles. L'abondance de débris d'amphores prouve des échanges commerciaux très importants avec tout le bassin méditerranéen. La Gaule, qui ne possédait pas de vignes à l'époque était un gros acheteur de vins (notre vignoble s'implante sous Auguste). Elle exportait des matières premières, en particulier des minéraux, et des hommes ( les entraves gauloises, très ingénieuses, en disent long sur le savoir faire des trafiquants d'esclaves...).



Les monnaies furent d'abord locales, imitant librement des modèles latins ou grecs, y compris pour la transcription des noms (n'oublions pas la présence grecque sur notre littoral méditerranéen depuis le VII° siècle avant J.C.). En effet, loin d'être incultes, les Gaulois, aux II° et I° siècles avant J.C., utilisaient les caractères romains ou grecs pour établir actes et conventions de toute nature. Il n'en reste rien, parce que les supports fragiles qu'ils employaient se sont perdus.




Sur un terrain ouvert au progrès et en constantes relations d'affaires avec Rome la conquête voulue par l'ambitieux proconsul comme un tremplin vers le pouvoir a donc dû être largement facilitée.

voila qui devrait nous faire réfléchir , la conquête a été facilitée dès avant l'entrée des troupes romaines !!


Texte de Jacqueline Masson.
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 11 Fév - 10:08

Effectivement, la gaule a été romanisé avant d'être conquis. L'empire romain a été barbarisé avant d'être détruit... J'admire beaucoup Bernard Lanson mais il faudra toujours rappeler qu' Odoacre qui déposa le dernier empereur romain était un officier de l'armée romaine barbarisée et que Vercingétorix fut lui aussi un soldat romain. Cela veut dire deux choses si on ramène cela à notre modernité, à notre patrie...

La première, c'est qu'avec la professionalisation de l'armée, le développement des sociétés de sécurité (qui emploie des étrangers et qui ont une gouvernance mondiale), il y a de souci à ses faire. La deuxième, en découle automatiquement, il est temps de mettre fin au moeurs "féminines" qui trainent dans la jeunesse mâle française hétérosexuelle. Comme les romains en son temps, il ne faut pas être sociologue pour remarquer certaines choses plus qu'inquiétantes:

1/ Les modes vestimentaires des garçons se rapprochent des filles (pantalon serrée...). Un développement du côté mode pd se développe.

2/ Les clubs de boxe sont bientôt exclusivement réservés au personnes d'origine étrangère.

3/ Les adolescentes françaises préfères les jeunes virils des cités à nos petites tapettes lobotomisées par le système éducatif, le féminisme de leur mère et le pacifisme de leur père. Quelques part on ne peut en vouloir à nos adolescentes, en tout cas pas plus qu'aux racailles et aux modes tapettes....

4/ Les lieux bobo-branchés sont gardés par des agence de de sécurité qui regroupent que des personnes d'origine étrangère. Nos petits gauchistes friqués se payent des boites de sécurité mondialisé (voir sécuritas...) qui emploient exclusivement ou presque des personnes étrangères.

5/ L'armée comporte un fort taux de personne étrangère.

Nous ne sommes donc pas loins d'être ces romains décadents qui refusant de combattre, de vivre (montés des tabous) s'était fait bouffé par les barbares à la civilisation moindre mais aux valeurs guerrières intact. Le philosophe Nietzche les décrit très bien et explique pourquoi il était préférable de succombé aux barbares que de suivre encore et toujours le chemin de la décadence... Il rejoint en cela Amien Marcellin qui hurlait déjà en son temps contre les moeurs des siens préférant lui aussi les barbares.

Le philosophe marxiste Debord disait avec justesse dans ces correspondances que tout les politiciens avaient minorisés le problème de l'immigration même Le Pen. Il disait aussi que le problème des étrangers n'était pas la cause de notre mal mais sa première conséquence, la cause première étant le renoncement conscient des élites françaises à la culture française. C'est à dire mettre en place une entreprise énorme de déculturation de notre jeunesse (pacifisme, négation de l'histoire, encouragement à la victimisation des minorités, communautarisme, culpabilisation des notres,...). Pendant ce temps là, les jeunes d'origine immigrée recevait des cours de sport de combat, les magistrats devenait soudain plus cool avec certaines minorités,... le monde inversé s'organisait de manière a faciliter la colonisation ethnique, le multiculturalisme, le particularisme dans le grand marché mondial libéralisé. La France n'est déjà presque plus qu'un supermarché où la notion de citoyenneté a disparu au profit de la notion de communauté (comment se fait-il que l'on continue à scolarisé les enfants sans papiers? A financer des réseaux comme éducation sans frontière, à sous-traités une partie de l'éducation au Francas?).

Le plus dégueulasse dans l'histoire a été l'entreprise mise au point par les élites mondialisés et leurs complices (les associations anti-racistes) pour chier sur les restes du prolétariat français, les patrons de PME, les agriculteurs, les républicains, les gaullistes, ...). La catégorie des fachos n'a cessé d'augmenter au point d'y coller n'importe qui osait dire que: "la France pouvait être fier de son histoire ou que l'immigration c'était pas forcément cool".

Les romains aussi étaient devenus très étrangers à leurs cultures quand Odoacre pris le pouvoir. Livaste a raison de dire pour la Gaule que les conditions étaient déjà là... Pour qui visité les Bibracte (Mont Beuvray), il est facile de voir que l'architecture des maisons est déjà celle que l'on troupe à Pompéï (Atrium,...).

Comme le dit Livaste, il faut toujours relire l'histoire avec le soucis d'en tirer les leçons nécessaires. Notre civilisation est l'une des plus belles et des plus généreuses mais elles risquent de mourir devant des barbares organisés par nous-même et des élites qui servent des intérèts autres.

Ce genre d'analyse m'a valu de me faire casser la gueule une fois dans un bar par un mec du SCALP ou de Ras le Front lors d'une agression en règle.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Lun 11 Fév - 10:45

j'ai vécu quelques années en Normandie , et j'ai fréquenté quelques politiques parfois courageux , souvent couards !
Parmi les premirs , j'ai sympathisé avec une élue de droite qui a eu le courage de répondre à une question de journaleux concernant l'immigration .
Le journaleux lui avait demandé de préciser si elle voulait controler l'immigration en rappelant bien sur le célèbre slogan " l'immigration est une richesse pour la France "
Mon amie lui avait simplement rappelé que l'immigration c'était pas neuf , qu'en normandie , déjà dans le passé des immigrants vikings étaient entrés en force et qu'ils s'étaient imposés aux autochtones , au point de les faire disparaitre et de s'attribuer tous les fiefs !
et c'est exact , comme il est exact que pour avoir la paix , lors des invasions , les chefs ont distribué les terres des autochtones que ce soit aux francs , aux vikings ( devenus les normands ) et même ces envahisseurs ont imposé leurs lois ( on parle encore des lois franques )
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 11 Fév - 11:10

Dans l'empire romain, on a installé des peuples pour assurer la sécurité, on les a fédéres (foedus), au niveau du droit les citoyens romains relevaient du droit romain et les autres de leurs coutumes. On parle de personalisation du droit. C'est à dire, on appliquer un tel type de droit en fonction de l'origine du peuple... Les problèmes ont commencé en cas de conflit entre deux personnes d'origine différentes (quelle règle juridique appliquée?).

En France aujourd'hui, on personalise de plus en plus le droit en fonction de la communauté d'appartenance. On suit en ce sens les impasses de l'exemple anglo-saxons qui ont bien failli légitimé la Charia...

Pour le reste, dans l'histoire... les barbares sont toujours réussi à s'installer grâce à la lacheté des gouverants.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Sam 23 Fév - 13:02

Je voyais moi le Royaume de France remonter au couronnement de Hugues Capet en 987:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugues_Capet

Avant de Clovis à Charlemagne et ses successeurs, on est face à des empires et royaumes instables qui s'étendaient de l'Allemagne aux Pyrénées et fortement allemands ou belges.

Encore le Royaume d'Hugues Capet est bien petit et faible et ma compréhension est que le Royaume de France ne commencera à ressembler à la France actuelle que sous les grands rois du 12ième et 13ième siècle de Philippe-Auguste à Philippe Le Bel en passant par Saint-Louis, avant d'être réduit à nouveau à pas grand-chose jusqu'à Louis XI par la guerre de cent ans.

Clovis a été un conquérant éphémère, son empire a disparu dès sa mort; à peine mieux pour l'empire de Charlemagne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Sam 23 Fév - 13:23

ce que tu dis est exact mais même des empires éphémères ont contribué à fqire la France !
et je le redis , j'ai un penchant pour les gaulois et les celtes , ces peuples inventifs et peu commodes , je m'y retrouve ! Razz
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Sam 23 Fév - 13:40

Livaste a écrit:ce que tu dis est exact mais même des empires éphémères ont contribué à fqire la France !
et je le redis , j'ai un penchant pour les gaulois et les celtes , ces peuples inventifs et peu commodes , je m'y retrouve !

On peut déconnecter la notion de nation, qui est elle bien plus récente que vous ne le pensez, de royaume et de peuples. Parlons de civilisation: la nôtre commence clairement aux gaulois et à César. Lors de l'écroulement de l'empire romain, les envahisseurs barbares se sont assimilés rapidement à la civilisation gallo-rommaine chistianisée et le peuple de France en a été l'héritier jusqu'au XXième siècle, où là une immigration forcenée fait que 40 % des français sont descendants d'immigrés à l'échelle d'un siècle et 20 % sans doute déjà des descendants d'immigrés non européens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Sam 23 Fév - 13:45

c'est vrai que je pense plus en civilisation qu'en nation!
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 25 Fév - 9:51

Libéral a écrit:
Livaste a écrit:ce que tu dis est exact mais même des empires éphémères ont contribué à fqire la France !
et je le redis , j'ai un penchant pour les gaulois et les celtes , ces peuples inventifs et peu commodes , je m'y retrouve !

On peut déconnecter la notion de nation, qui est elle bien plus récente que vous ne le pensez, de royaume et de peuples. Parlons de civilisation: la nôtre commence clairement aux gaulois et à César. Lors de l'écroulement de l'empire romain, les envahisseurs barbares se sont assimilés rapidement à la civilisation gallo-rommaine chistianisée et le peuple de France en a été l'héritier jusqu'au XXième siècle, où là une immigration forcenée fait que 40 % des français sont descendants d'immigrés à l'échelle d'un siècle et 20 % sans doute déjà des descendants d'immigrés non européens.

Evidemment que la notion de nation est récente. Elle date du XVIIIème... Quand à l'assimilation rapide des envahisseurs barbares à la civilisation romaine, cela est complètement faux... Pour le reste, notre histoire ne commence réellement qu'avec la construction de l'Etat et donc avec la suppression des féodalités, l'unification du territoire.

bien à toi,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Lun 25 Fév - 10:04

ce ne sont pas les barbares sui se sont assimilés à la civilisation gallo romaine , ce sont eux qui ont engrande partie imposé leurs lois et coutumes , au du moins se sont gérés par leurs lois .
Après l'arrivée massive des francs par exemple , deux justices cohabitaient et intervenaient selon les cas , dans les communautés gallo romaines , la justice gallo romaine s'imposait , dans la communauté franque , c'etaient les lois franques qui s'imposaient .
Et au fil du temps , cette justice importée s'est progressivement imposée à l'ensemble des communautés !
Cela devrait nous donner à réflechir !

par contre , quelques siècles avant , la civilisation romaine s'était facilement imposée ( même s'il y a eu quelques reticences dans certains coins ) parce que , de l'intérieur , des notables gaulois qui commerçaient avec les romains , et qui vivaient déjà à la romaine , avaient préparé le terrain, notemment dans les cités du sud .( et cela devrait aussi nous permettre de faire des parallèles à l'heure actuelle )
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 25 Fév - 13:07

livaste a écrit:ce ne sont pas les barbares sui se sont assimilés à la civilisation gallo romaine , ce sont eux qui ont engrande partie imposé leurs lois et coutumes , au du moins se sont gérés par leurs lois .
Après l'arrivée massive des francs par exemple , deux justices cohabitaient et intervenaient selon les cas , dans les communautés gallo romaines , la justice gallo romaine s'imposait , dans la communauté franque , c'etaient les lois franques qui s'imposaient .
Et au fil du temps , cette justice importée s'est progressivement imposée à l'ensemble des communautés !
Cela devrait nous donner à réflechir !

par contre , quelques siècles avant , la civilisation romaine s'était facilement imposée ( même s'il y a eu quelques reticences dans certains coins ) parce que , de l'intérieur , des notables gaulois qui commerçaient avec les romains , et qui vivaient déjà à la romaine , avaient préparé le terrain, notemment dans les cités du sud .( et cela devrait aussi nous permettre de faire des parallèles à l'heure actuelle )

c'est les romains eux-mêmes qui ont mis en place la "personnalité du droit". Pour le reste, le droit des barbares s'étaient largement influencé des codes romains... C'est pas facile comme histoire même si du reste, tu as en partie raison.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 25 Fév - 13:11

Livaste a écrit:ce ne sont pas les barbares sui se sont assimilés à la civilisation gallo romaine , ce sont eux qui ont engrande partie imposé leurs lois et coutumes , au du moins se sont gérés par leurs lois .

C'est beaucoup dire. Les francs et semblables étaient militairement supérieurs ponctuellement, mais leur civilisation était faible sur les plans culturels, industriels et commerciaux, sans parler de l'inorganisation anarchique de ces peuples. Au total, ils ont quand même assimilés une grande partie de la culture gallo-romaine en commençant par le christianisme. Mais effectivement, il faut bien dire que globalement la civilisation de nos pays a reculé jusqu'à l'an 1000 plus ou moins, avant une remontée au XIième et XIIième siècle, où d'ailleurs la confrontation avec l'Islam lors des Croisades nous a fait beaucoup de bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Lun 25 Fév - 13:33

Libéral a écrit:
Livaste a écrit:ce ne sont pas les barbares sui se sont assimilés à la civilisation gallo romaine , ce sont eux qui ont engrande partie imposé leurs lois et coutumes , au du moins se sont gérés par leurs lois .

C'est beaucoup dire. Les francs et semblables étaient militairement supérieurs ponctuellement, mais leur civilisation était faible sur les plans culturels, industriels et commerciaux, sans parler de l'inorganisation anarchique de ces peuples. Au total, ils ont quand même assimilés une grande partie de la culture gallo-romaine en commençant par le christianisme. Mais effectivement, il faut bien dire que globalement la civilisation de nos pays a reculé jusqu'à l'an 1000 plus ou moins, avant une remontée au XIième et XIIième siècle, où d'ailleurs la confrontation avec l'Islam lors des Croisades nous a fait beaucoup de bien.

L'armée romaine s'est converti au catholicisme avant les élites romaines. Cela permet en partie d'expliquer la conversion de constantin... De Stilicon à Aetius en passant par Magnance, tout les généraux sont d'origine barbare. L'empire tombe suite à une révolte de l'armée dont le chef était odoacre... C'est l'empire romain qui a permis la suprématie des barbares.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  livaste le Lun 25 Fév - 15:52

les francs étaient peut être peu organisés , quoiqu'ils se soient imposés facilement lors des invasions à des peuples eux mêmes désorganisés par la fin de l'empire ; mais ils ont , par la force imposé leurs coutumes , tout en bénéficiant effectivement des bienfaits d'une organisation sociale plus évancée !
Cela ne te rappelle rien moi j'y vois des parrallèles !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30419
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Mar 26 Fév - 9:01

livaste a écrit:les francs étaient peut être peu organisés , quoiqu'ils se soient imposés facilement lors des invasions à des peuples eux mêmes désorganisés par la fin de l'empire ; mais ils ont , par la force imposé leurs coutumes , tout en bénéficiant effectivement des bienfaits d'une organisation sociale plus évancée !
Cela ne te rappelle rien moi j'y vois des parrallèles !


En fait, la fin de l'empire est marqué par plusieurs faits qui peuvent nous amener à faire des parallèles:

1/ De plus en plus, l'armée et les milices sont constitués de barbares. Depuis le III ème siècle, l'armée est de plus en plus, le fait de barbares.

2/ La lutte contre l'inflation devient une priorité au milieu du IV ème siècle.

3/ La "personnalisation du droit", c'est à dire la cohabitation de plusieurs droits sur un même territoire politique (l'Empire Romain) en fonction de l'appartenance ethnique conduit à un morcellement de l'empire.

Il est évident qu'il y a des parallèles à faire et qu'il serait idiot de ne pas les faire. Nous sommes évidemment aujourd'hui dans une phase de décadence avancée de notre civilisation. Le risque est fort de disparaître, de devenir un interland entre deux empires (l'empire américain et le monde arabo-musulman).

Pour le reste, la montée du séparatisme régional en europe, du communautarisme, des dérives identitaires montrent à mon avis les limites évidentes du libre-échangisme. Même s'il reste hors de question de remettre en cause le marché, il est urgent de rétablir des frontières économiques et politiques. Il est urgent de moraliser la finance, de stabiliser les capitaux et d'inverser les flux migratoires (préférence nationale, immigration 0,...). Pour le reste, je pense réellement que les oppositions droite/ gauche sont aujourd'hui devenu inutile... Il faut reconstruire un contre-pouvoir sérieux autour de ceux qui ont renoncé à la gauche (MRC, PT,...) et de ceux qui représentent une droite sérieuse (une partie de l'UMP, le FN, le MPF). Je pense que des gens comme P. Asselineau, P-M Couteaux ou encore Alain Soral (sur certains points) ont compris certaines choses.

Pour l'instant quand je tend la main aux gens de gauche, il crache dessus (pour eux je suis situé à la droite de la droite) mais qui c'est peut-être comprendront-ils un jour que le meilleur rempart contre le capitalisme financier et l'immigration dérégulée reste une nation organisée autour d'un Etat, un marché régulé et une école autoritaire loin des pratiques libertaires.

Evidemment, Livaste qu'il y a des parallèles à faire, c'est surement pourquoi les cadre de l'EN (tous plus ou moins LCR) se bornent à limiter l'histoire.

Vision simpliste de l'empire romain.
Vision simpliste des cathares, des croisades,...
Vision simpliste de l'économie (vulgate marxisante sans même être vraiment marxiste!)
Vision simpliste de la philosophie et des lettres:
Debord, Deleuze, Brasillach, Drieu la Rochelle, Bloy, Valois, Barrès, Sorel, Maritain sont autant d'auteurs qui dérangent la réflexion lisse et creuse des adepte du multiculturalisme cool ambiant.

Il est très dur d'établir un commencement et complètement absurde de vouloir décréter une fin définitive. L'historicisme marxiste a fait beaucoup de mal à l'histoire et à l'enseignement de Marx lui-même dont on retient plus les délires (très réels!) que les concepts et postulats. K. Popper a eu le mérite de poser ce constat.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Mar 26 Fév - 13:54

saco a écrit:2/ La lutte contre l'inflation devient une priorité au milieu du IV ème siècle.

Sous l'impulsion de Joanus Claudius Trichetus ? Rolling Eyes Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Mar 26 Fév - 13:58

saco a écrit: Il faut reconstruire un contre-pouvoir sérieux autour de ceux qui ont renoncé à la gauche (MRC, PT,...) et de ceux qui représentent une droite sérieuse (une partie de l'UMP, le FN, le MPF). Je pense que des gens comme P. Asselineau, P-M Couteaux ou encore Alain Soral (sur certains points) ont compris certaines choses.

Oui, mais il va falloir trouver un homme fort pour mener ce beau monde. Ni le MPF, ni le FN, ni le MRC, ni le PT, ... n'ont vraiment un politicien d'envergure capable de prendre la releve du Sarkozy qui s'enfonce. Villepin est grille, Juppe est cuit, Raffarin est has been, reste ... Fillon l'omme qui ne dit rien. Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Mar 26 Fév - 15:16

Libéral a écrit:
saco a écrit:2/ La lutte contre l'inflation devient une priorité au milieu du IV ème siècle.

Sous l'impulsion de Joanus Claudius Trichetus ? Rolling Eyes Rolling Eyes

http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100554610&fa=sommaire

Bien que par sa nature profonde la monnaie soit une «virtualité », elle reste longtemps, pendant les 26 siècles qui nous séparent de son invention, gagée sur du concret, c'est-à-dire sur le métal précieux, principalement l'or. Les sociétés de l'antiquité ont connu le crédit, qui était pratiqué à des taux usuraires, mais pour l'essentiel, le système monétaire était fondé sur les monnaies réelles. La crise monétaire de l'Empire Romain est très forte au IIIème siècle de notre ère : l'inflation massive se traduit concrètement par l'avilissement des monnaies dont la valeur chute sans cesse et par une hausse massive des prix. Cette crise monétaire et financière, qui est le reflet d'une profonde crise de civilisation, manque d'emporter l'Empire. Tout est tenté par les Empereurs pour redresser la barre. Dioclétien essaye même une fixation autoritaire des prix à la fin du IIIème siècle, ce qui montre la nullité de la pensée monétaire qui prévalait à l'époque. Les conséquences d'une fixation autoritaire des prix sont immédiates : les commerçants cachent leurs produits et un marché noir se met en place. Même causes, mêmes effets pendant la Révolution française : le cours forcé des Assignats précipite la ruine économique du pays, ruine l'activité, bride les échanges et la production, paralyse l'économie entière.
L'Empire romain d'Occident ne passe pas le Vème siècle. Quoi qu'on en dise, les périodes mérovingiennes et carolingiennes sont des époques de recul très important de la civilisation à tous les niveaux. Sur le plan monétaire, la monnaie disparaît, purement et simplement, on revient au troc. Les seules pièces qui circulent en Occident sont des monnaies d'or excessivement rares qui sont aux mains d'une aristocratie qui s'en sert pour les échanges avec l'Orient civilisé et Byzance. Et encore, le commerce international est-il réduit à rien après les conquêtes de l'Islam.

Et oui, l'inflation devient une priorité alors que le communautarisme (via la personnalité du droit) fait son apparition. Triste époque...

personnalité du droit.

"Sous quelle loi vis-tu?". La procédure juridique, notamment en droit privé, était fondée sur cette question, illustration du principe de personnalité de la loi.
La personnalité de la loi est un principe selon lequel le droit utilisé dépend de la personne jugé. Dans les royaumes fondés par les tribus germaniques en Occident, la personnalité des lois a pour caractéristiques de différenciation l'origine ethnique.

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Ven 13 Juin - 12:15

Ce sont des questions qui agitent toujorus la communauté historienne, de même que celle de la délimitation chronologique des "pèriodes".
Mais voilà, l'Histoire de france, comme celle de n'importe qui/quoi, n'est pas délimitable en elle-même puisqu'elle est influencée, sans cesse, par des éléments et évènements exogènes à elle même en tant qu'unité artificielle.

Et effectivement, les gaulois, les romains, etc pour reprendre certains posts ne devraient pas être déconsidèrés dans l'Histoire au profit de Clovis par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Sam 21 Juin - 7:35

Anna a écrit:Ce sont des questions qui agitent toujorus la communauté historienne, de même que celle de la délimitation chronologique des "pèriodes".
Mais voilà, l'Histoire de france, comme celle de n'importe qui/quoi, n'est pas délimitable en elle-même puisqu'elle est influencée, sans cesse, par des éléments et évènements exogènes à elle même en tant qu'unité artificielle.

Et effectivement, les gaulois, les romains, etc pour reprendre certains posts ne devraient pas être déconsidèrés dans l'Histoire au profit de Clovis par exemple.

On délimite l'histoire comme on définit les concepts... On essaie de faire des catégories social ou mental cohérente. On peut parler de "forme élémentaire" ou de formel pour reprendre simmel.

Pour le reste, l'archéologie gauloise prend un certains envol aujourd'hui... et Clovis était patrice de l'empire romain (c'est à dire dignitaire romain), on doit aussi à Clovis d'avoir vaincu la dernière armée romaine occidentale et empêché la jonction-alliance de celle-ci avec la bretagne.

Au niveau militaire comme au niveau diplomatique, Clovis peut-être considéré comme l'un des fondateurs de l'idée de nation française ou du moins il peut-être pris comme modèle. Il est en revanche abusif de faire de Clovis, le créateur de la "France comme fille ainée de l'église"... On voit dans les erreurs de M. Sarkozy sur le sujet, les erreurs de ses logographes qui pressés de d'oublier psychologiquement leur ralliement à l'européisme se complaise dans un nationalisme insipide, faux, de façade dans une réinterprétation de l'histoire de France.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Sam 21 Juin - 10:21

Oui, j'avais d'ailleurs un texte très intéressant du comité de vigilance de l'Histoire, texte assez long que je pourrais poster ici si intérêt, et décryptant l'utilisation détournée de l'Histoire par Sarkozy, durant la campagne.
Mais s'il s'est fait le chantre de ce genre d eméthodes, il n'en n'est pas l'inventeur, et au gré des époques, on réinvente les faits pour parfaire les mythes. C'est une rhétorique politique qui a trouvé son essence au XIXè.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Invité le Dim 22 Juin - 21:41

Anna a écrit:Oui, j'avais d'ailleurs un texte très intéressant du comité de vigilance de l'Histoire, texte assez long que je pourrais poster ici si intérêt, et décryptant l'utilisation détournée de l'Histoire par Sarkozy, durant la campagne.
Mais s'il s'est fait le chantre de ce genre d eméthodes, il n'en n'est pas l'inventeur, et au gré des époques, on réinvente les faits pour parfaire les mythes. C'est une rhétorique politique qui a trouvé son essence au XIXè.

Les mythes sont mobilisateurs disaient le regretté G. Sorel... contre disant très justement ses amis C. Maurras et V. Pareto.

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Où commence l'histoire de France...? Empty Re: Où commence l'histoire de France...?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum