"L' islamisation de la France est devenue à terme irréversible "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"L' islamisation de la France est devenue à terme irréversible "

Message  shimmy le Mar 5 Fév - 14:49

Entretien avec Jean-Pierre Péroncel-Hugoz " l' islamisation de la France est devenue à terme irréversible "

Grand reporter au Monde pour lequel il a parcouru une centaine de pays dont beaucoup en terres d'Islam (1), ancien correspondant de ce journal en Algérie et en Egypte, Péroncel-Hugoz est aujourd'hui éditeur au Maroc où il dirige une, collection orientaliste, « La Bibliothèque araboberbère », qui publie ou republie Loti, Lyautey, Boutros-Ghali ou Malek ChebeL n s'est fait connaitre en 1983 en écrivant le premier essai du monde occidental, Le Radeau de Mahomet, qui montrait que « l'Islam à l'eau de rose » n'existait pas et qu'une véritable Reconquista à l'envers avait commencé en Europe avec la bénédiction sournoise des Etats-Unis. Retour sur un livre vieux d'un quart de siècle mais toujours d'actualité.

Le Choc du mois: Il y a plus de vingt ans vous publiiez Le Radeau de Mahomet dans lequel vous mettiez en garde contre la radicalisation de l'Islam. Les évènements de ces dernières décennies semblent vous avoir donné raison ...
Jean-Pierre Péroncel-Hugoz : Le Radeau de Mahomet est sorti en 1983 et s'est vendu, en poche, pendant près de 25 ans. n a été traduit aux Etats-Unis en 1987. Je n'avance pas de chiffre au total, "tous les éditeurs étant des charognes ", selon la constatation de Céline ...
Mais, ce serait à refaire, je me demande si je republierais ce livre qui voulait montrer que l'Islam à l'eau de rose - heureusement, d'ailleurs, pour les musulmans ... -, ça n'existe pas, mais qui n'a pas ouvert les yeux à grand monde et a surtout servi à me faire des ennemis, notamment parmi mes coreligionnaires ... Bref, au bilan, Le Radeau n'a servi à rien. Je n'ai que la triste satisfaction d'avoir vu les événements me donner à chaque fois un peu plus raison ... Et ce n'est certainement pas fini ...

Aujourd'hui auriez-vous beaucoup d'autres choses à ajouter à cet ouvrage?

Rien, absolument rien, ou alors les mêmes faits ad nauseam, allant toujours dans le même sens et prouvant bien que l'Islam, après deux siècles de demi-sommeil ou de repos, est bien reparti à la conquête du Vieux Monde, ce qui est au reste tout à fait son droit l'Histoire n'étant faite que de conquêtes et reconquêtes ... Ce que je voulais exprimer aussi, dans Le Radeau, c'est que les indigènes européens qui refusent cette islamisation, cette sujétion à l'Islam de leur continent, devraient avoir le droit de le dire sans qu'on leur cloue aussitôt le bec en les traitant de racistes, fachos, islamophobes, etc.
Notez que ces interdits ont été le plus souvent jetés par les " Turcs de profession ", comme on disait jadis et comme je dis encore, bien plus que par de vrais musulmans. .. Ceux-ci, bien sûr, n'allant pas se plaindre d'une telle aide mais méprisant ces faux « Turcs" autant qu'ils méprisaient naguère les «porteurs de valises" de la guerre d'Algérie ... En Islam, au contraire, la solidarité etlmo-confessionnelle est généralement sans faille et je trouve cette attitude admirable.

« La force des Sémites, c'est leur solidarité [ ... ] face à l'extérieur»


En vingt ans qu'est-ce qui a changé selon vous?

Ce qui a changé, c'est que l'islamisation de la France, ou au moins sa soumission à l'Islam, est devenue à terme irréversible à cause de plusieurs facteurs : le regroupement familial, décidé en 1976 par Giscard et Chirac et reconduit ensuite par tous leurs successeurs ; une immigration illégale, majoritairement musulmane, jamais réellement contrariée en Europe; l'absence de toute politique nataliste sérieuse depuis 1970, et si jamais on en lançait une à présent elle profiterait surtout aux mahométans, vu nos suicidaires lois égalitaires. En 1990, à Alger, François Léotard, alors un des espoirs de la droite molle française, m'a glissé au milieu d'une marée de petits Arabo-Berbères : "Si un parti préconisait aujourd'hui un regain de natalité, la plupart des électrices voteraient contre ce parti ... » la messe était dite ...
Après tout, je ne devrais pas trop me plaindre puisque dans Le Radeau, toujours lui, j'écris qu'entre l'américanisation glacée et le pagailleux métissage méditerranéen, je préfererais toujours le second - étant entendu que j'aurais évidemment privilégié, si elle était encore possible, une troisième solution, à savoir une France restant majoritairement " blanche, européenne, grecque, latine, chrétienne ", ainsi que la définissait lui-même le général De Gaulle.

Pouviez-vous à l'époque et ensuite lors de vos multiples voyages en terres d'Islam prévoir l'émergence d'un terrorisme musulman?
Tant qu'il y aura de la vie, il y aura de la violence et chaque grande mutation fouette naturellement cette violence naturelle ... A la guerre, larvée ou ouverte, tous les moyens sont bons. Les Frères musulmans ou les fellagas hier, Al-Qaida aujourd'hui, utilisent le terrorisme contre les civils, comme Tsahal en Palestine ou l'US Army en Mésopotamie (NcIlr: l'Irak), et d'autres.

A votre avis, ce terrorisme est-il une déviation de l'Islam ou bien la logique même de cette religion poussée à son terme'?
Le djihad n'est pas en Islam une obligation, comme le ramadan ou l'aumône légale, mais une recommandation canonique, au même titre que, par exemple, la circoncision. le djihad n'est donc en rien une « déviation ". C'est vrai que beaucoup de mahométans ont peur eux-mêmes des bombes de leurs frères - mais ils ne condamnent pas publiquement ces derniers pour autant. la force des Sémites, c'est leur solidarité interne face à l'extérieur. Chez les chrétiens, ou exchrétiens, c'est plutôt à qui détruira l'autre ...

« Tout passe sur l'Islam comme l'eau sur les plumes d'un canard »

Faites-vous, comme on peut parfois le lire ici ou là, la différence entre Islam et islamisme, voire entre « fondamentalisme modéré» et extrême?
Je suis de ceux, avec Gilles Kepel et quelques autres, qui, vers 1980, ont introduit " islamiste" pour "intégriste" dans le cas des musulmans.
Ces messieurs, forts délicats, ne voulaient pas être placés sous le même vocable que Mgr Lefebvre. Aujourd'hui, en Turquie, en Algérie, on parle d'« islamistes modérés " ce qui est un oxymore ... Du point de vue islamique, ces euphémismes n'ont aucun sens, puisque le vocabulaire arabe, persan, turc, ourdou, n'opère pas ce genre de distinction.

La distinction entre civil et religieux, politique et spirituel vous paraît-elle possible, ou même envisageable, pour l'Islam ?
Envisageable peut-être mais on n'en prend pas le chemin à présent. .. Si j'étais musulman, je ne souhaiterais pas cette séparation du politique et du religieux car c'est peut-être là le secret de fabrication de l'Islam, une de ses forces et de ses spécificités. Mahomet fut pontife et émir. la désislamisation qu'entraînerait sans doute cette séparation favoriserait peut-être l'insertion des musulmans chez nous mais retirerait à l'Islam une partie de sa saveur et de son énergie, me semble-t-il.

A l'époque du Radeau de Mahomet, vous sembliez penser qu'un Islam « moderne », « tolérant », « ouvert » était possible à condition d'une réinterprétation du Coran et de la charia ...
Franchement, je ne crois pas que les mots fades et usés de "modernité ", "toléranœ ", " ouverture ", etc., aient jamais appartenu à mon vocabulaire. E~ d'ailleurs, si je suis islamophile, je ne suis pas mahométan, et la "réinterprétation du Coran et de la charia " ne me regardent pas, ne m'intéressent même pas. Etant islamophile à la loti, à la Lyautey, à la Flaubert, j'aurais voulu que l'Islam reste lui-même mais chez lui, et que la France reste aussi elle-même et maîtresse chez elle ... C'est tout le contraire qui se passe.

Y a-t-il possibilité d'une intégration, ou d'une assimilation, des musulmans en France dès lors qu'on accepte qu'ils y restent. .. Un musulman peut-il vivre dans une nation où le mode de vie ne s'accorde pas toujours avec les préceptes du prophète ?
Mais c'est trop tard ! Ils se sont installés sans nous demander notre avis, et d'ailleurs ceux qui ont osé le donner ont été exclus, diabolisés ... la question de notre acceptation ou non de leur présence ne se pose plus, maintenant. Réveillez-vous ! la société islamique est ainsi faite que partout où s'installent en nombre des musulmans, ils recréent leur cadre, leurs usages, leurs aises, et là alors ils s'épanouissent. Et tant pis pour ceux à qui ça déplaît, car il est alors trop tard. Tout passe sur l'Islam comme l'eau sur les plumes d'un canard.

« Chaque femme voilée dans nos rues affirme [ ... ] les progrès de l'Islam »

En France, depuis plusieurs années déjà, au lieu d'assister à une intégration des nouvelles générations, on voit une montée des revendications communautaristes Pourquoi selon vous ?
Mais parce que jamais aucun pouvoir politique, en Europe occidentale, n'a posé de conditions, en temps voulu, à l'installation des musulmans chez nous.
A leur place, n'importe qui aurait agi comme eux : prendre ses marques, vivre à sa guise, en prendre à son aise avec les us et lois du pays d'accueil. Les chose étaient sans doute rattrapables encore, vers 1980, quand il n'y avait que deux millions de musulmans dans l'Hexagone. Aujourd'hui, ils sont autour de sept millions ... les jeux sont faits.

Comment voyez-vous, à l'aune de ce que vous avez vécu en Egypte avec les Frères musulmans par exemple, ce renouveau conquérant de l'Islam en France, manifeste à travers, entre autres choses moins visibles, le port du voile chez les jeunes filles ?

Le voile est capital en Islam. C'est le vrai drapeau de cette civilisation si peu féministe mais qui veille jalousement sur ses femmes comme son trésor le plus précieux. Chaque femme voilée dans nos rues affirme en silence les progrès de l'Islam. Chaque voile est une mini victoire de la Oumma, la communauté universelle des fidèles de Mahomet.
Personnellement, quitte à aggraver mon cas, je vous dirai qu'esthétiquement, j'ai toujours préféré une fille voilée à nos évaporées à demi nues, vous jetant leurs appâts à la figure en pleine rue ... Napoléon, un islamophile de haut vol, disait d'ailleurs : "Rien n'est pis qu'une femme sans pudeur!" Pas de danger en Islam !

Ce problème de l'intégration des musulmans en France vous paraît. il simplement religieux ou bien surtout démographique?
Il est bien sûr avant tout démographique et, à la suite, cultuel, culturel, politique, etc. les fossés démographiques ne se comblent jamais, sauf à pratiquer des transferts de p0pulation ce qui, il est vrai, s'est produit plusieurs fois dans l'Histoire, des Arméniens aux Grecs, des Turcs aux pieds-noirs ... Mais ne rêvons pas.

Au train où vont les choses peut-on raisonnablement redouter que nos descendants deviennent des « dhimmis »dans leur propre pays?
Mais regardez autour de vous, allez en banlieue, allez à Roubaix, à Bruxelles, à Vaulx-en-Velin, à Marseille, etc., les "dhimmis" de l'esprit et, déjà, des comportements extérieurs sont là, parfois même comme si on allait au devant des souhaits supposés des musulmans dont certains, sans doute, n'en demandent pas tant.
Ce qui est inouï, c'est que, malgré cette complaisance, on nous traite encore de racistes, d'islamophobes ... De quoi s'étrangler!

Sarkozy devra choisir entre sa « yanquimanie » et sa « turco-méfiance »

Y a-t-il selon vous, comme certains le pensent, une volonté, voire une stratégie, de reconquête européenne de la part des musulmans et pas seulement circonscrite à l'Espagne (Al Andalus) ou aux Balkans ?
Permettez que je laisse répondre à ma place le colonel Kadhafi, grand chef de la Révolution libyenne et nouvel ami et allié de MM. Bush et Sarkozy : "Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transfonneront bientôt en continent musulman!" (Le Figaro du 19 décembre 2006. NDIA : le dictateur libyen compte aussi les musulmans de Russie, d'Azerbaidjan, etc.).
Quelqu'un a-t-il répliqué à l'auteur du Petit livre vert, à Bruxelles, Paris, Rome ou Berlin ? Evidemment non, les "dhimmis " politiques, ça existe aussi ...

Ceux que vous nommez les « Turcs de profession »se sont multipliés malgré vos avertissements mais n'ont-ils pas changé de visage et de discours?
Dans quelques lustres ou décennies, ,quand la domination ou l'influence islamiques seront assez forts en Europe, les " Turcs de profession" comme d'ailleurs les féministes, les invertis et d'autres minorités à présent dans le vent, dégusteront, car ils professent pour la plupart des préceptes contraires à la morale musulmane... Les faux" Turcs" seront punis, comme naguère les pieds-noirs en Algérie, car les mahométans n'ont aucun respect, à juste titre, envers ceux qui travaillent contre leur propre ethnie ... On rigolera bien ...

Vous avez, avec d'autres, pointé la complicité des États-Unis dans cette expansion musulmane. L'actuel président français, dont on connaît la fascination pour ce pays, vous semble-t-il apte à régler ces problèmes en France ?
C'est une question capitale ! Alexandre Del Valle a vu juste. Il a été le premier à démasquer les Américains et leur choix, secret mais stratégique, déjà ancien, de favoriser des implantations humaines et/ ou étatiques musulmanes en Europe occidentale, sachant très bien que cette situation mettrait notre continent en situation libanaise ou chypriote ; donc adieu l'Europe-puissance, et en avant le renforcement du monopole nord-américain ! Et pour être bien sûr de leur coup, voilà que Washington fait du zèle maintenant pour que les Turcs, après les Arabo-Berbères, reprennent pied sur le continent de Poitiers et de Vienne ! Ce sera amusant de voir, chez Nicolas Sarkozy, si l'emportera sa "yanquimanie" ou bien sa "turco--méfiance " ...

Propos recueillis par Michel Arbier le Choc du Mois n° 17 - Novembre 2007 -

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages: 4651
Age: 71
Date d'inscription: 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "L' islamisation de la France est devenue à terme irréversible "

Message  Invité le Mer 6 Fév - 10:15

Plusieurs propos très juste que je rejoins entièrement:

Ce qui a changé, c'est que l'islamisation de la France, ou au moins sa soumission à l'Islam, est devenue à terme irréversible à cause de plusieurs facteurs : le regroupement familial, décidé en 1976 par Giscard et Chirac et reconduit ensuite par tous leurs successeurs ; une immigration illégale, majoritairement musulmane, jamais réellement contrariée en Europe; l'absence de toute politique nataliste sérieuse depuis 1970, et si jamais on en lançait une à présent elle profiterait surtout aux mahométans, vu nos suicidaires lois égalitaires. En 1990, à Alger, François Léotard, alors un des espoirs de la droite molle française, m'a glissé au milieu d'une marée de petits Arabo-Berbères : "Si un parti préconisait aujourd'hui un regain de natalité, la plupart des électrices voteraient contre ce parti ... » la messe était dite ...
Après tout, je ne devrais pas trop me plaindre puisque dans Le Radeau, toujours lui, j'écris qu'entre l'américanisation glacée et le pagailleux métissage méditerranéen, je préfererais toujours le second - étant entendu que j'aurais évidemment privilégié, si elle était encore possible, une troisième solution, à savoir une France restant majoritairement " blanche, européenne, grecque, latine, chrétienne ", ainsi que la définissait lui-même le général De Gaulle.

C'est mon point de vue sauf que pour des raisons personelles, j'ai du respect pour M. Léotard.

Le voile est capital en Islam. C'est le vrai drapeau de cette civilisation si peu féministe mais qui veille jalousement sur ses femmes comme son trésor le plus précieux. Chaque femme voilée dans nos rues affirme en silence les progrès de l'Islam. Chaque voile est une mini victoire de la Oumma, la communauté universelle des fidèles de Mahomet.
Personnellement, quitte à aggraver mon cas, je vous dirai qu'esthétiquement, j'ai toujours préféré une fille voilée à nos évaporées à demi nues, vous jetant leurs appâts à la figure en pleine rue ... Napoléon, un islamophile de haut vol, disait d'ailleurs : "Rien n'est pis qu'une femme sans pudeur!" Pas de danger en Islam !

Il est vrai que les petites putes atteignent les sommets de l'Etat... Quelle tristesse...! Comme la Rome décadente nous ne serons pas victime de l'immigration mais victime de devenir nous même des étrangers à notre culture. Quand Sarkozy a dit que la France était une "multitude de petites nations", il remettait en cause l'universalité et l'essence même de notre nation. Choisissant une pornographe, il justifie et cautionne l'islamisme (UOIF).



C'est une question capitale ! Alexandre Del Valle a vu juste. Il a été le premier à démasquer les Américains et leur choix, secret mais stratégique, déjà ancien, de favoriser des implantations humaines et/ ou étatiques musulmanes en Europe occidentale, sachant très bien que cette situation mettrait notre continent en situation libanaise ou chypriote ; donc adieu l'Europe-puissance, et en avant le renforcement du monopole nord-américain ! Et pour être bien sûr de leur coup, voilà que Washington fait du zèle maintenant pour que les Turcs, après les Arabo-Berbères, reprennent pied sur le continent de Poitiers et de Vienne ! Ce sera amusant de voir, chez Nicolas Sarkozy, si l'emportera sa "yanquimanie" ou bien sa "turco--méfiance " ...

On connait la réponse vu le vote en faveur du nouveau TCE...

bien à vous,

saco

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L' islamisation de la France est devenue à terme irréversible "

Message  livaste le Mer 6 Fév - 10:43

je n'ai rien à rajouter , hélàs , tant cet entretien rejoint ce que je pense et ce que j'écris depuis des decennies !
oui l'islamisation est en route chez nous , il suffit d'aller dans les quartiers pour s'en rendre compte ,quand on voit nos gamines , y compris gauloises , qui ne peuvent plus s'habiller d'une jupe courte sans y mettre un pantalon par desoous , sinon , elles le savent , elles seront des salopes désignées à être punies par le viol !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages: 26974
Date d'inscription: 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum