Merkel et Sarkozy affichent l'unité du couple franco-allemand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Merkel et Sarkozy affichent l'unité du couple franco-allemand

Message  livaste le Mer 30 Jan - 19:47

Merkel et Sarkozy affichent l'unité du couple franco-allemandIl y a 1 heure

PARIS (AFP) —
Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont promis mercredi à Paris un soutien mutuel pour faire avancer "main dans la main" les dossiers européens face aux nouveaux défis de la mondialisation, notamment pour réguler les flux migratoires en Europe.

"Je proposerai à Merkel de travailler avec la présidence française main dans la main" car "l'Europe a besoin de la coopération entre nos deux pays", a déclaré le président Sarkozy, devant une convention de l'UMP réunie à la Mutualité.

Il a rappelé que Berlin avait étroitement associé Paris à la présidence allemande au premier semestre 2007.
La présidente de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) qui s'est adressée en allemand à son "cher Nicolas" devant un demi-millier de cadres de l'UMP, de la CDU et d'autres partis partenaires du PPE, a déclaré que le monde "ne va pas attendre l'Europe", souhaitant que la France soit "forte (..) dans sa présidence" européenne.

"Cher Nicolas, au premier jour de ta présidence française, tu as qualifié l'amitié franco-allemande de sacrée. Je dois dire que rien ni personne ne doit porter atteinte à cet héritage précieux" de l'après-guerre, a déclaré la chancelière.

L'un et l'autre, qui s'étaient rencontrés la veille à Londres lors d'un mini-sommet européen consacré à la crise financière internationale, ont soigneusement éludé un sujet qui fâche au sein du couple franco-allemand, l'indépendance de la Banque centrale européenne (BCE).

Autre sujet sensible entre les deux partenaires, l'Union méditerranéenne, chère à Nicolas sarkozy, n'a été que brièvement abordée par la chancelière qui s'est bornée à rappeler qu'il devait "offrir à tous les pays membres de l'Union européenne la chance d'assumer des responsabilités".

Plus volontariste, Nicolas Sarkozy a plaidé pour une politique commune d'immigration et de co-développement, assurant qu'il "n'y a pas d'autre choix que d'aider l'Afrique à se développer".

Il a défendu une nouvelle fois son projet de "pacte européen pour l'immigration", dont il fait "l'une des priorités de la présidence française" de l'Union européenne (UE) à compter du 1er juillet.

"Je demande que lorsqu'un pays européen accepte un réfugié politique, cette acceptation vaille dans tous les autres pays, mais que lorsqu'un pays européen refuse un réfugié politique, je demande que ce refus vaille pour tous les autres pays", a insisté le chef de l'Etat.

Son ministre de l'Immigration Brice Hortefeux avait auparavant annoncé devant la Convention qu'il avait été chargé de présenter aux 26 partenaires cette initiative française visant à harmoniser les normes européennes en matière de flux migratoires.

Déjà soutenu par la Grande-Bretagne, ce pacte européen sera présenté à l'Allemagne dès jeudi.

Le couple franco-allemand s'est retrouvé sur son opposition à une adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

"Une chose réunit l'UMP et la CDU", le parti conservateur allemand dont elle est membre, c'est que les deux partis veulent proposer à la Turquie "un partenariat privilégié", a dit Mme Merkel.

Au cours de la même convention, sont intervenus le chef de l'opposition espagnole Mariano Rajoy (Parti populaire) et le Premier ministre François Fillon, qui a vu dans le projet européen un "rêve de civilisation" capable déquilibrer les forces dans le monde.

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum