Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Jeu 4 Sep 2008 - 8:18

Corse-du-Sud


décryptage Lorsqu'un fait devient politique, les déclarations contradictoires fusent


Affaire Clavier : les bonnes questions

Paru aujourd'hui, jeudi 4 septembre 2008 à 23:35 1 commentaire(s)
Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Nm-photo-213457
Depuis mardi, une garde statique est assurée par les gendarmes à l'entrée du domaine de Punta d'Oro, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Photo AFP




Au terme de quarante-huit heures de psychodrame politico-médiatique, l'occupation de la propriété de Christian Clavier à Porto-Vecchio par des militants nationalistes, qui a abouti à la mutation éclair du patron des forces de sécurité en Corse, Dominique Rossi, suscite - tant en Corse qu'à Paris - de nombreuses questions sur la véracité d'informations et de déclarations souvent contradictoires. Nous faisons le point sur les principales d'entre elles.

myOasAd('Position1');
Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty

Egalement consultés par les internautes ayant lu cet article :





alsovisited_init(145269)


1. Camille de Rocca Serra

ignorait-il la note de la DCRI concernant une possible occupation du domaine

de Punta d'Oro ?

Le président de l'assemblée de Corse (propriétaire d'une villa dans le lotissement dont il a vendu les parcelles) l'affirme. Les services de police assurent, au contraire, qu'il avait été informé ès qualité. Ce sera la parole de l'un contre celle des autres.

On se rappelle cependant que lors de l'occupation de l'assemblée de Corse qui avait dégénéré au mois de janvier, Camille de Rocca Serra avait lui même pris contact avec les manifestants et avait insisté pour que les forces de l'ordre n'interviennent pas.

2. Des exactions

ont-elles été commises

lors de l'occupation ?

L'information émanant d'une source « autorisée », c'est-à-dire d'une personne très proche à la fois de Christian Clavier et de l'Elysée, distillait auprès de tous les médias « le personnel molesté, la cave pillée et un coq mort jeté dans la piscine ».

José Thorel, procureur de la République confirmait, après les auditions des gardiens de la villa, que personne n'a été molesté, qu'aucun vol n'a eu lieu et que le coq était une décoration de jardin en plâtre qui a été repêchée immédiatement et remise en place. Christian Clavier n'a d'ailleurs pas déposé plainte à l'issue de son audition par les gendarmes.

Hier donc, on évoquait la cave non pas de l'acteur mais d'un voisin, pillée par les manifestants. Ce témoin-clé devrait être entendu par les gendarmes aujourd'hui. On s'étonne qu'il n'ait pas encore déposé une plainte pour vol avec violence...

3. Qui a pris la décision de " muter " Dominique Rossi ?

Officiellement la ministre de l'Intérieur, Michelle Alliot-Marie, décision « validée » par Nicolas Sarkozy. Dans les faits, on a cherché tout le week-end dans les services du ministère quel serait le fusible suffisamment haut placé qui serait en mesure de calmer l'ire présidentielle. Le préfet Leyrit venait de partir. Le préfet Bouillon n'était pas encore arrivé. Le plus haut gradé était donc le contrôleur général Dominique Rossi. Le lapsus de Luc Chatel le qualifiant de « préfet » à l'issue du conseil des ministres d'hier semble révélateur à ce sujet... On est en droit de se demander ce qui se serait produit si un préfet avait été en poste à ce moment-là.

4. Qui tire profit de ce qui, après

la révocation de Rossi,

est devenu une affaire d'Etat ?

Tout d'abord les indépendantistes qui, après les mauvais résultats des dernières municipales et depuis les journées de Corte, sont en pleine refondation. Ils ne s'en cachent pas. Leur message contre la spéculation foncière et le « contournement » de la loi littoral n'a jamais été aussi bien relayé au plan national et leur crédit de sympathie est en nette hausse dans l'île.

Plus généralement tous ceux qui pourraient être en délicatesse avec la police ou la gendarmerie. Le moral des « flics » n'était pas au beau fixe en ce début de semaine en Corse. Et chacun se demandait d'où viendrait le prochain « tir ami » et qui il toucherait. Pas idéal pour travailler sur des affaires sensibles...


Isabelle Luccioni

voila des propriétés bien gardées , non mais ..
faudrait pas que ces derniers indiens corses puissent aller se rincer l'oeil ,,et rien qu'en regardant salir les pelouses de rocca serra et de ses amis !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 10:02

Clavier aurait donc porté plainte aux dernières nouvelles !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Jeu 4 Sep 2008 - 10:33

Affaire Clavier - Dominique Rossi : "Je n'ai rien à me reprocher"



L'ancien responsable de la sécurité en Corse répond pour la première fois publiquement aux critiques après son limogeage : il estime avoir rempli sa mission.
Averti d'une possible action des nationalistes corses dans le secteur où se trouve la villa de Christian Clavier, il affirme dans Le Monde qu'il avait alerté les gendarmes.
- le 04/09/2008 - 12h10


Pour la première fois depuis son limogeage après l'intrusion de militants indépendantistes dans des villas, dont celle de Christian Clavier, ami de Nicolas Sarkozy, l'ex-"Monsieur sécurité" de Corse parle. Il a choisi pour s'exprimer les colonnes du journal Le Monde. Et il répond aux accusations par un laconique "j'ai fait mon boulot et je n'ai rien à me reprocher".

Avait-il eu des renseignements sur les projets des nationalistes corses, comme l'assure Frédéric Péchenard, le directeur général de la police nationale, qui l'a accusé jeudi matin de "faute professionnelle" ? Oui, reconnaît-il, mais il avait pris les mesures nécessaires. Ainsi, mis au courant de l'organisation d'un rassemblement nationaliste le week-end dernier par "deux renseignements, dont un provenant de la direction des renseignements intérieurs à Paris", et d'une possible action sur le site de Punta d'Oro à Porto-Vecchio, le lieu même où se trouve la villa de l'acteur et ami du président Christian Clavier, Dominique Rossi assure : "J'ai alerté les gendarmes de Porto-Vecchio et leur ai demandé de prendre des dispositions préventives mais de n'intervenir qu'en cas d'incidents".

"C'est à partir de dimanche que l'affaire a semblé s'emballer"

Or, souligne aujourd'hui Dominique Rossi dans les colonnes du Monde, si l'intrusion des militants corses dans la villa de Christian Claver était bien illégale, elle s'est faite sans destruction ni vandalisme. Et c'est seulement "à partir de dimanche matin que l'affaire a semblé s'emballer et que l'on m'a demandé des comptes", assure-t-il.

Mais le même article du Monde cite également une source à la direction nationale de la gendarmerie, qui affirme qu'aucune force de police n'a tenté d'empêcher l'entrée des nationalistes dans la villa de Christian Claver et qu'il "n'y avait pas de dispositif de maintien de l'ordre sur le site". Cette même source affirme que les gendarmes de Porto-Vecchio n'avaient pas été informés d'une action en préparation contre la villa.

il est vrai que l'affaire s'est emballée quand Paris s'en est mélé!
Ce non évènement était passé inaperçu , d'ailleurs reprenez notre forum , on n'en avait pas parlé , un simple fait divers , parfaitement réglé localement .

mais paris a cru bon faire démonstration de force , et c'est dingue puisqu'il n'y avait pas eu de violence!
Au moins maintenant , toute l'Europe connait cette farce qui ne faisait rire , jusqu'ici que les Corses !
Parce que ce n'est en fait qu'une farce , même si les revendications sontsérieuses !
Ils avaient choisi un modeconvivial pour faire connaitre le problème numéro 1 de la corse ,la spéculation !
J'aimerais savoir si madame alliot a viré tous les prefets de tous les départements qui ontconnus des cambriolages la semaine dernière ?
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 10:44

Pastaga a écrit:Si j'avais leur fric, je réverais de faire restaurer de la vieille pierre de village, des cultures en terrassement... Ces vrais que ces mecs n'ont aucun goût...

purée moi aussi !!! y a des endroits qui méritent qu'on les restaurent , ne serait ce que pour la beauté architecturale ... et la préservation de certaines espèces florales uniques a certaines régions , ...la biodiversité qui donne a une région tout son charme !
y a qu'a voir dans l'arrière pays du Var , on trouve des orchydées uniques que nous envient des chercheurs du monde entier venus pour les observer ...avec les feux de forêt certaines espèces sont méchament menacées. J'imagine qu'en Corse il y a des coins comme ça a préserver ; sans parler que du regard sauvage aussi splendide soit-il , l'arrière de la médaille , celle qu'on ne voit pas particulièrement , mérite une attention et , de ce fait je soutiens ces gens qui se battent pour garder l'authenticité de leur région.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 10:46

Livaste, je doute que MAM ait viré qui que ce soit dans la région PACA.... pourtant par ici les coups bas doivent pleuvoir ! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Jeu 4 Sep 2008 - 11:18

j'ai trouvé une très bonne chronique sur cette affaire !!

Chronique
Evidemment qu'il fallait attaquer, okaaaaaay ?, par Dominique Dhombres

LE MONDE | 03.09.08 | 13h40 •


Le premier flic de Corse, enfin qui l'était jusqu'à lundi avant d'être puni, a tout faux. Il est désormais abrogé, aboli, effacé, annihilé, cassé, dissous. Selon la vieille expression imagée de l'Etat français, tout Corse qu'il est, limogé. Vous trouvez que c'est trop ? Vous plaisantez !
Comment, vous n'êtes pas au courant ? Les journaux télévisés ne parlaient que de cela, mardi soir. Si vous vivez terrés au fond d'une grotte, loin des écrans, voici les faits. Ils sont graves.
Dominique Rossi, coordonnateur des forces de sécurité en Corse, en clair celui qui commande (qui commandait !) là-bas aux flics et aux gendarmes a commis le pire, l'indicible. Il a laissé samedi une cinquantaine de nationalistes pénétrer dans le jardin de la villa de Christian Clavier, près de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) alors qu'il savait (évidemment, il savait !) qui était le propriétaire.
C'est donc si grave ?
Plus que cela. Terrifiant ! Il savait que Christian Clavier était l'ami du président et il n'a rien fait. Il n'a pas bougé. Il a laissé les cinquante fouler le sol sacré du jardin de la villa de Clavier. Il a vu de loin le gardien de la villa leur servir (en tremblant ?) le verre de l'amitié, comme dans L'Enquête corse. Et il n'a rien fait ! Evidemment comme tous les coupables, il a des explications toutes prêtes, mais qui ne tromperont personne
. Il a estimé qu'il valait mieux laisser une cinquantaine de militants nationalistes fouler pacifiquement et symboliquement le sol du jardin sacré pendant une heure pour éviter des troubles autrement graves à l'ordre public. Des fois qu'ils envahissent dix autres villas de continentaux riches et célèbres, ou pire encore, qu'ils incendient la préfecture d'Ajaccio ou je ne sais quoi encore.
L'innocent ! Mais non, justement, le coupable ! Il savait que Christian Clavier était l'ami intime de Nicolas Sarkozy, quasiment son frère (ah non, cette fonction est déjà prise par Martin Bouygues, pour l'amour duquel on supprime la pub sur les chaînes de télé publiques). Enfin, si ce n'est son frère, quelque chose d'approchant. Et il n'a rien fait ! Il savait, en excellent spécialiste du renseignement qu'il est manifestement, et il a laissé se perpétrer l'infamie. On a foulé le sol sacré de Jacqouille la Fripouille.

Evidemment, dès lors qu'il s'agit d'un ami du président, reconnu et estampillé comme tel, il ne fallait pas barguigner. Il fallait faire donner l'armée ! D'abord un petit barrage d'artillerie, peut être, un appui aérien évidemment, et puis l'assaut des commandos. Où est-ce qu'il a appris son métier, ce policier réputé calme, courtois et méthodique ?
Quand la pelouse et la piscine d'un ami du président sont violées, on ne réfléchit pas, on fonce. Okaaaaaaay ?
Dominique Dhombres
Article paru dans l'édition du 04.09.08.
Abonnez-vous au Monde à 16€/mois
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 11:49

J'adore ses chroniques, elles sont souvent drôles. Cela dit, sur ce coup, il n'a pas eu à se forcer pour se gausser, tellement l'affaire est grotesque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 21:34

Dominique Rossi estime n'avoir rien à se reprocher

PARIS (Reuters) - L'ancien responsable de la sécurité en Corse limogé après l'intrusion de militants indépendantistes dans des villas, dont celle de l'ami du président Nicolas Sarkozy l'acteur Christian Clavier, estime avoir rempli sa mission.

"J'ai fait mon boulot et je n'ai rien à me reprocher", déclare Dominique Rossi dans un entretien publié dans Le Monde.
Après avoir eu des renseignements sur l'organisation d'un rassemblement nationaliste le week-end dernier, "j'ai alerté les gendarmes de Porto-Vecchio et leur ai demandé de prendre des dispositions préventives mais de n'intervenir qu'en cas d'incidents", ajoute-t-il.
La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a confirmé mercredi avoir décidée seule la destitution de Dominique Rossi, en raison de l'absence d'intervention des forces de l'ordre.
Nicolas Sarkozy a nié jeudi être intervenu personnellement. "Je n'ai pas besoin (d'intervenir) parce que j'ai un ministre de l'Intérieur qui a fait son travail", a dit le chef de l'Etat en marge d'un voyage en Syrie.
Le limogeage de Dominique Rossi et sa mutation à l'Inspection générale de la police nationale ont suscité de vives réactions parmi les policiers et dans l'opposition
.
Jean-Baptiste Vey, édité par Gilles Trequesser

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Jeu 4 Sep 2008 - 21:41

Je vous tiendrais au courant des répercussions de cete affaire !!
je pense que le successeur a du souci à se faire !!
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Ven 5 Sep 2008 - 8:51

L'affaire corse" embarrasse le pouvoir et met l'acteur en posture délicate
Communication brouillée après l'affaire Clavier
Paru aujourd'hui, vendredi 5 septembre 2008 à 23:27 0 commentaire(s)

Les déclarations succèdent aux déclarations et les démentis aux effets d'annonce parfois hasardeux.


L'affaire l'intéresse tellement peu qu'il en reparlait hier depuis Damas : « Le fait d'être mon ami ne doit pas faire qu'on a moins de droit... » Avant d'égratigner l'opposition au passage : « Quant à l'opposition, elle a un tel bilan en Corse que je ne m'étonne pas qu'elle s'étonne que j'applique la loi. La loi s'applique en Corse comme sur chaque centimètre de la République française »

Camille de Rocca Serra pas prévenu

« J'admets que c'est un grand changement pour tous ceux qui ont laissé faire pendant des années... » Notamment au mois de janvier dernier, lorsque le bureau du président de la Collectivité territoriale avait été incendié après une occupation des locaux par les mêmes nationalistes, le Premier ministre et la ministre de l'Intérieur s'étaient déplacés sur les lieux mais cette dernière n'avait pris aucune mesure de sanction à l'encontre de quiconque...

De manière officielle, la préfecture de Corse et Dominique Rossi « démentent formellement et absolument que les services de sécurité intérieure aient informé à quelque moment que ce soit M. Camille de Rocca Serra, député, président de l'assemblée de Corse, d'un risque de manifestation autour ou dans le lotissement de Punta d'Oro ».

Clavier se réserve le droit de déposer plainte

Définitivement Christian Clavier n'a pas déposé plainte.


A l'issue de son audition devant les enquêteurs de la gendarmerie, il a déclaré « se réserver le droit de se constituer partie civile » c'est l'expression consacrée. Toute victime d'un délit pouvant faire la même démarche tout au long de la procédure jusqu'au jour du jugement.

Anticipant sur la décision du comédien, Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale déclarait hier matin sur RTL que c'était chose faite. Ses services ont envoyé un rectificatif quelques heures plus tard.

Hier soir en tout cas la décision de Christian Clavier n'était pas prise comme l'a confirmé le procureur d'Ajaccio, José Thorel.

La position de l'acteur est en effet assez délicate. Au cours des dernières années (et notamment au moment du lancement film L'Enquête corse), il avait répété à l'envi que ses relations avec la population de l'île étaient excellentes. Sa cote de popularité a quelque peu baissé - et c'est un euphémisme - ces derniers jours dans l'Ile de Beauté.

L'enquête se poursuit

Quant à l'enquête, elle se poursuit de manière normale auprès des services de gendarmerie de Porto-Vecchio. Des auditions de témoins ont encore eu lieu hier, celles des manifestants devraient intervenir dans les jours qui viennent. Le parquet d'Ajaccio devrait ensuite décider des suites à donner à cette affaire.
Isabelle Luccioni


ils ont fait connerie sur connerie , et pou s'en défendre , inventent des mensonges d'état !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Ven 5 Sep 2008 - 9:04

les infos sont bizarre... un coup ils annoncent que Clavier a porté plainte... puis , il se réserve le droit de porter plainte... ca devient vraiment pénible de faire de la lourdeur ; a ce niveau là c'est même étouffant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Sam 6 Sep 2008 - 13:31

franline a écrit:
Georges a écrit:Il ne faut pas toucher aux copains de Sarkozy.

si ça avait été le cas , Rossi n'aurait pas été démis de ses fonctions ... Rolling Eyes

le copain de Sarko n'est pas Rossi mais Clavier ( pas celui de ton PC Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Sam 6 Sep 2008 - 19:44

AJACCIO (AFP) — L'ex-patron des forces de sécurité en Corse, Dominique Rossi, "a, en personne, avisé vendredi soir le groupement de gendarmerie de Corse-du-Sud d'une possible intrusion" le lendemain dans le lotissement de Punta d'Oro où l'acteur Christian Clavier possède une maison, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

"Il a été informé par note vendredi soir de ce qui risquait de se passer samedi. Il a, en personne, avisé le groupement de gendarmerie de Corse-du-Sud d'une possible intrusion et a été tenu au courant en continu de la situation", a-t-on précisé de même source. "Il y aurait eu faute professionnelle si il y avait eu de la casse", a ajouté cette source.

Jeudi, avant d'être invité par sa hiérarchie à ne plus parler à la presse, Dominique Rossi, interrogé par l'AFP, avait souligné qu'en matière de maintien de l'ordre "il est assez rare que l'on intervienne a priori, s'il n'y a pas d'incident préalable ou d'agression physique caractérisée contre les personnes ou les biens".

"Le maintien de l'ordre est un exercice difficile et délicat qui consiste à intervenir au moment opportun et dont les résultats peuvent être appréciés différemment", avait-il ajouté.

Dominique Rossi a été relevé de ses fonctions en Corse lundi en raison de sa gestion de l'occupation le 30 août par une cinquantaine de militants nationalistes du jardin de la propriété de Christian Clavier, un proche de Nicolas Sarkozy.

Le ministère de l'Intérieur lui reproche de n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour protéger le lotissement alors qu'il avait été alerté la veille par les services de renseignement.

Selon Frédéric Péchenard, le directeur général de la police nationale (DGPN), il lui est reproché "de n'avoir pas su anticiper" cette intrusion.

M. Rossi qui a commis une "faute professionnelle", selon lui, "avait en sa possession une note de renseignement lui disant ce qui allait se passer".

Les organisations indépendantistes corses entendaient protester contre le Plan d'aménagement et de développement durable pour la Corse (Padduc) qui sera discuté prochainement à l'Assemblée de Corse, et dénoncer la "spéculation foncière" et le bétonnage des côtes.

Sans comentaire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Sam 6 Sep 2008 - 19:50

comme tu dis , sans commentaire , sinon que c'est pitoyable !
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Dim 7 Sep 2008 - 17:38

Rossi etait certainement pour cette manifestation ; il veut peut-être lui aussi que la Corse soit préservé des spéculateurs fonciers .... pour autant , il se devait peut-être d'intervenir en les empêchant de passer dans une propriété privéd ,malgré tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Dim 7 Sep 2008 - 17:43

ce lotissement , c'est précisement le type même de la spéculation en Corse !
Des terrains normalement inconstructibles puisque protégés par la loi littorale et ayant reçu une autorisation de construire , sur ordre du politique !
Rossi n'est pas partisan , ni pour les nationalistes , ni pour aucun groupe . En bon monsieur sécurité il a fait en sorte de préserver lesvies humaines avant de préserver les rosiers de clavier !Et encore , personne d'après mes sources , ne s'en est pris aux rosiers de clavier , rien n'a été cassé .
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Dim 7 Sep 2008 - 17:45

certes, alors pourquoi il n'y a pas d'ordres de destruction de sa maison comme on l'a fait pour les paillottes ...?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Dim 7 Sep 2008 - 18:25

parce que tout cet immense terrain appartient au député du coin rocca serra !!!
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Invité le Dim 7 Sep 2008 - 18:38

...ca pue donc la corruption ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  livaste le Dim 7 Sep 2008 - 18:41

héhé !!! affraid
livaste
livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 30194
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Un responsable de la police corse démis de ses fonctions - Page 3 Empty Re: Un responsable de la police corse démis de ses fonctions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum