Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  livaste le Ven 29 Aoû - 8:20

Source : AFP
29/08/2008 | .

Les coiffeuses allemandes de Saxe (est) touchent des salaires descendant à 3,06 euros de l'heure, contre 6,34 euros pour leurs collègues du prospère Etat de Bavière (sud), selon un communiqué aujourd'hui de l'Office fédéral des statistiques (Destatis).

Pointant les écarts de revenus en Allemagne, Destatis a aussi noté que dans la boucherie, le salaire horaire pouvait s'échelonner entre 4,5 euros en Saxe, et 7,33 euros en Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest).

L'Allemagne n'a pas de salaire minimum unitaire valant pour toutes les professions. La tradition sociale allemande veut que les salaires soient négociés entre patronat et syndicat, sans intervention de l'Etat.

Mais ce système est remis en cause, alors que le nombre de "travailleurs pauvres", c'est-à-dire de personnes devant compléter leurs salaires avec des aides sociales, ne cesse de croître, surtout à l'Est et dans certains métiers de services où les syndicats ne sont pas très influents


Pour ceux qui citent toujours l'Allemagne en exemple !
Et non , tous les alaires allemands ne sont pas supérieurs aux notres , oui il y a aussi des travailleurs pauvres , très pauvres la bas !
Voila ce qui arrive quand l'état cesse d'être régulateur , ce sont les forts qui imposent leurs lois !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 9:22

dans la mesure où il existe un salaire minimum de base et que l'Etat régule ce montant...le reste peut être négocié au sein de l'entreprise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  livaste le Ven 29 Aoû - 10:26

il n'existe pas de salaire minima en Allemagne , c'est précisement le problème .

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 10:46

Problème qui sera bientôt français, avec le bénédiction de gens comme franline. Ces salariés sont "libres" de refuser et de crever encore plus de faim.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 18:55

faux puisqu'en france le salaire minimum existe et c'est grace a Fillon qu'il y a eut une forte hausse du SMIC entre 2003 et 2005 d'après l'INSEE .


http://www.insee.fr/fr/ppp/comm_presse/comm/dpSalaires06.pdf

Et c'est Fillon qui est premier ministre .... non un ultra-libéral capitaliste . Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  zongo le Ven 29 Aoû - 19:25

N'empêche que j'ai déjà entendu l'argument de la suppression du SMIC pour doper l'économie. Je n'accuse personne, c'est un argument qu'on retrouve souvent sur les forums à tendance libérale. Il y a toute une explication qui "prouve" que cela ne peut être que bénéfique pour la société.

Tiens au fait, est-ce qu'il y a aussi un équivalent du SMIC dans les autres pays développés d'Europe ? Je crois que dans les pays socio-démocrates c'est le cas, mais qu'en est-il en Espagne, au Portugal, en Italie, en UK, dans les pays de l'Est ? Si quelqu'un a des infos à ce sujet... Smile

zongo
Maire
Maire

Nombre de messages : 843
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 19:31

en Tunisie cela existe . il est très bas de l'ordre de 260 dinars si je me souviens bien ....environ 130€/mois .Les gens vivent pauvrement mais en communauté , donc ils s'entraident..... c'est ce que j'ai pu percevoir , et entendre de certaines personnes là bas.
Au canada le salaire minimum existe aussi , il est différend d'une province à l'autre et, c'est un pays libéral .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 21:04

franline a écrit:faux puisqu'en france le salaire minimum existe et c'est grace a Fillon qu'il y a eut une forte hausse du SMIC entre 2003 et 2005 d'après l'INSEE .


http://www.insee.fr/fr/ppp/comm_presse/comm/dpSalaires06.pdf

Et c'est Fillon qui est premier ministre .... non un ultra-libéral capitaliste . Rolling Eyes

Et c'est Fillon qui n'a donné aucun coup de pouce supplémentaire par rapport aux augmentations 'automatiques prévues' , ce malgré le coût de la vie toujours plus bas. Tu as la mémoire courte.... Putain c'est fou de sortir une bêtise pareille.
Le programme de la droite pas d augmentation du SMIC tu te souviens ????? ..Sinon les classes moyennes se sentiraient trahies et patati et patata....

Alors SVP vient pas nous sortir que GRAAAAce a Fillon le SMIC a augmenté de façon significative? Il était obligé compte tenu de l'inflation.

Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  livaste le Ven 29 Aoû - 21:41

j'ai trouvé ce papier qui date d'une année concernant les salaires minima dans l'UE

Fortes disparités entre les salaires minimum au sein de l'UE
26.06.2007

Le 1er juillet, le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance) sera augmenté en France de 2,1%, tandis qu’en Allemagne les négociations visant à instaurer un salaire minimum et généralisé ont échoué mercredi dernier. Au sein de l’UE, 20 pays membres disposent d’une législation nationale fixant un salaire minimum.

Contexte :

En 1970, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), a remplacé le SMIG (« salaire minimum interprofessionnel garanti »), instauré le 11 février 1950 et indexé sur les prix. Les revenus minimum augmentant moins vite que la moyenne des salaires lorsque la productivité augmente, le pouvoir d’achat des smigards ne pouvait pas évoluer. Au contraire, les smicards ont un pouvoir d'achat qui croît au fil du temps. L’augmentation du SMIC qui doit intervenir à la fin de la semaine est en effet calculée chaque année. Cette revalorisation est égale à l'évolution de l'inflation sur l'année écoulée, c'est-à-dire à plus de la moitié de la hausse du pouvoir d'achat du salaire horaire ouvrier. Comme prévu, le gouvernement n’offrira pas de nouveau « coup de pouce » aux 2,5 millions de personnes qui touchent le SMIC chaque mois en France. Cette hausse concerne environ 17 % des salariés du privé en France. Le nombre d'employés rémunéré au SMIC en France est l’un des plus élevés d’Europe.

Enjeux :

La variation des contextes nationaux des Etats membres de l’UE

Vingt Etats membres de l'UE disposent d’une législation nationale fixant un salaire minimum. Dans les sept autres (Allemagne, Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Italie, Suède), le salaire minimum est fixé par branche.

Dans une analyse publiée par la Fondation Robert Schuman en octobre 2006, Marie-Dominique Garabiol-Furet, docteur en droit, rappelle les différence de conception du salaire minimum en Europe. Certains sont basés sur :

L'exigence d’un salaire-plancher ou système d’indexation sur le coût de la vie (qui n’existe plus que dans deux pays : Luxembourg et Grèce)
Des dispositions légales ou des accords collectifs nationaux
La période de travail concernée (taux horaire ou taux mensuel)
Le type de travailleurs couverts par le salaire minimum.
Par ailleurs, le niveau du salaire minimum légal varie fortement d’un Etat membre à un autre. Le rapport est de 1 à 17 : 92 € par mois en Bulgarie et 1570 € au Luxembourg (chiffres au 1er janvier 2007). Toutefois, calculée à niveau de vie équivalent, cette variation est moindre. Le rapport passe de 1 à 7 : la Roumanie propose le revenu minimum le plus bas tandis que le Luxembourg conserve la première place.

Autre variation importante d’un Etat membre à un autre : la proportion des salariés percevant le salaire minimum. Ainsi, seuls 0,8% des employés sont concernés en Espagne contre 16,8% en France.

Selon Pierre Regnard (« Salaires minima 2006 : des écarts de 82 à 1503 euros par mois », in Statistiques en bref – Population et conditions sociales), si l'on se réfère au niveau du salaire minimum légal, trois grands groupes d'Etats membres sont à distinguer :

< 300 € par mois : Bulgarie (92€), Roumanie (114€), Lettonie (172€), Lituanie (174€), Slovaquie (217€), Estonie (230€), Pologne (246€), Hongrie (258€), Rép. Tchèque (288€)
Le groupe intermédiaire : 400-700€ par mois : Portugal (470€), Slovénie (522€), Malte (585€), Espagne (666€), Grèce (668€)
Le groupe des plus hauts salaires : > 1200€ par mois : France (1254€), Belgique (1259€), Pays-Bas (1301€), Royaume-Uni (1361€), Irlande (1403€), Luxembourg (1570€).
Avec la France, les Pays-Bas font partie des Etats membres dans lesquels le revenu minimum est le plus élevé. Instauré en 1968, il peut aujourd’hui être délivré aux Pays-Bas à tous les salariés âgés de plus de 23 ans, et ce quelle que soit la durée du travail. Pour les jeunes de moins de 23 ans, le salaire minimum est défini, depuis 1974, en pourcentage du salaire minimum des adultes en fonction de l’âge (de 30% à 15 ans jusqu’à 85% à 22 ans).

Au Royaume-Uni et en Irlande, le salaire minimum a, au contraire, été fixé tardivement, respectivement en avril 1999 et en avril 2000. Des minima sociaux étaient auparavant fixés dans les branches industrielles à bas salaires.

La fixation d’un salaire minimum par branche existe toujours dans sept Etats membres. En Italie, par exemple, le salaire brut minimum dans le textile s’élève à un peu moins de 800 euros mensuels.

En Allemagne, les partenaires de la "grande coalition", CDU-CSU (chrétienne-démocrate) et SPD (social-démocrate), se sont accordés le 19 juin, après de longues négociations, sur l'extension d'une loi permettant de fixer un salaire minimum pour certaines branches. Il n'y aura pas en Allemagne de salaire minimum général comparable au SMIC, mais pour empêcher le dumping salarial, dix ou douze branches seraient susceptibles d'instaurer à l'avenir un salaire minimum dans le cadre de la "loi sur les travailleurs détachés". Il reviendra aux partenaires sociaux des branches concernées de déposer une demande commune avant le 31 mars 2008 pour pouvoir en bénéficier.

Instaurer un salaire minimum européen ?

La question de la création d’un salaire minimum européen a été au cœur des débats en 2005. Les négociations sur la directive relative à la liberté d’établissement des prestataires de service et à la libre circulation des services dans le marché intérieur ont révélé l’importance de l’enjeu de ce débat pour les pays qui, comme la France, disposent d’un haut salaire minimum légal. Alors secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Catherine Colonna avait plaidé pour que l’UE « redonne un objectif clair à la construction européenne », qui pourrait passer notamment par la création d’un « salaire minimum européen ».

« Dans la mesure où il existe des différences dans la définition nationale du salaire minimum, il ne peut que paraître inopportun de priver les Etats membres de la liberté de fixer un salaire minimum selon leurs traditions historiques », estime Marie-Dominique Garabiol-Furet. Compte tenu de l’écart qui existe aujourd’hui entre les Etats membres, l’instauration d’un salaire minimum européen paraît difficile. Sauf si une convergence plus importante entre les économies et la valeur nominale des salaires minima nationaux intervient. Le projet sera réalisable si les Etats membres qui ne possèdent pas de revenu minimum national, notamment l’Allemagne et l’Italie, acceptent de s’y rallier.

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 21:53

David a écrit:
franline a écrit:faux puisqu'en france le salaire minimum existe et c'est grace a Fillon qu'il y a eut une forte hausse du SMIC entre 2003 et 2005 d'après l'INSEE .


http://www.insee.fr/fr/ppp/comm_presse/comm/dpSalaires06.pdf

Et c'est Fillon qui est premier ministre .... non un ultra-libéral capitaliste . Rolling Eyes

Et c'est Fillon qui n'a donné aucun coup de pouce supplémentaire par rapport aux augmentations 'automatiques prévues' , ce malgré le coût de la vie toujours plus bas. Tu as la mémoire courte.... Putain c'est fou de sortir une bêtise pareille.
Le programme de la droite pas d augmentation du SMIC tu te souviens ????? ..Sinon les classes moyennes se sentiraient trahies et patati et patata....

Alors SVP vient pas nous sortir que GRAAAAce a Fillon le SMIC a augmenté de façon significative? Il était obligé compte tenu de l'inflation.

Rolling Eyes

ce n'est pas MOI qui le dit mais l'INSEE.... Rolling Eyes

[quote][size=9][size=9]
[b]En 2005
, les salaires du secteur privé ont évolué plus favorablement qu’en 2004. Ainsi, le salaire
mensuel de base a crû, en euros constants, de 0,9 % contre 0,4 % en 2004 et 0,3 % en 2003. Cette
évolution reste cependant en deçà des évolutions observées entre 1996 et 1999 (+1,1 % en moyenne
annuelle). Elle est plus favorable pour les ouvriers (+1,2 %) et les employés (+ 1,1 %) que pour les
cadres (+ 0,5 %) et les professions intermédiaires (+ 0,6 %). Toujours en 2005, la hausse des salaires
est particulièrement marquée dans la construction (+1,8 % en euros constants
1).

Trois facteurs expliquent cette croissance :


la hausse régulière et forte du SMIC de 2003 à 2005, conséquence de la loi Fillon de janvier
2003 qui dope les salaires des ouvriers et des employés ;

la baisse du taux de chômage à partir du second semestre ;


[size=7][size=7]
[size=7][size=7]
[size=18][size=7][size=7]
En 2006, le Smic net a en effet augmenté
plus modérément que lors des
deux années précédentes. Le dispositif
prévu par la loi « Fillon » de convergence
des salaires horaires correspondant au
Smic et des garanties mensuelles de
rémunération (GMR) a pris fin en juillet
2005. La forte augmentation du Smic en
juillet 2005 (+ 5,5 %) combinée à l’effet
de la revalorisation de 3 % au 1
er juillet
2006 s’est traduite par une hausse du
Smic en moyenne annuelle de 4,2 % en
brut et de 4,0 % en net. Compte tenu de
la hausse des prix, le Smic net n’a progressé
que de 2,4 % en euros constants
entre 2005 et 2006, contre 3,5 %
entre 2004 et 2005.
[/size][/size]
[/size]

[/size]
[/size]


http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1174/ip1174.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 22:09

désolée pour le texte ...c'est pénible malgré les manip' de ne pas pouvoir lire correctement ... Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Invité le Ven 29 Aoû - 22:12

Le Smic augmenté de 0,9%… sans coup de pouce




Xavier Bertrand, ministre du Travail a confirmé que le Smic sera revalorisé de 0,89 % au 1er juillet 2008, et annoncé un projet de loi modifiant les règles de fixation du salaire minimum avant l’été.LEntreprise.com | Mis en ligne le 24/06/2008







Comme prévu, le gouvernement ne donnera pas de coup de pouce au Smic cette année. Au 1er juillet 2008, le salaire minimum sera donc revalorisé de, seulement, 0,89 %. Une augmentation qui vient s’ajouter à celle de 2,3 % intervenue en mai dernier du fait de l’inflation galopante depuis le début de l’année.
A compter du 1er juillet, le Smic horaire brut sera de 8,71 euros (6,84 euros net), soit 1 321,02 euros brut mensuels pour 35 heures de travail hebdomadaire (1 037,53 euros net).
Un projet de loi sur la fixation du Smic


A l’issue de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective, le ministre du Travail a annoncé qu’un projet de loi modifiant la fixation du Smic – entre autres mesures visant notamment à booster le pouvoir d'achat des salariés - serait examiné en Conseil des ministres avant les vacances parlementaires d’été.
Xavier Bertrand et la ministre de l’économie Christine Lagarde qui doivent présenter ce texte « en faveur des revenus du travail » le 1er juillet l’ont déjà adressé aux partenaires sociaux hier.
Concernant le Smic, ce projet de loi doit entériner une modification du calendrier : il ne sera plus revalorisé le 1er juillet de chaque année, mais le 1er janvier.
L’objectif du gouvernement est de faire coïncider la date d’augmentation du salaire minimum avec la période traditionnelle des discussions sur les salaires dans les entreprises… et ainsi d’éviter que les salariés de plusieurs dizaines de branches d’activité ne se retrouvent systématiquement avec des salaires inférieurs au Smic du fait de l’augmentation de ce dernier au mois de juillet.

Le projet de loi devrait aussi créer un comité d’experts chargés de plancher sur une nouvelle méthode de calcul du salaire minimum.
Pour en savoir plus :
Le gouvernement veut pousser les entreprises à faire un effort sur les salaires
Smic : revalorisation de 0,89 % au 1er juillet 2008
Le Smic sera revalorisé de 2,3 % à partir du 1er mai 2008
Un rapport très critique à l'égard du Smic
Réforme du Smic : une commission d’experts va plancher
Smic : les salaires minima dans l’Union Européenne
Fallait-il augmenter plus le Smic ?
La tumultueuse histoire du Smic depuis 1957
Heures sup défiscalisées : un moyen de masquer des augmentations de salaires ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allemagne : des salariés payés 3,06 €/h

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum