crash en Espagne , bilan très lourd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

crash en Espagne , bilan très lourd

Message  livaste le Mer 20 Aoû - 17:38



Selon le gouvernement espagnol, le dernier bilan du crash d'un avion de la Spanair, peu après son décollage de Madrid, est de 100 morts. 166 passagers étaient à bord.
Les médias espagnols ont montré des images de colonnes de fumée s'élevant au-dessus de l'aéroport, pendant que les services d'urgence ont mobilisé une centaine de pompiers.
- le 20/08/2008 - 19h2


L'accident s'est produit ce mercredi à 14h45 au niveau du terminal numéro 4 de l'aéroport international de Barajas à Madrid. Un McDonnell Douglas MD-82 de la compagnie espagnole Spanair s'apprêtait alors à décoller. Il s'agissait du vol JK5022 à destination de Las Palmas, aux Canaries - un vol partagé avec la compagnie aérienne allemande Lufthansa - qui transportait 173 passagers.

Mais l'appareil a manqué son décollage et s'est écrasé à l'aéroport même.
Depuis l'accident, le gouvernement a confirmé la mort de 100 morts, mais la confusion règne autour du bilan. La préfecture de Madrid a fait état d'un bilan provisoire de 45 morts, tandis qu'un porte-parole du gestionnaire de l'aéroport, Aena, se contentait de dire que 34 blessés avaient été évacués. L'agence Europa Press, citant des "sources officielles" non identifiées, parlait de 150 morts. La chaîne d'information en continu en espagnol CNN parlait elle de 90 morts, citant elle aussi des "sources officielles" non identifiées, tandis que le site du journal ABC parlait de plus de 100 morts et la radio nationale de 65 morts. Les premières informations faisaient état de sept morts, puis de vingt-et-un morts.

Le réacteur gauche aurait explosé

Selon le site internet du quotidien espagnol El Mundo, le réacteur gauche de l'appareil aurait explosé au moment de l'envol. Selon un autre secouriste cité sur le site de El Mundo, la carcasse de l'avion "était pleine de cadavres carbonisés". Une épaisse colonne de fumée s'élevait des lieux de l'accident. "L'avion a été complètement détruit", a-t-on indiqué de source proche des secours. Une porte-parole du gestionnaire aéroportuaire Aena a déclaré que l'aéroport était en "état d'urgence". Onze camions de pompiers ont été mobilisés, selon les services d'urgence. Quant aux circonstances de l'accident, elles restent floues. Dans les couloirs de l'aéroport, des policiers empêchaient les dizaines de journalistes présents de s'approcher des familles des victimes. Une trentaine de vols subissait des retards de plus de 7 heures au décollage et le terminal 4 de l'aéroport était relativement vide de touristes en plein mois d'août.

Le chef du gouvernement socialiste, José Luis Rodriguez Zapatero, a interrompu ses vacances et était en route vers l'aéroport de Madrid mercredi après-midi, a déclaré un porte-parole de la présidence du gouvernement. Plusieurs ministres étaient sur place, notamment la ministre des Infrastructures, Magdalena Alvarez, le ministre de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba et le ministre du Travail Celestino Corbacho. Un deuil de 3 jours a été décrété dans la région et dans la ville de Madrid et une chapelle ardente devait être installée au Palais des Congrès de la capitale espagnole.

Le numéro de vol est le JK 5022. Spanair a mis a disposition des familles des proches un numéro d'urgence 00 34 800 400 200

Un incident spanair samedi dernier aux Canaries

Samedi dernier, dans l'après-midi, un avion de la Spanair a dû atterrir à l'aéroport de Grande Canarie, trente minutes après son décollage de l'aéroport de Lanzarote. Selon le site espagnol Europa Press, qui relate l'information, il ne s'agissait pas d'une mesure d'urgence. Le commandant de bord se serait rendu compte d'un défaut dans un générateur et aurait préféré poser l'appareil, un McDonnell MD-82, pour effectuer une opération de maintenance. "Pour sa part, la tour de contrôle [de l'aéroport de Grande Canarie] a entendu qu'il y avait un défaut dans le moteur", ce qui a entraîné la mise en branle du protocole d'urgence, à savoir l'intervention des pompiers et de quatre ambulances. "Finalement, conclut Europa Press, l'avion a atterri sans aucun type d'incident et tant les passagers que l'équipage a pu quitter l'appareil" sans aucune assistance.
M.D.




Spanair est la deuxième compagnie espagnole
Filiale à 100% du groupe scandinave SAS, la compagnie aérienne Spanair est la deuxième compagnie espagnole derrière Iberia. Fondée en 1986, Spanair opère essentiellement sur des vols intérieurs en Espagne et sur des vols européens avec une flotte actuelle de 65 appareils dont 36 McDonnell Douglas de la série MD-80, le type d'appareil accidenté mercredi. Elle est en outre membre de Star Alliance depuis 2003, une alliance concurrente de celle d'Iberia, One World. Mais depuis le début de l'année, Spanair a enregistré des pertes, en raison principalement du prix élevé du pétrole mais aussi de la baisse de la clientèle et de l'excès de compagnies opérant en Espagne. En juin, la maison-mère, le groupe aérien Scandinavian Airlines System, qui projetait de vendre cette filiale, avait annoncé qu'elle y renonçait finalement, évoquant des conditions de marché difficiles. Un mois plus tard, Spanair dévoilait un plan de restructurations qui se traduira par le licenciement de 1.100 personnes sur les 4.000 employés.

On ne peut que deplorer toutes ces vies perdues , en espérant que cela n'est pas la conséquence d'économies de la part de la compagnie !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  shimmy le Mer 20 Aoû - 17:42

Le MD 82 est un appareil ancien, dépassé sur un plan technologique....

Contrairement à ce que pensent beaucoup, le décollage est plus dangereux que l'atterrissage!

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  Octave le Mer 20 Aoû - 18:13

Apparemment il y avait eu un problème sur l'appareil juste avant le décollage, ils auraient choisi de décoller quand même.

Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 93
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  shimmy le Mer 20 Aoû - 18:16

Il y a une vitesse à partir de laquelle tu ne peux plus interrompre le décollage.

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  Octave le Mer 20 Aoû - 18:18

Oui, mais d'après ce que j'ai entendu c'était avant le décollage proprement dit, avant même d'entamer la manoeuvre je veux dire. (JT France 2)

Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 93
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  shimmy le Mer 20 Aoû - 18:20

Je n'ai pas entendu....

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  Octave le Mer 20 Aoû - 18:21

C'était le témoignage d'une personne qui avait joint par téléphone un passager avant le départ. A confirmer évidemment.

Octave
Maire
Maire

Masculin Nombre de messages : 975
Age : 93
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  shimmy le Mer 20 Aoû - 20:44

La compagnie Spanair, confrontée à une concurrence rude et à la hausse des prix du kérosène, a enregistré une perte de 81 millions de dollars au premier semestre et annoncé le licenciement d'un millier de ses employés.

Quelques heures avant l'accident de Madrid, ses pilotes menaçaient de faire grève. SAS tente de vendre sa filiale depuis l'an dernier.

Ceci explique peut être cela!

En ce moments, des compagnies américaines, et d'autres aussi sans doute, font décoller leurs avions avec une quantité de carburant minimum qui ne donne aucune marge de sécurité.

shimmy
Président du Conseil Général
Président du Conseil Général

Féminin Nombre de messages : 4651
Age : 73
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  livaste le Mer 20 Aoû - 20:58

c'est bien ce que je craignais , que pour quelques économies , des compagnies mettent la vie des passagers en danger !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  livaste le Ven 22 Aoû - 14:07

Crash en Espagne: les nouveaux éléments


Deux jours après le crash d’avion qui a coûté la vie à 153 personnes, mercredi à Madrid, l’enquête livre de nouveaux éléments.


Concernant les victimes du crash, la presse espagnole rapporte que certains passagers avaient tenté de quitter l’appareil. L’un d’entre eux, inquiet, a envoyé un SMS à ses proches alors que l'appareil MD-82 était révisé à la suite d'un problème signalé par le pilote. «Ils ne nous laissent pas sortir, tout est fermé», explique Ruben Santana dans son dernier message à sa femme qui lui demandait de ne pas monter dans l'avion. Il est mort lors du crash.

Une série de dysfonctionnements

Après avoir visionné des vidéos de l’accident, dont les images n’ont pas été divulguées au public, des experts estiment que le moteur n'a pas pris feu au décollage, contrairement aux premiers témoignages, ont assuré vendredi des journaux espagnols. Ces images enregistrées par la direction des aéroports espagnols (Aena) ne montreraient pas d'incendie au niveau du moteur de l'avion MD-82 de la compagnie Spanair, affirme «El Pais» qui ajoute: «L'avion s'est élevé puis s'est écrasé au sol et a pris feu.» L’avion serait «monté à 200 pieds, environ 50 mètres avant de tomber», a déclaré la ministre des Infrastructures Magdalena Alvarez.

Le directeur de l'Aviation civile, Manuel Bautista, interrogé par «El Pais», assure qu'il y a eu «plus d'un dysfonctionnement» et qu'un «problème à un moteur ne peut pas être la cause d'un accident». Selon le journal «ABC», qui cite des sources proches de l'enquête, l'avion n'aurait pas eu suffisamment de puissance au décollage. Une hypothèse corroborée par le témoignage d'un pilote d'un autre avion en phase d'atterrissage. «Cet avion ne décolle pas, il est juste en train de se manger la piste», aurait-il déclaré, selon le journal. De son côté, le quotidien «El Mundo» affirme que des pièces du moteur gauche se seraient détachées et auraient endommagé le gouvernail de la queue de l'appareil, le déséquilibrant et entraînant sa chute.

Spanair sur la défensive

La compagnie aérienne est dans le collimateur de la presse espagnole. Le journal «El Mundo» a mis en cause Spanair, qui traverse une situation économique difficile, dès le lendemain de l'accident. Vendredi, le journal poursuivait ses critiques, les étayant de témoignages de professionnels du secteur. Selon un ancien pilote de Spanair, anonyme, «la compagnie met la pression sur les mécaniciens pour qu'ils donnent à l'avion l'autorisation de décoller même s'il n'est pas prêt. C'est un secret de Polichinelle dans toute l'aviation espagnole». Ce MD-82, «avait des problèmes avec son moteur gauche depuis un mois, il n'était pas en bon état pour voler, mais Spanair n'a pas les moyens de le remplacer», a également déclaré Javier Fernandez Garcia, coordinateur des vols de la compagnie Air Comet à l'aéroport de Barajas. Une hypothèse grotesque pour José Maria Vazquez, pilote de Spanair et président d'un syndicat de pilotes.

Par ailleurs, Spanair a reconnu que le pilote avait signalé avant le décollage un problème de surchauffe sur une prise d'air. D’après la compagnie, ce problème, qui concernait un problème sur une prise d'air au-dessous du cockpit de pilotage, avait été «résolu en accord avec les règlements».



Sandrine Cochard avec agence


Pas très clair tout cela !

livaste
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 27068
Date d'inscription : 14/01/2008

http://toute-la-droite.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  Invité le Ven 22 Aoû - 17:25

Si il est prouvé qu'on a vraiment empêché des gens de sortir, cela prend une tournure grave...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: crash en Espagne , bilan très lourd

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum